Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
22 septembre 2011 4 22 /09 /septembre /2011 19:49

 

«  Chaque homme est seul et nos douleurs sont une île déserte »

 

Quelques mots sur l’auteur :

Lise Benincà, née en 1974 près de Saint-Étienne, vit et travaille à Paris. Elle est l'auteur de Balayer fermer partir, un récit paru en 2008 aux Éditions du Seuil. (source éditions Joëlle Losfeld) »

 

Quelques mots sur le livre :

 

«  En voyage professionnel au Brésil, Samuel meurt subitement dans le taxi qui le conduit à l'aéroport où il devait prendre l'avion pour Paris et retrouver sa compagne. À travers le récit de cette dernière, le lecteur est confronté à la poignante épreuve de la perte d'un être cher, depuis le coup de téléphone fortuit qui fait basculer la vie, jusqu'à la lente reconstruction de soi pour redevenir «le plus vivante possible». Ainsi prostrée dans la douleur, comme absente d'elle-même, la narratrice tente, sans démonstration excessive, mais comme une dernière tentative pour cerner l'inacceptable, d'approcher le corps dans sa composition anatomique et organique. Dans une langue d'une bouleversante sobriété, Lise Benincà raconte le retour à l'existence et au sentiment rassurant de faire partie d'un mouvement où les oiseaux partent en hiver et reviennent toujours au printemps. »

 

Cette fois c’est Antigone qui m’a donné envie de lire ce livre.

Je m’attendais à être bouleversée par ce livre, j‘ai juste été remué. Bizarrement je suis restée quelque peu extérieure à ce livre, je n’en connais pas les raisons, mais c’est un fait. Peut-être la brièveté de ce texte y est pour quelque chose, je ne saurais le dire. Pourtant la délicatesse de l’écriture était là.

Mais il m’a semblé qu’elle ne faisait qu’effleurer les choses…

Je l’ai déjà constaté, mais, pour une raison obscure, certains styles me sont hermétiques. Je ne fais que survoler les mots, sans vraiment me sentir « intégrée » dans le texte.

Et inutile de chercher le pourquoi et le comment c’est comme ça.

Pour autant je voudrais tout de même vous donner envie de lire ce livre, je suis sûre que ce n’est qu’une approche personnelle. De plus je ne peux même pas dire que je n’ai pas aimé ce livre, ce serait faux, mais j’ai juste eu cette impression désagréable d’être restée à « l’extérieur ». De rester sur le bord, refusée, pas intégrée par les mots. Par ailleurs, le nombres de passages que j’ai noté prouve que j’ai beaucoup apprécié certains passages. Certaines phrases, très belles, m’ont même vraiment interpellés…

 

Je suis confuse ? Et bien c’est exactement ce que retiens de ma lecture, une certaine confusion à l’idée de savoir ce que j’ai vraiment ressenti en lisant ce livre.

 

Samuel part pour cinq petits jours, sans envie, aucune, pour un voyage d’affaire.

Il ne reviendra pas.

Alors qu’elle l’attend, un coup de fil l’informe de cela : Samuel est mort avant même de prendre l’avion, dans le taxi qui le conduisait à l’aéroport pour revenir à Paris.

 

 Il y le choc, l’absence, le chagrin pour la narratrice.

 

«  j’ai tant de mal à me situer, je m’évapore, l’esprit voletant au loin dans les souvenirs et les avenirs rêvés, de Samuel et moi, je rassemble les images en un petit baluchon qu’il me faudra porter, noué très serré au bout d’un long bâton sur une épaule puis l’autre, d’un côté puis de l’autre, changeant d’épaule dès que la douleur se fera trop aiguë. Je pense à ce que j’y déposerai, mes pensées de Samuel une à une, mes souvenirs de Samuel et de sa voix qui me lisait des phrases, tandis que la mère de Samuel est recroquevillée sur sa chaise, de plus en plus petite et maigre et de plus en plus recroquevillée…/… »

 

Elle aura à faire également avec le chagrin des parents de Samuel, surtout de sa mère, ainsi que celui de sa sœur, Flavie, personnage très émouvant.

Flavie qui a la manie de noter dans un carnet, certaines phrases de banales conversations.

Flavie qui a la particularité de poser nue pour des étudiants aux Beaux-Arts.

