Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 janvier 2010 6 16 /01 /janvier /2010 13:07
Mères

Mères
Myriam Cohen-Welgryn
Editions Arléa

Mon billet sera très bref parce que je n'ai pas aimée ce livre.
Et je parle très mal des livres que je n'ai pas appréciée.
Pourtant le sujet était très intéressant, extrèmement émouvant.
Le livre est découpé en deux parties.
Deux parties, deux femmes.
L'une désire un enfant plus que tout.
L'autre ne supporte pas d'être enceinte.
Qu'est ce qui m'a déplu dans ce roman ?
Bonne question mais je ne peux pas y apporter une réponse sensée. Tout simplement, je n'ai pas pû m'immerger dans ce roman.
Je n'ai pas ressentie d'empathie avec aucune de ces deux femmes.
Le seul problème est le style de l'auteur auxquel je n'ai pas réussi à adhérer. Mais cela ne veut pas dire que vous ne l'apprécierez pas. Je parle uniquement de mon ressentie.
J'en parlais justement dans une de mes réponses à un commentaire.
Je m'interroge souvent, ces derniers temps, sur ce qui fait qu'un livre va vous engloutir, vous prendre dans ses filets et vous éblouir totalement alors que d'autres, à l'inverse, n'auront aucun effet sur vous et ne réussiront pas du tout à vous émouvoir. Et que nous serons incapable d'un saisir le coeur.
Qu'est ce qui fait que nous restons totalement imperméables à certains livres ?
Quel écho peuvent-ils rencontrer en nous ?
Pourquoi certains livres nous parlent tellement, et d'autres pas du tout ?
Certainement une résonnance en certains points sensibles que nous portons en nous...
Bon, je n'ai pas de réponse mais ce que je sais c'est que je déteste passer à côté d'un livre sans en avoir saisi tout le sens.
Peut-être, dans celui là, une écriture un peu froide, un style trop policé...

Quelques extraits de la première partie :


" Attendre est un mot tout en temps. J'attends et, ce faisant, je me heurte aux heures qui fuient, aux limites de mon corps, de nos corps. Je bute aux angles de nos envies sans pourtant ressentir de douleur. Car attendre est tendre aussi, et regorge de bonheur. Le bonheur d'être tendue vers un but : notre enfant. "

" J'ai laissé couler le sang et, à mesure que s'écoulait le sang, monter la tristesse. Encore un mois perdu ! Je me suis repliée sur le bidet de faïence blanche en observant les gouttes rebondir et se casser. Les larmes pourpres ont progressé lentement, comme si le grain de la céramique faisait obstacle à leur cheminement. Elles se sont peu à peu rejointes en un mince filet rouge avant de disparaître dans le trou d'évacuation.
J'ai observé fuir la vie en écoutant le battement sourd de mon coeur, tandis que ma tristesse coulait le long de mes joues, en  silence. "

" Depuis deux jours, j'ai cessé d'être grosse. Ou plutôt, depuis deux jours, je suis encore grosse mais sans l'être plus. Il y a les femmes qui tombent enceintes et celles qui tombent tout court. Il y a les femmes qui donnent la vie et celles qui accouchent de la mort. Il y a toi et il y a moi. Et voilà qu'il s'est fait la belle, sans prendre la peine de me faire signe : il m'a laissée plantée là. Désemparée. "

Et cette phrase :
"  Est-ce possible tout cet amour et pas d'enfant ?
J'ai si peur ! "

Comme si l'amour ne pouvait pas avoir lieu d'être, qu'il ne pouvait avoir de réalité qu'avec la naissance d'un enfant. Comme si l'amour était complètement inutile s'il n'y avait pas au bout la concrétisation d'un enfant.

Et quelques extraits de la seconde partie :

" Je ne voulais pas d'un homme. Ni dans ma vie, ni dans mon corps. Il s'est imposé. Il est resté près de moi après avoir montré patte blanche. Longtemps, il a gardé ses distances : surtout ne pas m'effrayer. Pas d'exigences, pas d'attentes. Il s'est fait minuscule. Il s'est fondu dans le décor pour que j'oublie de le jeter, de le faire sortir de ma vie. Il s'est frayé un chemin jusqu'à moi et m'a prise par surprise.../... " C'est à l'usure qu'il m'a eue. Au bout de quelques temps, j'ai même oublié sa présence. Je me suis habituée à le trouver, là, dans ma maison, toujours, comme le lit ou le tapis, à sa place. Et dans mon corps de temps et temps. "

" Il voulait m'émouvoir, me toucher. Il pensait accéder à mon coeur et le dégeler. Il n'y a en moi rien à découvrir. Je n'ai pas de coeur. J'ai voulu croire que j'étais autre chose qu'une sans-coeur. Il faut me rendre à l'évidence. Et faire cesser cette imposture. "

