Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 février 2010 5 05 /02 /février /2010 21:14


Ce premier roman est écrit par un irlandais : Gérard Donovan.
C'est un très beau roman, je l'ai vraiment  appréciée.
Julius Winsome est un homme qui vit solitaire, dans un chalet, au beau milieu d'une fôret. Il vit là, avec son chien et 3282 livres...
Une belle bibliothèque en effet, tous acquis par son père qui étaient un grand lecteur. Julius apprécie plus que tout le calme et la tranquillité.
Mais cette belle tranquilitée sera rompus par un évenement qui va complétement destabilisé Julius. Son chien est assassiné par un chasseur.
Dès lors cet homme va se transformer et n'aura plus qu'un objectif : venger la mort de son chien. Il prend les armes et devient un tueur sans état d'âme.
Il a le coeur brisé...
Il devient autre...
Ce chien, il l'aimait profondément, c'était son seul ami.
Julius avait bien eu une liaison avec une femme mais elle l'avait quittée pour un autre et il était retombé dans sa solitude. Ce chien était la seule chose qui lui restait...
Cette femme était apparût comme par magie, devant son chalet. Elle avait prétendu s'être perdu dans cette splendide forêt du Maine, mais Julius avait toujours douté de cet état de fait...

" Il est vrai que ç'a avait été une époque heureuse pour moi, pas tant à cause du chien que de la femme qui m'avait conseillé d'un prendre un. Quelques semaines plus tôt, elle avait émergé de la forêt, traversé la clairière où se trouvait le chalet. Quand je suis sortie pour la saluer, elle m'a dit qu'elle s'était perdue en faisant une promenade par cette journée de fin de printemps, que sa voiture était garée quelque part, un peu plus loin. Elle parlait sans le moindre signe d'inquiétude. Si elle se baladait dans ces bois c'est qu'elle était du coin. "

Mais commençons par le début. Le roman débute par Julius qui entend un coup de fusil dans la forêt, tout près de lui. Mais il ne pense pas tout de suite au pire. Il attend son chien quelques heures puis finit par le chercher et le trouve blessé gravement quand il revient au chalet. Il fonce chez le vétérinaire mais c'est trop tard, le chien meurt dans ses bras. Quand il revient il l'enterre devant sa maison.

" J'ai jeté sur mon ami le monde entier à coups de pelle et en ai ressenti le poids, comme si j'étais étendu à ses côtés dans les ténébres "

Julius décide donc de tuer et prend pour proie les chasseurs qui sévissent autour de lui, dans sa forêt.

" La nuit m'a durci comme un bâton et m'a brandi contre le monde. J'étais un bâton menaçant l'univers. J'ai regardé ma main qui agrippait la crosse. J'étais le fusil. J'étais la balle, la cible, la signification d'un mot qui se dresse tout seul. Voilà le sens du mot "vengeance", même lorsqu'on le couche sur le papier. "

Il fait pourtant parti d'une lignée d'hommes qui déteste la guerre. Son père et son grand-père avaient une sainte horreur des armes et préféraient les livres (comme je les comprends).
Voilà le portrait que Julius fait de son père :

" C'était un homme doux et facile à vivre parce qu'il occupait très peu d'espace. Certains êtres sont ainsi mais ils sont rares, et c'est lui qui m'a appris à demeurer tranquille. Nous avions vécu seuls tout les deux, car il ne s'était jamais remarié. Il disait qu'il était l'homme d'une seule femme, même si celle-ci était morte. Voilà comment j'ai appris le sens du mot "fidélité", comment envelopper de chair le terme nu et lui insuffler la vie. "

Sa mère est morte en le mettant au monde, il ne l'a donc pas connu. Ils ont donc vécu seuls entourés de livres et des mots de Shakespeare :

" C'est ainsi que, chaque semaine, j'enrichissais mon vocabulaire d'une vingtaine de mots élisabéthains, mots venus du fin fond du XVIe siècle pour s'installer dans ma bouche et dans ma main quand je les inscrivais, accompagnés de leur définition. Voici l'échantillon d'une journée : "maillé de sang" signifie : ensanglanté, "pollu" veut dire : souillé "

Il faut vous dire aussi que Julius a ceci de particulier : il parle en mots de shakespeare à ces victimes, qui évidemment n'y comprennent rien... 