 

«  Il m’est arrivé de l’accompagner jusqu’aux Beaux-Arts, ou bien de l’attendre après une séance de pose. Elle dit : c’est épuisant d’être ainsi nue pendant des heures. Il ne suffit pas de monter sur l’estrade et de se tenir là. Il faut se rendre lisible. Le corps doit cesser d’être un corps nu exposé aux regards. Il doit devenir un modèle, l’essence d’un corps. Je suis en mouvement dans l’immobilité. Je suis un modèle vivant figé dans une position de vie pour l’éternité. Je me tiens sous leurs yeux, buste tendu, jambes fléchies en position de course mais je reste immobile, ma course est infinie, aussi longtemps que dure la pose je ne suis pas une femme nue, je suis un corps qui court. Les jours où je suis fatiguée, les jours où je me sens fragile, lorsque j’ôte mon peignoir, je ne donne à voir que ma nudité. C’est terrible alors de sentir les regards fixés sur moi, exposée, maladroite, démunie. Lorsque mon corps trouve enfin sa place, lorsqu’il redevient le lieu qui m’abrite, lorsque je suis à l’intérieur de lui comme dans un navire que je dirige à ma guise, alors je retrouve toute ma puissance. »

 

Pour le sujet, il n’y a rien à dire de plus.
Plus tard la narratrice se décidera à donner les vêtements de Samuel.

Plus tard elle recommencera à sortir, à l’occasion des trente cinq ans de sa sœur et c’est à ce moment là que le titre du livre deviendra clair à vos yeux.



Je déteste cette impression d’être passée à côté d’une lecture qui paraissait, pourtant, avoir tous les atouts pour me plaire.

Et si je le relisais ???

 

Un dernier passage, magnifique... (vous constatez que j'ai vraiment apprécié l'écriture et le style finalement)

 

«  Ce n’est pas rien d’avoir quelqu'un à ses côtés, vivre l’échange jusque dans le corps, partager cet effroi de vivre et décider de le faire côte à côte, alors que tant de gens autour nous restent étrangers, nous nous sommes choisis et je marche à côté de toi, tu m’accompagnes dans la vie et je marche vers la mort avec toi, puis voilà soudain que tu passes la frontière tandis que je suis encore sur le chemin, et je ne le supporte pas, même si je sais d’instinct que rien n’aurait pu empêcher cette séparation, chacun est seul face à la mort, celle des autres et la sienne, chaque homme est seul et nos douleurs sont une île déserte. Mais notre rencontre. Je ne supporte pas que notre rencontre prenne fin. »

 

  Challenge 1% littéraire 1/7

 

laurier_couronne_fdb39Challenge petit bac, catégorie animaux

 

 

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

kathel 25/09/2011 09:02


Bah, je n'avais pas spécialement envie de le lire et il y en a bien assez d'autres qui ont ce privilège d'être sur ma LAL ! ;-)


l'or des chambres 27/09/2011 14:48



Alors il ne faut pas forcer... Il y a tant à lire



Aifelle 23/09/2011 06:36


Pour faire connaissance avec l'auteur, je commencerai plutôt par le précédent, qui avait l'air d'avoir vraiment marqué Antigone.


l'or des chambres 27/09/2011 14:46



Peut-être oui, mais plus tard pour moi... Trop de lectures prévues dans les semaines qui suivent



Le journal de Chrys 22/09/2011 22:25


En lisant ta critique, j'ai pensé à un livre lu récemment: la délicatesse de Foenkinos.


l'or des chambres 27/09/2011 14:43



Je ne l'ai pas lu, je ne peux donc pas comparer... Je n'ai jamais lu Foenkinos, voilà un auteur qui ne me tente pas beaucoup... (faut bien faire un tri )



Anne 22/09/2011 20:55


J'aimerais bien lire ce livre, à l'occasion. Me faire mapropre idée (je l'avais repéré aussi chez Antigone)


l'or des chambres 27/09/2011 14:41



Oui, je crois qu'il faut te faire ta propre idée... Je serais curieuse de lire ce que tu en auras pensé...



Présentation

  • : Le blog de l'or
  • : Je suis une jeune femme passionnée de littérature... Mon blog sera surtout un concentré de ma plus grande passion : la lecture... Il y aura aussi quelques touches de peintures, de cinéma, de musiques et un peu de ma vie aussi... L'Or des Chambres pour un hommage à la très grande Françoise Lefèvre dont j'emprunte le titre d'un de ses livres.
  • Contact

Lectures (et défis) en cours

" Le bon critique est celui qui raconte les aventures de son âme au milieu des chefs-d'oeuvre" Anatole France, phrase lue chez l'Irrégulière 

 

Wikio - Top des blogs - Littérature  

      

 Découvrez Hellocoton      

 

 I ♥ mon libraire

 Gaëlle la libraire     

 

Meuse l'oubli

Meuse l'oubli 

 

Nos vies désaccordées

Nos vies désaccordées

 

Ariel

Ariel de Sylvia Plath       

 

Le Docteur Jivago

Le docteur Jivago pour "Un hiver en Russie" (jusqu'au 21 mars) avec Touloulou   

 

Ernest et Célestine - Le roman d'Ernest et Célestine  

Le roman d'Ernest et Célestine dont je fais la lecture à PetitDernier tous les soirs 

 

Par ici, c'est chaque jour une nouvelle photo de Doisneau, Atelier Robert Doisneau

 

Par là, le Bonheur du jour 

Recherche

J'aimerais lire très bientôt...