Et, quand elle tombe enceinte :

" J'ai cru. J'ai cru que la haine suffirait à le tuer, qu'il ne pourrait passer à côté, ni au travers. Je lui ai parlé. J'ai été dure, plus tranchante qu'un laser, plus féroce qu'une hyène, plus haineuse encore, et rien.../... J'ai sauté, j'ai dansé, dévalé les escaliers quatre à quatre, je me suis tapé sur le ventre. J'ai tourné à l'estourbir. Puis, parce que rien ne se produisait parce que j'avais besoin de concret, de palpable, j'ai fouillé avec mes doigts. A tâtons, mes ongles ont tenté de le dénicher. Ils n'ont rencontré que de la muqueuse molle. Consentante.
C'est pour ça que j'ai mangé à le faire éclater; J'ai englouti à le vomir. J'ai bu, aussi, pour le saouler, le noyer. Mais il s'est accroché comme une moule têtue, lové au fond de moi. Il a lutté contre les vagues qui se déversaient en flots bien décidés à l'emporter. Il a survécu. "

Pour finir, ces phrases, terribles :
" Jamais  je n'accepterai que ce parasite, cette mauvaise graine ait  décidé, contre mon gré, de vivre, de grandir et d'anéantir le travail acharné que je mène sur mon corps : ma seule réussite. Je me sens faible. Dépossédée. "

Ne cherchez aucune lueur d'espoir dans ce livre. C'est noir, sinistre et glaçant.

42823900 p[1]   
Ce livre fait parti de ma PAL.

Partager cet article

Repost 0
l'or des chambres - dans Littérature
commenter cet article

commentaires

bel gazou 18/01/2010 14:07


bouh.... je zappe!


l'or des chambres 18/01/2010 17:03


Oui, je crois que tu peux. Merci Bel Gazou pour tes passages chez moi, cela me fait très plaisir !


Laurence 17/01/2010 21:35


C'est un roman ?
Parce que ceci explique peut être cela. les phrases sont dures oui, mais si l'auteur s'est mise dans la peau d'une femme qui ne veut pas être enceinte, elle a trouvé les bons arguments, enfin, je
n'en sais rien mais finalement je me dis que si je vois passer le livre à la bibli, j'essaierai;-)
La résonance en nous, c'est la fibre qui nous unit, c'est l'écho de nos propres souffrances, de nos peurs, de nos émotions et de ce que nous aimons, bref, si le livre nous ressemble un peu, c'est
plus facile de l'aimer.
Mais il m'est arrivé d'aimer des ouvrages dans lesquels rien justement ne me paraissait connu et reconnu, là, c'est une autre histoire...
;-)


l'or des chambres 18/01/2010 00:15


Ce qui m'a genée ce n'est pas la dureté des phrases mais le style de l'auteur auquel je n'ai pas du tout adhérer. J'ai été incapable de ressentir de l'émotion en la lisant... Je ne sais pourquoi
mais c'est ainsi... D'autres peut-être...A celles qui le liront je demande de m'en informer par un commentaire, je serais intéressée de lire votre avis... Je ne pense pas que l'important soit de se
reconnaitre dans un livre, il ne s'agit pas de se voir comme dans un miroir, mais plutôt d'être touchée par une ou des émotions. Mais bon, le sujet est bien trop vaste (surtout à cette heure
ci). A bientôt Laurence !


Lily 17/01/2010 11:24


Il y a déjà assez de choses sinistres et glaçantes ...
Mais ce matin, un rayon de soleil !


l'or des chambres 18/01/2010 00:19


Je n'aime pas qu'un livre ne contienne aucune lueur d'espoir. Cette noirceur à ce point est dérangeante... A bientôt !


mariaba 17/01/2010 10:15


Bah zut, ça aurait pu m'intéresser... Mais aucune envie de glauque et de sinistre ! alors tant pis, je vais aller voir plus beau si tu as de belle trouvailles à faire partager...
merci pour ton petit mot !


l'or des chambres 18/01/2010 00:25


Merci Mariaba de venir me voir, j'en suis très heureuse ! Tu as raison, tu trouveras des livres  plus joyeux sur ce blog. Va voir mon billet : " l'or de mon année 2009" j'ai là une liste de
tout les livres que j'ai aimés les mois derniers. Regarde en particulier la liste des livres bonbons au miel... A bientôt. J'espère avoir de nouveau un petit mot de ta part...


