Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 août 2010 1 30 /08 /août /2010 17:16

 

 

 

Présentation de l'éditeur : (folio SF)

 

"Chaque jour, il doit organiser son existence solitaire dans une cité à l'abandon, vidée de ses habitants par une étrange épidémie. Un virus incurable qui contraint les hommes à se nourrir de sang et les oblige à fuir les rayons du soleil...
Chaque nuit, les vampires le traquent jusqu'aux portes de sa demeure, frêle refuge contre une horde aux visages familiers de ses anciens voisins ou de sa propre femme.
Chaque nuit est un cauchemar pour le dernier homme, l'ultime survivant d'une espèce désormais légendaire."

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Noir, c'est noir.

Si vous cherchez un livre "remonte moi le moral", ce n'est vraiment pas le livre idéal.

Il n'y a pas d'espoir dans ces pages, pas un gramme d'optimisme...

A côté, le film paraît (presque) joyeux... Ok, j'exagère certainement.

J'ai commençé par voir le film (le dernier, celui avec Will Smith), puis j'ai lu le livre et j'ai encore un fois visionné le film. Ils sont extrêmements différents, la fin du film n'a absolument rien à voir avec celle du livre. Et le titre n'a plus du tout la même dimension.

Bien sûr le livre est certainement d'une plus belle qualité. Mais je suis certainement une petite chose au coeur trop sensible. Le livre m'a vraiment bousculé, alors que le film n'a fait que me divertir (et en passant me faire admirer la plastique parfaite de Will Smith, oui je sais, c'est un détail). D'ailleurs la première différence sensible est que (et je ne vous apprends rien) dans le film Neville est noir, alors que dans le livre il est blond au yeux bleus (et là, encore une fois, je vous l'accorde, la différence n'est pas d'une importance capitale...) mais bon, ça surprend un peu lors de la lecture des premières pages.

Ce que je retiendrais surtout de ce livre c'est la détresse et la dramatique situation de Neville qui se retrouve seul survivant. Sa solitude est lourde, terrible, bouleversante... Qui oserait s'imaginer dans une telle situation ?

Sa femme, sa fille sont mortes dans des conditions épouvantables, il a vu ce virus détruire ceux qui l'entourait les uns après les autres... Comment a t'il trouvé la force de survivre à tout cela ? Et pourquoi ? Je veux dire, est ce que cela vaut vraiment le coup de survivre si l'on doit se retrouver seul ? C'est certainement la question que je me poserais.

Dans le livre et dans le film il y a la présence d'un chien mais les circonstances de leur rencontre ne sont pas du tout les mêmes... Dans le livre c'est à peine si Neville a le temps de profiter de cette présence réconfortante...

Il y a aussi la rencontre avec une femme mais là aussi, tout est différent... Mais je ne dirais rien de plus, à vous de le lire, si cela vous tente...

Dans l'un comme dans l'autre les raisons de ce chaos sont les mêmes, c'est un virus qui transforme les hommes. C'est un virus qui est la cause de tout... Et dans le film comme dans le livre Neville essaye d'éliminer le plus possible de mutants.

Mais finalement pour quel résultat ? Le monde, tel qu'il le connaissait, n'existe plus...

Bien sûr c'est un livre dérangeant, angoissant...

Neville se saoûle beaucoup dans le livre (et franchement qui ne le comprendrait pas...) et il écoute Brahms et Bernstein pour oublier... (à la différence du film où il écoute Bob Marley). Mais il ne fait pas que ça. Il cherche aussi, fait quelques découvertes intéressantes... Bien sûr il y a quelques clichés ; l'aïl tout d'abord et les pieux qu'il utilise pour tuer ces créatures...

En bref c'est tout de même un livre dont je vous conseille la lecture, à condition de savoir où vous allez mettre les pieds.

Et je vous conseille aussi de voir le film. C'est un film qui captive et en plus il y la présence de Will Smith (comment ça je l'ai déjà dit ???).

 

Je suis une légende

 

Dans cet extrait Neville est saoûl, voilà le genre de pensées qui le traversent quand il est saoûl : (et je vous laisse y méditer...)

 

" Ma thèse tient en quelques mots : les vampires sont victimes d'un préjugé. Or, le source des préjugés raciaux réside dans le postulat que la peur engendre la haine.

Il alla se verser un whisky ; un grand.

En des temps reculés, disons, jusqu'à la fin du Moyen Age, le pouvoir du vampire était aussi grand que la terreur qu'il inspirait. C'est pourquoi on jeta l'anathème sur lui. La société ressent à son endroit une haine irrationnelle.