Il se fait cette réflexion :

" Qu'aurait dit mon père de tout cela ? Qu'aurait-il pensé d'un adulte, son fils en l'occurrence, complètement bouleversé par une histoire de chevrotine et de chien, assis dans le noir près d'un feu froid -si l'expression a un sens- en compagnie de quelque chose qui s'était glissé par la porte et se tenait tout près. Sensation ou air vicié, qui imposait sa présence tout en refusant de s'identifierer, se déplaçait de pièce en pièce, frôlant les meubles, faisait bruisser les rideaux, avant de pénétrer dans la salle de séjour, les bras croisés, comme pour dire : Bon. Qu'est ce qu'on fait maintenant ? "

Qu'est ce qu'on fait maintenant ? On tue... Voilà ce que fera Julius...
Mais sans en ressentir le moindre plaisir.
Il ne se cherche même pas des excuses  :

" Aucun motif logique, aucun raison précise, aucun rêve ne m'avait poussé à agir ou n'avait fait naître un autre homme en moi. J'étais seul responsable de tous mes actes, de tout ce que j'avais fait ou n'avais pas fait, à chaque instant de ces derniers jours.
Il était mon ami et je l'aimais. Un point c'est tout. "

Je vous le dit tout net : je n'ai pas réussi à détester cet homme. Non, pas à un seul moment... Malgré le fait qu'il devienne un meurtrier... Voilà ce que réussi Gérard Donovan, l'auteur de ce livre magnifique. Je n'ai qu'une seule chose à rajouter : lisez ce livre si ce n'est pas déjà fait !

Derniers extraits pour le plaisir :

" Les gens sont incapables de vivre leur vie sans déranger les autres, pas moyen d'éviter tout le boucan qu'ils font partout où l'on va. "

" On me chassait des livres de mon père à coups de feu.
Chaque année il y a davantage de chasseurs, de mieux en mieux équipés, qui, refusant de rentrer bredouilles, pénètrent de plus en plus profondément dans les propriétés privées. Et si je n'arrivais pas à lire à cause de tout ce vacarme, alors à quoi servaient les livres ? "

Bizarrement, malgré les meurtres, j'ai vue dans ce livre un éloge de la paix, un éloge d'une vie tranquille et sereine. 
Avec pour seule ressource les livres et la vie au plus près de la nature...
Pour preuve une citation de Victor Hugo :
" Le poète ne doit avoir qu'un seul modèle, la nature, qu'un guide, la vérité. "

Pour finir cette phrase qui ne peut qu'interpeller les lectrices et lecteurs que nous sommes :

" Tout se trouve dans les livres, regarde tous ces livres, une existence entière anime ces murs"

image_c1r Ma première contribution au challenge du 1er roman !

Partager cet article

Repost 0
l'or des chambres - dans Littérature
commenter cet article

commentaires

Folfaerie 05/01/2012 10:20

Un petit mot pour te dire à quel point je suis ravie trouver une autre lectrice qui pense comme moi :-) Je ne crois pas non plus que Julius soit fou, c'est juste qu'il a un sens particulier de la
justice, et sa douleur est tellement grande, je lui pardonne bien volontiers (et puis oui, quoi, ce ne sont que des chasseurs :-))

Blague à part, c'est l'un des meilleurs romans que j'ai lus depuis 2 ou 3 ans, maintenant je le conseille à tout le monde. Merci pour ton beau billet en tout cas.

l'or des chambres 18/01/2012 14:02



Merci Folfaerie  !!! Un vrai, vrai coup de coeur pour ce roman pour moi aussi !!! Vraiment, un très, très beau
roman... Et il laisse un grand souvenir... A bientôt



catherine 08/06/2011 10:24


Je viens de lire ce roman , je l'ai beaucoup aimé moi aussi ! j'en nfait un billet et je renvoie sur le tien !