 

Rose-Aimée - Rose-Aimée, T1

Rose Aimée T1

 

Shutter island

Shutter Island

 

L'arbre du père

L'arbre du père    

 

Les ignorants

Les ignorants 

Archives

Lectures communes

Les mains nues

Les mains nues de Simonetta Greggio avec Laure

Pour le 27 mai

 

 

Le Seigneur des anneaux - Le Seigneur des anneaux, T2 

Le seigneur des anneaux tome 2, les deux tours

Décembre avec Za et Malou 

 

Villa Amalia

Villa Amalia

avec George

 

Une adoration

Une adoration

avec George

 

 

 

Derniers coups de coeur

Sous la glace

Sous la glace

 

 

Les femmes du braconnier

 

La terre fredonne en si bémol

 

Cent ans

 

Le canapé rouge

 

Les insurrections singulières

     

Fugue 

  

Garden of love

 

Jours de juin

 

Le coeur cousu

 

Julius Winsome

 

  Le reste est silence

 

 Le treizième conte

 

Mademoiselle Chambon

Billets à venir

Twilight - Twilight, T4

Twilight T4

 

Twilight - Twilight, T3

Twilight T3

 

Twilight - Twilight, T2

Twilight T2

 

Twilight - Twilight, T1

Twilight T1

 

La fois où je suis devenu écrivain

Là fois où je suis devenu écrivain

 

Un temps fou

Un temps fou

 

Sac d'os

Sac d'os

 

L'enlèvement

L'enlèvement

 

Cette nuit-là

Cette nuit là

 

Hunger Games - Hunger Games, T3

Hunger games T3

 

Les demeurées

Les demeurées

 

Hunger Games - Hunger Games, T2

Hunger games T2

 

Eux sur la photo

Eux sur la photo

 

Habibi

Habibi (BD)

 

Paradise

Paradise

 

Les trois lumières

Les trois lumières

 

Thérapie

Thérapie

 

Orgueil et préjugés

 

Hunger Games - Hunger Games, T1

Hunger Games

 

Le Seigneur des anneaux - Le Seigneur des anneaux, T1

Le seigneur des anneaux T1

 

La reine des délices

La reine des délices

 

Fais-moi peur

Fais moi peur

 

Sous la glace

Sous la glace

 

Eloge de la faiblesse

Eloge de la faiblesse

 

Winter

Winter

 

Je ne suis pas celle que je suis

Je ne suis pas celle que je suis

 

Chienne de vie

Chienne de vie

 

La vieille anglaise et le continent

La vieille Anglaise et le continent

 

Le sommet des dieux - Le sommet des dieux, T3

Le sommet des Dieux, tome 3

 

Sobibor

Sobibor

 

Les oreilles de Buster

les oreilles de Buster

 

 New York, journal d'un cycle

New York, journal d'un cycle

 

Le premier été 

Le premier été

 

 Le sommet des dieux - Le sommet des dieux, T2

Le sommet des dieux T2

 

L'odeur du figuier, un parfum de délicieuse mélancolie

L'odeur du figuier

 

0.4

0.4

 

Les collines du tigre

Les collines du tigre

 

Miel et vin

Miel et vin

 

Un certain vertige

 

Le blues des Grands Lacs

Le blues des grands lacs

 

Quinze kilomètres trois

Quinze kilomètres trois

 

Le sommet des dieux - Le sommet des dieux, T1

Le sommet des dieux T1

 

L'échappée belle

L'échappée belle

 

  Les années douces - Les années douces, T2

Les années douces T2

 

Le caveau de famille

Le caveau de famille

 

Le mec de la tombe d'à côté

Le mec de la tombe d'à côté

 

Ne tirez pas sur l'oiseau moqueur

Ne tirez pas sur l'oiseau moqueur

 

Rosa Candida

Rosa Candida

 

Azilis l'épée de la liberté

Azilis l'épée de la liberté

 

Ouragan

Ouragan

 

Les tendres plaintes

Les tendres plaintes     

Challenges 2013

tour-du-monde-1

Le tour du monde en 8 ans

 

Challenge Irlande : illimité !!