Pourtant, en quoi ses habitudes sont-elles plus révoltantes que celles des autres hommes et animaux ? Ses crimes sont-ils plus graves que ceux des parents qui étouffent la personnalité de leur enfant ? Son seul nom provoque des réactions d'effrois. Mais est-il plus monstrueux que les parents d'un gosse névrosé, futur homme politique ? Que l'industriel distribuant à des oeuvres l'argent qu'il a amassé en fournissant en bombes et en fusils des terroristes kamikazes ?

(je vous laisse juger la pertinence de ces deux dernières phrases !!!)

Que le producteur de l'infâme tord-boyaux avec lequel s'abrutissent de pauvres types déjà incapables d'aligner deux idées à jeun ('Mande pardon ; je suis en train de dénigrer le sein qui m'abreuve) ? Est-il pire enfin que le patron du torche-cul qui souille les présentoirs d'un flot de calomnies et d'obscénités ? Examinez bien vos consciences, mes petits coeur, et dites-moi si le vampire est tellement épouvantable. "

 

 

Les billets de Biblioblog, Buzz littéraire, Actu du noir, Baba, Mes imaginaires

 

Ceci est ma deuxième participation au challenge de Fashion " Lunettes noires sur pages blanches

 

logolunettesnoires.jpg

Partager cet article

Repost 0
l'or des chambres - dans Littérature
commenter cet article

commentaires

Mélo 17/09/2010 10:20


Merci beaucoup pour ton article très intéressant. J'ai vu le film, et on m'a offert le livre mais je n'arrive pas à l'ouvrir.
Dans le film, j'ai été complètement bouleversée au moment de la mort du chien.
Et je crois que finalement, ce livre n'est pas pour moi.


l'or des chambres 17/09/2010 16:37



Merci Mélo... Tu peux toujours tenté... Tu verras bien... Mais je dois t'avertir que le livre est encore bien plus noir que le film.


Bon week end Mélo



Karine:) 15/09/2010 15:26


Ce livre me fait très peur. Pourtant, on me dit que ça vaut vraiment le coup, que l'atmosphère est très, très, très réussie. Mais j'ai quand même peur. Je suis une grosse peureuse, je pense!


l'or des chambres 17/09/2010 15:27



Il ne m'a pas effrayé tant que ça, je pense que tu pourrais le lire... Par contre je serais incapable de lire la route, à cause de certaines scènes sur lesquelles je suis tombé en le
feuilletant...



chiffonnette 09/09/2010 20:45


Le roman est une merveille! Mais je n'ai pas vu le film, je voulais garder intact mon souvenir du roman!


l'or des chambres 11/09/2010 22:09



Tu as peut-être raison, garde le très bon souvenir que tu as de ce livre intact.


Bon dimanche Chiffonnette



Lounima 07/09/2010 00:23


Non, je passe pour cette fois-ci, trop de noirceur...
De plus, j'ai vu le film et il ne m'a guère convaincue... ;-)


l'or des chambres 09/09/2010 11:05



C'est clair que c'est très très noir... Il ne faut pas insister si cette lecture ne te tente pas. Il y a tant à lire...


Bonne semaine Lounima



Tulisquoi 05/09/2010 19:57


Non, non, non la plastique de Will Smith n'est pas un détail ;) Mais elle n'a pas réussi à me donner envie de voir le film ! par contre, ton avis me donne quand même envie de lire le livre. Mais
est-ce que ça n'est pas trop plein de vampires ? Parce que je n'accroche pas trop avec ça en général...
Par contre, oui, ton résumé me fait penser à La route. Merveilleux, mais dur ! Le film l'est peut-être un peu moins. Mais à peine...


l'or des chambres 09/09/2010 11:02



Le livre est surtout centré sur Neville et sur la solitude... Tu devrais aimer...


Pour La route, il me tenterait oui, mais je ne me sens pas le courage de le lire.


Bonne semaine Tulisquoi



Présentation

  • : Le blog de l'or
  • Le blog de l'or
  • : Je suis une jeune femme passionnée de littérature... Mon blog sera surtout un concentré de ma plus grande passion : la lecture... Il y aura aussi quelques touches de peintures, de cinéma, de musiques et un peu de ma vie aussi... L'Or des Chambres pour un hommage à la très grande Françoise Lefèvre dont j'emprunte le titre d'un de ses livres.
  • Contact

Lectures (et défis) en cours

" Le bon critique est celui qui raconte les aventures de son âme au milieu des chefs-d'oeuvre" Anatole France, phrase lue chez l'Irrégulière 

 

Wikio - Top des blogs - Littérature  

      

 Découvrez Hellocoton      

 

 I ♥ mon libraire

 Gaëlle la libraire     

 

Meuse l'oubli

Meuse l'oubli 

 

Nos vies désaccordées

Nos vies désaccordées

 

Ariel

Ariel de Sylvia Plath       

 

Le Docteur Jivago

Le docteur Jivago pour "Un hiver en Russie" (jusqu'au 21 mars) avec Touloulou   

 

Ernest et Célestine - Le roman d'Ernest et Célestine  

Le roman d'Ernest et Célestine dont je fais la lecture à PetitDernier tous les soirs 

 

Par ici, c'est chaque jour une nouvelle photo de Doisneau, Atelier Robert Doisneau

 

Par là, le Bonheur du jour 

Recherche

J'aimerais lire très bientôt...