l'or des chambres 13/07/2011 16:27



Merci Catherine... Ravie d'avoir pu te donner envie de lire ce très beau livre... Je suis venue lire ton avis bien sûr... Je te souhaite un bel été, bises



claudialucia ma librairie 13/04/2011 17:49


Et voilà je l'ai lu et publie le commentaire aujourd'hui. En fait, il m'a beaucoup plu, ce livre. Comme toi, je l'ai trouvé envoûtant et triste aussi. J'ai été très sensible à l'excès de solitude
vécue par cet homme, au fait qu'il aime toujours Claire et n'a pas su le lui dire et qu'il est passé à côté de la vie.


l'or des chambres 14/04/2011 09:53



J'en suis ravie !!!!!! Un très, très beau livre, je te l'avais bien dit... Merci de m'avoir fait assez confiance pour avoir envie de découvrir ce livre !!!



claudialucia ma librairie 25/03/2011 16:41


"En même temps il ne tue que des chasseurs". Jadore ton humour (et ne me réponds pas : "ah! bon, parce que c'est de l'humour?").
Bon, allez tu as gagné je vais voir si je le trouve à la bibliothèque!


l'or des chambres 28/03/2011 15:27



Chouette !!! bon, ok, c'est un peu fort de café, mais c'est mon côté obscur qui parle (je serais bien incapable de tuer la moindre bestiole... je suis très sensible à la cause animale...) Mais
bien sûr c'était de l'humour , un peu noir je l'avoue...


Bonne semaine Claudia Lucia, j'ai hâte de voir ce que tu en auras pensé !



claudialucia 23/03/2011 18:20


Là, tu n'arrives pas à me convaincre! S'intéresser à un homme qui devient meurtrier pour venger son chien! C'est un fou, ce type? Et le livre n'a même pas l'air de poser La question importante : La
vengeance est-elle la justice? Qu'arriverait-il à une société qui pratiquerait la vengeance? Cela me fait penser à la société américaine et à leur goût pour les armes à feu et l'auto-défense. Pour
moi c'est la négation de la civilisation.


l'or des chambres 24/03/2011 11:04



En même temps il ne tue que des chasseurs ()... Bon, ok, trève de plaisanterie mais dit comme ça évidemment... mais
Julius n'est pas un fou meurtrier... Comme je le disais dans mon billet il ne retire aucun plaisir à tuer, il fait d'ailleurs parti d'une lignée d'homme qui déteste la guerre... Bon,
 c'est vrai qu'il pête les plombs... Il n'empêche, j'ai adoré ce livre, j'ai été incapable de détester cet homme... Et pourtant je déteste la violence, et l'Amérique avec son goût pour les
armes à feu me choque terriblement moi aussi...


Pour comprendre tu n'as plus qu'une seule chose à faire : lire le livre



Présentation

  • : Le blog de l'or
  • Le blog de l'or
  • : Je suis une jeune femme passionnée de littérature... Mon blog sera surtout un concentré de ma plus grande passion : la lecture... Il y aura aussi quelques touches de peintures, de cinéma, de musiques et un peu de ma vie aussi... L'Or des Chambres pour un hommage à la très grande Françoise Lefèvre dont j'emprunte le titre d'un de ses livres.
  • Contact

Lectures (et défis) en cours

" Le bon critique est celui qui raconte les aventures de son âme au milieu des chefs-d'oeuvre" Anatole France, phrase lue chez l'Irrégulière 

 

Wikio - Top des blogs - Littérature  

      

 Découvrez Hellocoton      

 

 I ♥ mon libraire

 Gaëlle la libraire     

 

Meuse l'oubli

Meuse l'oubli 

 

Nos vies désaccordées

Nos vies désaccordées

 

Ariel

Ariel de Sylvia Plath       

 

Le Docteur Jivago

Le docteur Jivago pour "Un hiver en Russie" (jusqu'au 21 mars) avec Touloulou   

 

Ernest et Célestine - Le roman d'Ernest et Célestine  

Le roman d'Ernest et Célestine dont je fais la lecture à PetitDernier tous les soirs 

 

Par ici, c'est chaque jour une nouvelle photo de Doisneau, Atelier Robert Doisneau

 

Par là, le Bonheur du jour 

Recherche

J'aimerais lire très bientôt...