 

Fin : 31 Juillet 2013

 

objectif-pal-001[1]

Objectif PAL Noire by L'Or et George ; illimité

 

http://img15.hostingpics.net/pics/279733ILEDESERTE2.jpg

Fin : 01 Août 2013 (ou plus)

 

   

Fin : 30 septembre 2013

 

Fin : 30 juin 2013

 

Il viaggio

Fin : 31 Octobre 2013

 

Fin : Décembre 2013 (prolongation) 

 

Challenge littéraire

Repris par Anne 

Fin 31 décembre 2013     

 

Liste des participants

Fin : novembre 2013  

 

challenge gilmore girls 2013

Repris par Touloulou

Date de fin : 08 octobre 2014 

 

challengeQuatreSaisons    

Prolongation jusqu'au 21 décembre 2013

 

dc3a9fi_scandinavie_blanche

            3/5 Ici et  et

Fin : 31 décembre 2013 Repris par Lystig 

 

Fin : 28 Juillet 2013

 

logonaturewriting1 

-/5

Fin : décembre 2012 (Folfaerie m'a donné une prolongation pour cette année, merci à elle !!)

 

  Challenge Colette

-/3

Fin : 23 Septembre 2013 (Prolongation) 

 

Ici, et là 

3/3

Fin : 21 Juin 2013

 

Femmes du mondel ogo  

Cent ans Wassmo

La terre fredonne en si bémo l- Strachan

Les femmes du braconnier - Pujade Renaud

Fin : décembre 2012 (renouvelable)    

 

2/10 Re-Prolongation du challenge :

Fin : 05 avril 2014  

 

Prolongation du challenge

Fin : 30 septembre 2013    

Index auteurs


Agus Milena - Battement d'ailes

Ahern Cecelia - Un cadeau du ciel

Beckett Bernard - Genesis

Benameur Jeanne - Les insurrections singulières

Bertholon Delphine - L'effet Larsen

Brisac Geneviève - 52 ou la seconde vie

Cabasson Armand - La reine des mots

 Calvetti Paola -L'amour secret

Chabrol Caroline - Sous les cahiers, la mort

Cohen Welgryn Myriam - Mères - Myriam Cohen Welgryn
Constantine Barbara - A mélie, sans mélo

Delaflotte Mehdevi Anne - Fugue

Dickens Charles - Un chant de Noël
Divakaruni Chitra Banerjee -Ma soeur, mon amour

Donovan Gérard -Julius Winsome

Estibal Sylvain - Le dernier vol de Lancaster
Ferney Alice - Paradis conjugal
Giraudeau Bernard - Cher amour

Girerd Jacques Rémy, Benoît Chieux - L'enfant au grelot  (album enfant)
Glass Julia - Jours de juin

Guelfenbein Carla - Le reste est silence

Haasse Hella S. -La source cachée
Hannah Kristin - La magie du bonheur

Henrichs Bertina -La joueuse d'échecs 

Herry Jeanne - 80 étés

Hobbie Holly - Juste à temps pour Noël - Holly Hobbie (album enfant) 
Holder Eric - Mademoiselle Chambon

Kamimura Kazuo - Lorsque nous vivions ensemble 1
Kamimura Kazuo - Lorsque nous vivions ensemble 2

Kingsolver Barbara - Un été prodigue

Kortepeter Paul et Susan Wheeler - Youpi, pas d'école  (album enfant)
Lemoine Annie - Les heures chaudes

Lethielleux Maud - Dis oui, Ninon
Levraud Murielle - Le soir autour des maisons 

Malte Marcus - Garden of love

Martinez Carole - Le coeur cousu

Matheson Richard - Je suis une légende

Mazurel Claire et Marie H. Henry - Demain c'est Noël (album enfant)
Mégnin Jean-Philippe - La voie marion

Meyer Stephenie - Les âmes vagabondes

Miller Rebecca - Les vies privées de Pippa Lee 

Moning Karen Marie - Fièvre noire

Mosse Kate - Les fantômes d'hiver

Picasso Marina - Grand-père
Rice Luanne - Les carillons du bonheur
Ryan Carrie -La forêt des damnés

Sampioro Dominique - La petite présence
Scholes Katherine - Les amants de la terre sauvage

Setterfield Diane - Le treizième conte
Sigurdardottir Steinnunn - Le Cheval Soleil
Tardieu Laurence - Comme un père

Vann David - Sukkwan Island   
Vigan Delphine De - No et moi

Woolf Virginia - Mrs Dalloway