 

Rose-Aimée - Rose-Aimée, T1

Rose Aimée T1

 

Shutter island

Shutter Island

 

L'arbre du père

L'arbre du père    

 

Les ignorants

Les ignorants 

Archives

Lectures communes

Les mains nues

Les mains nues de Simonetta Greggio avec Laure

Pour le 27 mai

 

 

Le Seigneur des anneaux - Le Seigneur des anneaux, T2 

Le seigneur des anneaux tome 2, les deux tours

Décembre avec Za et Malou 

 

Villa Amalia

Villa Amalia

avec George

 

Une adoration

Une adoration

avec George

 

 

 

Derniers coups de coeur

Sous la glace

Sous la glace

 

 

Les femmes du braconnier

 

La terre fredonne en si bémol

 

Cent ans

 

Le canapé rouge

 

Les insurrections singulières

     

Fugue 

  

Garden of love

 

Jours de juin

 

Le coeur cousu

 

Julius Winsome

 

  Le reste est silence

 

 Le treizième conte

 

Mademoiselle Chambon

Billets à venir

Twilight - Twilight, T4

Twilight T4

 

Twilight - Twilight, T3

Twilight T3

 

Twilight - Twilight, T2

Twilight T2

 

Twilight - Twilight, T1

Twilight T1

 

La fois où je suis devenu écrivain

Là fois où je suis devenu écrivain

 

Un temps fou

Un temps fou

 

Sac d'os

Sac d'os

 

L'enlèvement

L'enlèvement

 

Cette nuit-là

Cette nuit là

 

Hunger Games - Hunger Games, T3

Hunger games T3

 

Les demeurées

Les demeurées

 

Hunger Games - Hunger Games, T2

Hunger games T2

 

Eux sur la photo

Eux sur la photo

 

Habibi

Habibi (BD)

 

Paradise

Paradise

 

Les trois lumières

Les trois lumières

 

Thérapie

Thérapie

 

Orgueil et préjugés

 

Hunger Games - Hunger Games, T1

Hunger Games

 

Le Seigneur des anneaux - Le Seigneur des anneaux, T1

Le seigneur des anneaux T1

 

La reine des délices

La reine des délices

 

Fais-moi peur

Fais moi peur

 

Sous la glace

Sous la glace

 

Eloge de la faiblesse

Eloge de la faiblesse

 

Winter

Winter

 

Je ne suis pas celle que je suis

Je ne suis pas celle que je suis

 

Chienne de vie

Chienne de vie

 

La vieille anglaise et le continent

La vieille Anglaise et le continent

 

Le sommet des dieux - Le sommet des dieux, T3

Le sommet des Dieux, tome 3

 

Sobibor

Sobibor

 

Les oreilles de Buster

les oreilles de Buster

 

 New York, journal d'un cycle

New York, journal d'un cycle

 

Le premier été 

Le premier été

 

 Le sommet des dieux - Le sommet des dieux, T2

Le sommet des dieux T2

 

L'odeur du figuier, un parfum de délicieuse mélancolie

L'odeur du figuier

 

0.4

0.4

 

Les collines du tigre

Les collines du tigre

 

Miel et vin

Miel et vin

 

Un certain vertige

 

Le blues des Grands Lacs

Le blues des grands lacs

 

Quinze kilomètres trois

Quinze kilomètres trois

 

Le sommet des dieux - Le sommet des dieux, T1

Le sommet des dieux T1

 

L'échappée belle

L'échappée belle

 

  Les années douces - Les années douces, T2

Les années douces T2

 

Le caveau de famille

Le caveau de famille

 

Le mec de la tombe d'à côté

Le mec de la tombe d'à côté

 

Ne tirez pas sur l'oiseau moqueur

Ne tirez pas sur l'oiseau moqueur

 

Rosa Candida

Rosa Candida

 

Azilis l'épée de la liberté

Azilis l'épée de la liberté

 

Ouragan

Ouragan

 

Les tendres plaintes

Les tendres plaintes     

Challenges 2013

tour-du-monde-1

Le tour du monde en 8 ans

 

Challenge Irlande : illimité !!

