Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
20 août 2010 5 20 /08 /août /2010 14:56

 

Quatrième de couverture :

 

Suivre l’exemple de la rivière du crépuscule, méditer sur un nuage, écouter le conte de la fleur, les avertissements des cigales, ou dire simplement ce qu’on a sur le coeur.

À travers sa poésie Lee Gil-won observe le quotidien avec un humour et un franc-parler particulier, un peu à part de la mouvance naturaliste moderne. Il aime célébrer les beautés de la nature, visibles ou mystérieuses comme autant de manifestations organiques de la société.
Avec ce recueil, il convie le lecteur à se nourrir d’une poésie de l’instant vivant, des connivences tristes, des vérités de l’existence ou de la joie hédoniste.

La rivière du crépuscule se compose de cinquante poèmes de Lee Gil-won, traduits pour la première fois en français, illustrés par une trentaine de photographies d’Antoine Coppola.

 

Bon, autant vous le dire tout de suite la poésie contemporaine n'est pas vraiment pour moi. En fait je n'ai pas vraiment été sensible à ces poèmes.

C'est dommage, mais bon, c'est ainsi.

Une poésie pour moi un peu  trop "terre à terre", trop réaliste... Je n'ai pas trouvé assez d'évasion dans ses mots... Un humour un peu trop noir pour moi en plus... Et voilà tout les ingrédients réunis pour que ma lecture soit un échec.

Bien sûr cela ne prouve pas du tout que votre avis ressemblera au mien.

La lecture est quelque chose de tellement subjectif...

Je ne saurais trop vous conseiller de vous faire votre propre avis.

Pour vous y aider je me propose de vous en donner deux extraits, à vous de voir donc !

 

Clair de lune

 

Ce déplorable clair de lune

Me rend fou

J'aimerais pouvoir le broyer,

L'enfoncer dans un grand bol,

Et l'avaler cul sec

En y ajoutant

Quelques étoiles

Qui scintillent comme ses yeux.

 

Adieu chaque jour

 

Ce n'est pas seulement la fleur dans le pré

Que les vents agitent.

J'ai rencontré le brin d'herbe aujourd'hui.
Les vents qui ont commençé à parcourir le monde,

Un millier d'années de cela.

Se souviennent encore du parfum de résine

Du pin penché.
Aimer quelqu'un profondément

Est aussi pénible que le haïr.
A travers les nuages sombres

Qui pleurent et la pluie qui tombe

Le ciel bleu n'était-il pas

Toujours là ?

Un peu plus joyeux,

Un peu plus triste.

Fais-le ainsi.

Depuis un millier d'années, le vent

Dit adieu chaque jour,

Dit adieu chaque jour.

 

Lee Gil-won

 

Je vais juste rajouter une petite chose mais ma première déception en ouvrant ce livre est de constater que les photos qui l'illustrent sont en noir et blanc. Les photos de la nature s'accompagnent mal de noir et blanc. Cela me semble dommageable. La nature ne puise t'elle pas ses plus beaux atous dans la couleur ?

La déception était d'autant plus grande que la photo de la couverture était magnifique !!!

 

Je remercie Blog O Book pour l'envoi de ce livre ainsi que les éditions Sombres Rets

 

Le lac

 

Juste une toute petite question pour finir. Vous qui avez l'habitude des partenariats avec B.O.B. faut-il leur signaler quand le billet est en ligne ???

Partager cet article
Repost0

commentaires

LiyahJ 27/08/2010 14:44


J'ai également été déçue par ce libre ! Je n'ai pas non plus été touchée ! Dommage ! Et comme toi grande déception pour les photos à l'intérieur car la plupart on ne voit rien de particulier et
rien ne s'en dégage ! C'est bien dommage !


l'or des chambres 30/08/2010 19:06



Ces poèmes ne m'ont rien fait ressentir de particulier... Un échec de lectures... Oui, c'est dommage...


Bonne soirée Liyah



Miss 25/08/2010 14:18


Les extraits ne me tentent pas non plus...Dommage, le titre présageait pourtant du très beau...


l'or des chambres 26/08/2010 19:56



Le titre et la couverture... Mais un grand bof pour le contenu...