pascale 17/01/2010 10:09


C'est certain que je ne le lirai pas... d'une, le sujet ne m'intéresse pas, parce que je ne suis plus concernée par ce mal d'enfant ou pas... et je hais le verbe ATTENDRE alors non ... pourtant il
semble que ce livre comporte des réflexions intéressantes faut-il que le lecteur cherche une réponse à une interrogation soulèvée par l'auteur ...

bref je pense que ce livre ne t'a pas plu car tu n'as pas trouvé matière à tes interrogations ni à tes goûts littéraires et j'en viens à soulever aussi cette drôle question : mais qu'est qui peut
bien nous faire craquer pour un livre?

moi je dis au moins deux choses : en un : l'écriture enfin pour moi, en deux le thème abordé ... en trois si la mayonnaise du point un et deux a monté plus les extras, qui font que ce livre est
particulier et ne ressemble à aucun autre ... chacun selon son vécu, ses goûts va se retrouver dans tel ou tel livre dans telle ou telle histoire ... on pourrait en faire un long débat... puis il y
a autant de lecteurs qu'il y a d'auteurs donc chacun voit midi à sa porte... tu peux aimer et le voisin détester voilà la richesse du monde... et comme on dit : il faut de tout pour faire un
monde...
oualla je suis trop bavarde ce matin...

bon dimanche à toi


l'or des chambres 18/01/2010 00:29


L'essentiel c'est de trouver régulièrement des pépites. C'est vrai que c'est toujours énervant une déception mais ça arrive forcément... J'espère avoir une aussi belle année de lecture que l'année
2009 qui m'a réservé de très belles surprises...


Présentation

  • : Le blog de l'or
  • Le blog de l'or
  • : Je suis une jeune femme passionnée de littérature... Mon blog sera surtout un concentré de ma plus grande passion : la lecture... Il y aura aussi quelques touches de peintures, de cinéma, de musiques et un peu de ma vie aussi... L'Or des Chambres pour un hommage à la très grande Françoise Lefèvre dont j'emprunte le titre d'un de ses livres.
  • Contact

Lectures (et défis) en cours

" Le bon critique est celui qui raconte les aventures de son âme au milieu des chefs-d'oeuvre" Anatole France, phrase lue chez l'Irrégulière 

 

Wikio - Top des blogs - Littérature  

      

 Découvrez Hellocoton      

 

 I ♥ mon libraire

 Gaëlle la libraire     

 

Meuse l'oubli

Meuse l'oubli 

 

Nos vies désaccordées

Nos vies désaccordées

 

Ariel

Ariel de Sylvia Plath       

 

Le Docteur Jivago

Le docteur Jivago pour "Un hiver en Russie" (jusqu'au 21 mars) avec Touloulou   

 

Ernest et Célestine - Le roman d'Ernest et Célestine  

Le roman d'Ernest et Célestine dont je fais la lecture à PetitDernier tous les soirs 

 

Par ici, c'est chaque jour une nouvelle photo de Doisneau, Atelier Robert Doisneau

 

Par là, le Bonheur du jour 

Recherche

J'aimerais lire très bientôt...

 

Rose-Aimée - Rose-Aimée, T1

Rose Aimée T1

 

Shutter island

Shutter Island

 

L'arbre du père

L'arbre du père    

 

Les ignorants

Les ignorants 

Archives

Lectures communes

Les mains nues

Les mains nues de Simonetta Greggio avec Laure

Pour le 27 mai

 

 

Le Seigneur des anneaux - Le Seigneur des anneaux, T2 

Le seigneur des anneaux tome 2, les deux tours

Décembre avec Za et Malou 

 

Villa Amalia

Villa Amalia

avec George

 

Une adoration

Une adoration

avec George

 

 

 

Derniers coups de coeur

Sous la glace

Sous la glace

 

 

Les femmes du braconnier

 

La terre fredonne en si bémol

 

Cent ans

 

Le canapé rouge

 

Les insurrections singulières

     

Fugue 

  

Garden of love

 

Jours de juin

 

Le coeur cousu

 

Julius Winsome

 

  Le reste est silence

 

 Le treizième conte

 

Mademoiselle Chambon

Billets à venir

Twilight - Twilight, T4

Twilight T4

 

Twilight - Twilight, T3

Twilight T3

 

Twilight - Twilight, T2

Twilight T2

 

Twilight - Twilight, T1

Twilight T1

 

La fois où je suis devenu écrivain

Là fois où je suis devenu écrivain

 

Un temps fou

Un temps fou

 

Sac d'os

Sac d'os

 

L'enlèvement

L'enlèvement

 

Cette nuit-là

Cette nuit là

 

Hunger Games - Hunger Games, T3

Hunger games T3

 

Les demeurées

Les demeurées

 

Hunger Games - Hunger Games, T2

Hunger games T2

 

Eux sur la photo

Eux sur la photo

 

Habibi

Habibi (BD)