 

Rose-Aimée - Rose-Aimée, T1

Rose Aimée T1

 

Shutter island

Shutter Island

 

L'arbre du père

L'arbre du père    

 

Les ignorants

Les ignorants 

Archives

Lectures communes

Les mains nues

Les mains nues de Simonetta Greggio avec Laure

Pour le 27 mai

 

 

Le Seigneur des anneaux - Le Seigneur des anneaux, T2 

Le seigneur des anneaux tome 2, les deux tours

Décembre avec Za et Malou 

 

Villa Amalia

Villa Amalia

avec George

 

Une adoration

Une adoration

avec George

 

 

 

Derniers coups de coeur

Sous la glace

Sous la glace

 

 

Les femmes du braconnier

 

La terre fredonne en si bémol

 

Cent ans

 

Le canapé rouge

 

Les insurrections singulières

     

Fugue 

  

Garden of love

 

Jours de juin

 

Le coeur cousu

 

Julius Winsome

 

  Le reste est silence

 

 Le treizième conte

 

Mademoiselle Chambon

Billets à venir

Twilight - Twilight, T4

Twilight T4

 

Twilight - Twilight, T3

Twilight T3

 

Twilight - Twilight, T2

Twilight T2

 

Twilight - Twilight, T1

Twilight T1

 

La fois où je suis devenu écrivain

Là fois où je suis devenu écrivain

 

Un temps fou

Un temps fou

 

Sac d'os

Sac d'os

 

L'enlèvement

L'enlèvement

 

Cette nuit-là

Cette nuit là

 

Hunger Games - Hunger Games, T3

Hunger games T3

 

Les demeurées

Les demeurées

 

Hunger Games - Hunger Games, T2

Hunger games T2

 

Eux sur la photo

Eux sur la photo

 

Habibi

Habibi (BD)

 

Paradise

Paradise

 

Les trois lumières

Les trois lumières

 

Thérapie

Thérapie

 

Orgueil et préjugés

 

Hunger Games - Hunger Games, T1

Hunger Games

 

Le Seigneur des anneaux - Le Seigneur des anneaux, T1

Le seigneur des anneaux T1

 

La reine des délices

La reine des délices

 

Fais-moi peur

Fais moi peur

 

Sous la glace

Sous la glace

 

Eloge de la faiblesse

Eloge de la faiblesse

 

Winter

Winter

 

Je ne suis pas celle que je suis

Je ne suis pas celle que je suis

 

Chienne de vie

Chienne de vie

 

La vieille anglaise et le continent

La vieille Anglaise et le continent

 

Le sommet des dieux - Le sommet des dieux, T3

Le sommet des Dieux, tome 3

 

Sobibor

Sobibor

 

Les oreilles de Buster

les oreilles de Buster

 

 New York, journal d'un cycle

New York, journal d'un cycle

 

Le premier été 

Le premier été

 

 Le sommet des dieux - Le sommet des dieux, T2

Le sommet des dieux T2

 

L'odeur du figuier, un parfum de délicieuse mélancolie

L'odeur du figuier

 

0.4

0.4

 

Les collines du tigre

Les collines du tigre

 

Miel et vin

Miel et vin

 

Un certain vertige

 

Le blues des Grands Lacs

Le blues des grands lacs

 

Quinze kilomètres trois

Quinze kilomètres trois

 

Le sommet des dieux - Le sommet des dieux, T1

Le sommet des dieux T1

 

L'échappée belle

L'échappée belle

 

  Les années douces - Les années douces, T2

Les années douces T2

 

Le caveau de famille

Le caveau de famille

 

Le mec de la tombe d'à côté

Le mec de la tombe d'à côté

 

Ne tirez pas sur l'oiseau moqueur

Ne tirez pas sur l'oiseau moqueur

 

Rosa Candida

Rosa Candida

 

Azilis l'épée de la liberté

Azilis l'épée de la liberté

 

Ouragan

Ouragan

 

Les tendres plaintes

Les tendres plaintes     

Challenges 2013

tour-du-monde-1

Le tour du monde en 8 ans

 

Challenge Irlande : illimité !!