Bonne soirée Miss



Pascale 25/08/2010 09:18


ah une déception, je pense que la poésie présentée par cette maison d'édition reste atypique, de plus c'est une traduction, alors méfiance non qu'il faille se méfier du traducteur mais du sens
profond de la langue d'origine de surcroît en poésie qui déjà est subtile quelle que soit la nationalité...

on ajoute à cela, la traduction qui n'est pas toujours évidente loin de là puiqu'on ne retrouvera pas forcément la musicalité ni les consonnances ni la rythmique d'origine. Je pense qu'il faut lire
ce genre de poésie avec du recul et en douceur, j'aime moi assez la poésie chinoise justement car elle est si concise qu'elle dégage une grande sérénité. je ne connais pas cet auteur ni son
origine, mais je pense asiatique à lire son nom, ces langues jouent beaucoup sur les intonations pour transmettre un sens à un mot, ce qui fait largement défaut quand on en vient à traduire
d'autant plus de la poésie qui joue sur cette finesse auditive... sans vouloir faire tout un déballage sur la poésie asiatique, je peux dire toutefois qu'elle est différente de la nôtre qui sommes
habitués à une poésie très structurée, rimée même si la poésie contemporaine devient libre et désordonnée, on retrouve une certaine sonorité qui nous fait écho... une musicalité qui nous parle.

si on en vient au thème, la nature est souvent le thème de prélidection dans ce type de poésie alors que nous français ça reste souvent les sentiments encore une divergence d'habitude qui s'ajoute
à nous lecteurs francophones.
pour ne donner qu'un exemple plus connu , les haïku plus populaires en france, sont à la base et à l'origne dépourvus totalement de sentiment, et ne doivent refléter ou ne faire appel qu'aux sens
... ce qui semble aussi être le cas ici... pas de sentiment mais du sensoriel !

j'aime assez les extraits proposés...


quant aux photos, je pense que le noir et blanc choisi par l'éditeur reste une histoire de coût à l'impression, le peu que tu mettes des couleurs multiplient par deux voir 3 le prix du livre !!! ça
me semble tout bête mais pour une petite maison d'édition ça me semble pertinent de choisir plutôt que rien ce qui serait dommage, d'opter pour le noir et blanc... la poésie illustrée donne plus de
poids au texte, mais pas forcément indispensable, disons que ça reste agréable au lecteur le livre s'en trouve que plus beau ...

pour ma part j'aime beaucoup le noir et blanc même pour la nature bien que je le réserve plus pour les autres sujets...

sur ces mots je te souhaite une bonne journée, bisous


l'or des chambres 26/08/2010 19:54



Moi aussi j'aime beaucoup les photos en noir et blanc mais il faut que cela soit fait avec beaucoup de talent... Et bien sûr je m'en doute que c'est simplement une histoire de coût mais cela
n'empêche pas la déception...


Mais non, vraiment, je n'ai pas accroché...


Bisous aussi



Cynthia 22/08/2010 15:30


Je suis loin d'être une férue de poésie, c'est un genre qui ne parvient généralement pas à m'atteindre :/


l'or des chambres 23/08/2010 15:36



Moi aussi je suis très difficile à contenter pour la poésie... Gherasim Lucas avait réussi à m'émouvoir... Mais j'avoue avoir une grande préférence pour la poésie en musique (comme Léo Ferré )
J'aime aussi beaucoup "les poèmes à Lou" d'Apollinaire.


Bonne journée Cynthia



Lily 21/08/2010 10:17


Oui, la poésie contemporaine est particulière. Pourtant, spontanément j'aime assez les extraits que tu publies. Dommage pour les photos en N&B, quoique des fois c'est très beau. Contente de te
retrouver chère Katymini. Bisous.


l'or des chambres 21/08/2010 20:59



Oui, c'est très particulier... Je n'ai pas adhéré du tout à cette forme de poésie... Oui, les photos en noir et blanc peuvent être magnifiques (la preuve, j'adore Michael Kenna et Robert
Doisneau) mais cela va assez mal avec les paysages, sauf si on a beaucoup de talent et c'est le cas des photographes de Kenna et de Doisneau... Moi aussi je suis contente de te retrouver Lily, tu
as passé de bonnes vacances ??? Gros bisous



Présentation

  • : Le blog de l'or
  • : Je suis une jeune femme passionnée de littérature... Mon blog sera surtout un concentré de ma plus grande passion : la lecture... Il y aura aussi quelques touches de peintures, de cinéma, de musiques et un peu de ma vie aussi... L'Or des Chambres pour un hommage à la très grande Françoise Lefèvre dont j'emprunte le titre d'un de ses livres.
  • Contact

Lectures (et défis) en cours

" Le bon critique est celui qui raconte les aventures de son âme au milieu des chefs-d'oeuvre" Anatole France, phrase lue chez l'Irrégulière 

 

Wikio - Top des blogs - Littérature  

      

 Découvrez Hellocoton      

 

 I ♥ mon libraire

 Gaëlle la libraire     

 

Meuse l'oubli

Meuse l'oubli 

 

Nos vies désaccordées

Nos vies désaccordées

 

Ariel

Ariel de Sylvia Plath       

 

Le Docteur Jivago

Le docteur Jivago pour "Un hiver en Russie" (jusqu'au 21 mars) avec Touloulou   

 

Ernest et Célestine - Le roman d'Ernest et Célestine  

Le roman d'Ernest et Célestine dont je fais la lecture à PetitDernier tous les soirs 

 

Par ici, c'est chaque jour une nouvelle photo de Doisneau, Atelier Robert Doisneau

 

Par là, le Bonheur du jour 

Recherche

J'aimerais lire très bientôt...