 

Fin : 31 Juillet 2013

 

objectif-pal-001[1]

Objectif PAL Noire by L'Or et George ; illimité

 

http://img15.hostingpics.net/pics/279733ILEDESERTE2.jpg

Fin : 01 Août 2013 (ou plus)

 

   

Fin : 30 septembre 2013

 

Fin : 30 juin 2013

 

Il viaggio

Fin : 31 Octobre 2013

 

Fin : Décembre 2013 (prolongation) 

 

Challenge littéraire

Repris par Anne 

Fin 31 décembre 2013     

 

Liste des participants

Fin : novembre 2013  

 

challenge gilmore girls 2013

Repris par Touloulou

Date de fin : 08 octobre 2014 

 

challengeQuatreSaisons    

Prolongation jusqu'au 21 décembre 2013

 

dc3a9fi_scandinavie_blanche

            3/5 Ici et  et

Fin : 31 décembre 2013 Repris par Lystig 

 

Fin : 28 Juillet 2013

 

logonaturewriting1 

-/5

Fin : décembre 2012 (Folfaerie m'a donné une prolongation pour cette année, merci à elle !!)

 

  Challenge Colette

-/3

Fin : 23 Septembre 2013 (Prolongation) 

 

Ici, et là 

3/3

Fin : 21 Juin 2013

 

Femmes du mondel ogo  

Cent ans Wassmo

La terre fredonne en si bémo l- Strachan

Les femmes du braconnier - Pujade Renaud

Fin : décembre 2012 (renouvelable)    

 

2/10 Re-Prolongation du challenge :

Fin : 05 avril 2014  

 

Prolongation du challenge

Fin : 30 septembre 2013    

Index auteurs


Agus Milena - Battement d'ailes

Ahern Cecelia - Un cadeau du ciel

Beckett Bernard - Genesis

Benameur Jeanne - Les insurrections singulières

Bertholon Delphine - L'effet Larsen

Brisac Geneviève - 52 ou la seconde vie

Cabasson Armand - La reine des mots

 Calvetti Paola -L'amour secret

Chabrol Caroline - Sous les cahiers, la mort

Cohen Welgryn Myriam - Mères - Myriam Cohen Welgryn
Constantine Barbara - A mélie, sans mélo

Delaflotte Mehdevi Anne - Fugue

Dickens Charles - Un chant de Noël
Divakaruni Chitra Banerjee -Ma soeur, mon amour

Donovan Gérard -Julius Winsome

Estibal Sylvain - Le dernier vol de Lancaster
Ferney Alice - Paradis conjugal
Giraudeau Bernard - Cher amour

Girerd Jacques Rémy, Benoît Chieux - L'enfant au grelot  (album enfant)
Glass Julia - Jours de juin

Guelfenbein Carla - Le reste est silence

Haasse Hella S. -La source cachée
Hannah Kristin - La magie du bonheur

Henrichs Bertina -La joueuse d'échecs 

Herry Jeanne - 80 étés

Hobbie Holly - Juste à temps pour Noël - Holly Hobbie (album enfant) 
Holder Eric - Mademoiselle Chambon

Kamimura Kazuo - Lorsque nous vivions ensemble 1
Kamimura Kazuo - Lorsque nous vivions ensemble 2

Kingsolver Barbara - Un été prodigue

Kortepeter Paul et Susan Wheeler - Youpi, pas d'école  (album enfant)
Lemoine Annie - Les heures chaudes

Lethielleux Maud - Dis oui, Ninon
Levraud Murielle - Le soir autour des maisons 

Malte Marcus - Garden of love

Martinez Carole - Le coeur cousu

Matheson Richard - Je suis une légende

Mazurel Claire et Marie H. Henry - Demain c'est Noël (album enfant)
Mégnin Jean-Philippe - La voie marion

Meyer Stephenie - Les âmes vagabondes

Miller Rebecca - Les vies privées de Pippa Lee 

Moning Karen Marie - Fièvre noire

Mosse Kate - Les fantômes d'hiver

Picasso Marina - Grand-père
Rice Luanne - Les carillons du bonheur
Ryan Carrie -La forêt des damnés

Sampioro Dominique - La petite présence
Scholes Katherine - Les amants de la terre sauvage

Setterfield Diane - Le treizième conte
Sigurdardottir Steinnunn - Le Cheval Soleil
Tardieu Laurence - Comme un père

Vann David - Sukkwan Island   
Vigan Delphine De - No et moi

Woolf Virginia - Mrs Dalloway