 

Fin : 31 Juillet 2013

 

objectif-pal-001[1]

Objectif PAL Noire by L'Or et George ; illimité

 

http://img15.hostingpics.net/pics/279733ILEDESERTE2.jpg

Fin : 01 Août 2013 (ou plus)

 

   

Fin : 30 septembre 2013

 

Fin : 30 juin 2013

 

Il viaggio

Fin : 31 Octobre 2013

 

Fin : Décembre 2013 (prolongation) 

 

Challenge littéraire

Repris par Anne 

Fin 31 décembre 2013     

 

Liste des participants

Fin : novembre 2013  

 

challenge gilmore girls 2013

Repris par Touloulou

Date de fin : 08 octobre 2014 

 

challengeQuatreSaisons    

Prolongation jusqu'au 21 décembre 2013

 

dc3a9fi_scandinavie_blanche

            3/5 Ici et  et

Fin : 31 décembre 2013 Repris par Lystig 

 

Fin : 28 Juillet 2013

 

logonaturewriting1 

-/5

Fin : décembre 2012 (Folfaerie m'a donné une prolongation pour cette année, merci à elle !!)

 

  Challenge Colette

-/3

Fin : 23 Septembre 2013 (Prolongation) 

 

Ici, et là 

3/3

Fin : 21 Juin 2013

 

Femmes du mondel ogo  

Cent ans Wassmo

La terre fredonne en si bémo l- Strachan

Les femmes du braconnier - Pujade Renaud

Fin : décembre 2012 (renouvelable)    

 

2/10 Re-Prolongation du challenge :

Fin : 05 avril 2014  

 

Prolongation du challenge

Fin : 30 septembre 2013    

Index auteurs


Agus Milena - Battement d'ailes

Ahern Cecelia - Un cadeau du ciel

Beckett Bernard - Genesis

Benameur Jeanne - Les insurrections singulières

Bertholon Delphine - L'effet Larsen

Brisac Geneviève - 52 ou la seconde vie

Cabasson Armand - La reine des mots

 Calvetti Paola -L'amour secret

Chabrol Caroline - Sous les cahiers, la mort

Cohen Welgryn Myriam - Mères - Myriam Cohen Welgryn
Constantine Barbara - A mélie, sans mélo

Delaflotte Mehdevi Anne - Fugue

Dickens Charles - Un chant de Noël
Divakaruni Chitra Banerjee -Ma soeur, mon amour

Donovan Gérard -Julius Winsome

Estibal Sylvain - Le dernier vol de Lancaster
Ferney Alice - Paradis conjugal
Giraudeau Bernard - Cher amour

Girerd Jacques Rémy, Benoît Chieux - L'enfant au grelot  (album enfant)
Glass Julia - Jours de juin

Guelfenbein Carla - Le reste est silence

Haasse Hella S. -La source cachée
Hannah Kristin - La magie du bonheur

Henrichs Bertina -La joueuse d'échecs 

Herry Jeanne - 80 étés

Hobbie Holly - Juste à temps pour Noël - Holly Hobbie (album enfant) 
Holder Eric - Mademoiselle Chambon

Kamimura Kazuo - Lorsque nous vivions ensemble 1
Kamimura Kazuo - Lorsque nous vivions ensemble 2

Kingsolver Barbara - Un été prodigue

Kortepeter Paul et Susan Wheeler - Youpi, pas d'école  (album enfant)
Lemoine Annie - Les heures chaudes

Lethielleux Maud - Dis oui, Ninon
Levraud Murielle - Le soir autour des maisons 

Malte Marcus - Garden of love

Martinez Carole - Le coeur cousu

Matheson Richard - Je suis une légende

Mazurel Claire et Marie H. Henry - Demain c'est Noël (album enfant)
Mégnin Jean-Philippe - La voie marion

Meyer Stephenie - Les âmes vagabondes

Miller Rebecca - Les vies privées de Pippa Lee 

Moning Karen Marie - Fièvre noire

Mosse Kate - Les fantômes d'hiver

Picasso Marina - Grand-père
Rice Luanne - Les carillons du bonheur
Ryan Carrie -La forêt des damnés

Sampioro Dominique - La petite présence
Scholes Katherine - Les amants de la terre sauvage

Setterfield Diane - Le treizième conte
Sigurdardottir Steinnunn - Le Cheval Soleil
Tardieu Laurence - Comme un père

Vann David - Sukkwan Island   
Vigan Delphine De - No et moi

Woolf Virginia - Mrs Dalloway