 

Rose-Aimée - Rose-Aimée, T1

Rose Aimée T1

 

Shutter island

Shutter Island

 

L'arbre du père

L'arbre du père    

 

Les ignorants

Les ignorants 

Archives

Lectures communes

Les mains nues

Les mains nues de Simonetta Greggio avec Laure

Pour le 27 mai

 

 

Le Seigneur des anneaux - Le Seigneur des anneaux, T2 

Le seigneur des anneaux tome 2, les deux tours

Décembre avec Za et Malou 

 

Villa Amalia

Villa Amalia

avec George

 

Une adoration

Une adoration

avec George

 

 

 

Derniers coups de coeur

Sous la glace

Sous la glace

 

 

Les femmes du braconnier

 

La terre fredonne en si bémol

 

Cent ans

 

Le canapé rouge

 

Les insurrections singulières

     

Fugue 

  

Garden of love

 

Jours de juin

 

Le coeur cousu

 

Julius Winsome

 

  Le reste est silence

 

 Le treizième conte

 

Mademoiselle Chambon

Billets à venir

Twilight - Twilight, T4

Twilight T4

 

Twilight - Twilight, T3

Twilight T3

 

Twilight - Twilight, T2

Twilight T2

 

Twilight - Twilight, T1

Twilight T1

 

La fois où je suis devenu écrivain

Là fois où je suis devenu écrivain

 

Un temps fou

Un temps fou

 

Sac d'os

Sac d'os

 

L'enlèvement

L'enlèvement

 

Cette nuit-là

Cette nuit là

 

Hunger Games - Hunger Games, T3

Hunger games T3

 

Les demeurées

Les demeurées

 

Hunger Games - Hunger Games, T2

Hunger games T2

 

Eux sur la photo

Eux sur la photo

 

Habibi

Habibi (BD)

 

Paradise

Paradise

 

Les trois lumières

Les trois lumières

 

Thérapie

Thérapie

 

Orgueil et préjugés

 

Hunger Games - Hunger Games, T1

Hunger Games

 

Le Seigneur des anneaux - Le Seigneur des anneaux, T1

Le seigneur des anneaux T1

 

La reine des délices

La reine des délices

 

Fais-moi peur

Fais moi peur

 

Sous la glace

Sous la glace

 

Eloge de la faiblesse

Eloge de la faiblesse

 

Winter

Winter

 

Je ne suis pas celle que je suis

Je ne suis pas celle que je suis

 

Chienne de vie

Chienne de vie

 

La vieille anglaise et le continent

La vieille Anglaise et le continent

 

Le sommet des dieux - Le sommet des dieux, T3

Le sommet des Dieux, tome 3

 

Sobibor

Sobibor

 

Les oreilles de Buster

les oreilles de Buster

 

 New York, journal d'un cycle

New York, journal d'un cycle

 

Le premier été 

Le premier été

 

 Le sommet des dieux - Le sommet des dieux, T2

Le sommet des dieux T2

 

L'odeur du figuier, un parfum de délicieuse mélancolie

L'odeur du figuier

 

0.4

0.4

 

Les collines du tigre

Les collines du tigre

 

Miel et vin

Miel et vin

 

Un certain vertige

 

Le blues des Grands Lacs

Le blues des grands lacs

 

Quinze kilomètres trois

Quinze kilomètres trois

 

Le sommet des dieux - Le sommet des dieux, T1

Le sommet des dieux T1

 

L'échappée belle

L'échappée belle

 

  Les années douces - Les années douces, T2

Les années douces T2

 

Le caveau de famille

Le caveau de famille

 

Le mec de la tombe d'à côté

Le mec de la tombe d'à côté

 

Ne tirez pas sur l'oiseau moqueur

Ne tirez pas sur l'oiseau moqueur

 

Rosa Candida

Rosa Candida

 

Azilis l'épée de la liberté

Azilis l'épée de la liberté

 

Ouragan

Ouragan

 

Les tendres plaintes

Les tendres plaintes     

Challenges 2013

tour-du-monde-1

Le tour du monde en 8 ans

 

Challenge Irlande : illimité !!

 

Fin : 31 Juillet 2013

 

objectif-pal-001[1]

Objectif PAL Noire by L'Or et George ; illimité

 

http://img15.hostingpics.net/pics/279733ILEDESERTE2.jpg

Fin : 01 Août 2013 (ou plus)

 

   

Fin : 30 septembre 2013

 

Fin : 30 juin 2013

 

Il viaggio

Fin : 31 Octobre 2013

 

Fin : Décembre 2013 (prolongation) 

 

Challenge littéraire

Repris par Anne 

Fin 31 décembre 2013     

 

Liste des participants

Fin : novembre 2013  

 

challenge gilmore girls 2013

Repris par Touloulou

Date de fin : 08 octobre 2014 

 

challengeQuatreSaisons    

Prolongation jusqu'au 21 décembre 2013

 

dc3a9fi_scandinavie_blanche

            3/5 Ici et  et

Fin : 31 décembre 2013 Repris par Lystig 

 

Fin : 28 Juillet 2013

 

logonaturewriting1 

-/5

Fin : décembre 2012 (Folfaerie m'a donné une prolongation pour cette année, merci à elle !!)

 

  Challenge Colette

-/3

Fin : 23 Septembre 2013 (Prolongation) 

 

Ici, et là 

3/3

Fin : 21 Juin 2013

 

Femmes du mondel ogo  

Cent ans Wassmo

La terre fredonne en si bémo l- Strachan

Les femmes du braconnier - Pujade Renaud

Fin : décembre 2012 (renouvelable)    

 

2/10 Re-Prolongation du challenge :

Fin : 05 avril 2014  

 

Prolongation du challenge

Fin : 30 septembre 2013    

Index auteurs


Agus Milena - Battement d'ailes

Ahern Cecelia - Un cadeau du ciel

Beckett Bernard - Genesis

Benameur Jeanne - Les insurrections singulières

Bertholon Delphine - L'effet Larsen

Brisac Geneviève - 52 ou la seconde vie

Cabasson Armand - La reine des mots

 Calvetti Paola -L'amour secret

Chabrol Caroline - Sous les cahiers, la mort

Cohen Welgryn Myriam - Mères - Myriam Cohen Welgryn
Constantine Barbara - A mélie, sans mélo

Delaflotte Mehdevi Anne - Fugue

Dickens Charles - Un chant de Noël
Divakaruni Chitra Banerjee -Ma soeur, mon amour

Donovan Gérard -Julius Winsome

Estibal Sylvain - Le dernier vol de Lancaster
Ferney Alice - Paradis conjugal
Giraudeau Bernard - Cher amour

Girerd Jacques Rémy, Benoît Chieux - L'enfant au grelot  (album enfant)
Glass Julia - Jours de juin

Guelfenbein Carla - Le reste est silence

Haasse Hella S. -La source cachée
Hannah Kristin - La magie du bonheur

Henrichs Bertina -La joueuse d'échecs 

Herry Jeanne - 80 étés

Hobbie Holly - Juste à temps pour Noël - Holly Hobbie (album enfant) 
Holder Eric - Mademoiselle Chambon

Kamimura Kazuo - Lorsque nous vivions ensemble 1
Kamimura Kazuo - Lorsque nous vivions ensemble 2

Kingsolver Barbara - Un été prodigue

Kortepeter Paul et Susan Wheeler - Youpi, pas d'école  (album enfant)
Lemoine Annie - Les heures chaudes

Lethielleux Maud - Dis oui, Ninon
Levraud Murielle - Le soir autour des maisons 

Malte Marcus - Garden of love

Martinez Carole - Le coeur cousu

Matheson Richard - Je suis une légende

Mazurel Claire et Marie H. Henry - Demain c'est Noël (album enfant)
Mégnin Jean-Philippe - La voie marion

Meyer Stephenie - Les âmes vagabondes

Miller Rebecca - Les vies privées de Pippa Lee 

Moning Karen Marie - Fièvre noire

Mosse Kate - Les fantômes d'hiver

Picasso Marina - Grand-père
Rice Luanne - Les carillons du bonheur
Ryan Carrie -La forêt des damnés

Sampioro Dominique - La petite présence
Scholes Katherine - Les amants de la terre sauvage

Setterfield Diane - Le treizième conte
Sigurdardottir Steinnunn - Le Cheval Soleil
Tardieu Laurence - Comme un père

Vann David - Sukkwan Island   
Vigan Delphine De - No et moi

Woolf Virginia - Mrs Dalloway