 

Paradise

Paradise

 

Les trois lumières

Les trois lumières

 

Thérapie

Thérapie

 

Orgueil et préjugés

 

Hunger Games - Hunger Games, T1

Hunger Games

 

Le Seigneur des anneaux - Le Seigneur des anneaux, T1

Le seigneur des anneaux T1

 

La reine des délices

La reine des délices

 

Fais-moi peur

Fais moi peur

 

Sous la glace

Sous la glace

 

Eloge de la faiblesse

Eloge de la faiblesse

 

Winter

Winter

 

Je ne suis pas celle que je suis

Je ne suis pas celle que je suis

 

Chienne de vie

Chienne de vie

 

La vieille anglaise et le continent

La vieille Anglaise et le continent

 

Le sommet des dieux - Le sommet des dieux, T3

Le sommet des Dieux, tome 3

 

Sobibor

Sobibor

 

Les oreilles de Buster

les oreilles de Buster

 

 New York, journal d'un cycle

New York, journal d'un cycle

 

Le premier été 

Le premier été

 

 Le sommet des dieux - Le sommet des dieux, T2

Le sommet des dieux T2

 

L'odeur du figuier, un parfum de délicieuse mélancolie

L'odeur du figuier

 

0.4

0.4

 

Les collines du tigre

Les collines du tigre

 

Miel et vin

Miel et vin

 

Un certain vertige

 

Le blues des Grands Lacs

Le blues des grands lacs

 

Quinze kilomètres trois

Quinze kilomètres trois

 

Le sommet des dieux - Le sommet des dieux, T1

Le sommet des dieux T1

 

L'échappée belle

L'échappée belle

 

  Les années douces - Les années douces, T2

Les années douces T2

 

Le caveau de famille

Le caveau de famille

 

Le mec de la tombe d'à côté

Le mec de la tombe d'à côté

 

Ne tirez pas sur l'oiseau moqueur

Ne tirez pas sur l'oiseau moqueur

 

Rosa Candida

Rosa Candida

 

Azilis l'épée de la liberté

Azilis l'épée de la liberté

 

Ouragan

Ouragan

 

Les tendres plaintes

Les tendres plaintes     

Challenges 2013

tour-du-monde-1

Le tour du monde en 8 ans

 

Challenge Irlande : illimité !!

 

Fin : 31 Juillet 2013

 

objectif-pal-001[1]

Objectif PAL Noire by L'Or et George ; illimité

 

http://img15.hostingpics.net/pics/279733ILEDESERTE2.jpg

Fin : 01 Août 2013 (ou plus)

 

   

Fin : 30 septembre 2013

 

Fin : 30 juin 2013

 

Il viaggio

Fin : 31 Octobre 2013

 

Fin : Décembre 2013 (prolongation) 

 

Challenge littéraire

Repris par Anne 

Fin 31 décembre 2013     

 

Liste des participants

Fin : novembre 2013  

 

challenge gilmore girls 2013

Repris par Touloulou

Date de fin : 08 octobre 2014 

 

challengeQuatreSaisons    

Prolongation jusqu'au 21 décembre 2013

 

dc3a9fi_scandinavie_blanche

            3/5 Ici et  et

Fin : 31 décembre 2013 Repris par Lystig 

 

Fin : 28 Juillet 2013

 

logonaturewriting1 

-/5

Fin : décembre 2012 (Folfaerie m'a donné une prolongation pour cette année, merci à elle !!)

 

  Challenge Colette

-/3

Fin : 23 Septembre 2013 (Prolongation) 

 

Ici, et là 

3/3

Fin : 21 Juin 2013

 

Femmes du mondel ogo  

Cent ans Wassmo

La terre fredonne en si bémo l- Strachan

Les femmes du braconnier - Pujade Renaud

Fin : décembre 2012 (renouvelable)    

 

2/10 Re-Prolongation du challenge :

Fin : 05 avril 2014  

 

Prolongation du challenge

Fin : 30 septembre 2013    

Index auteurs


Agus Milena - Battement d'ailes

Ahern Cecelia - Un cadeau du ciel

Beckett Bernard - Genesis

Benameur Jeanne - Les insurrections singulières

Bertholon Delphine - L'effet Larsen

Brisac Geneviève - 52 ou la seconde vie

Cabasson Armand - La reine des mots

 Calvetti Paola -L'amour secret

Chabrol Caroline - Sous les cahiers, la mort

Cohen Welgryn Myriam - Mères - Myriam Cohen Welgryn
Constantine Barbara - A mélie, sans mélo

Delaflotte Mehdevi Anne - Fugue

Dickens Charles - Un chant de Noël
Divakaruni Chitra Banerjee -Ma soeur, mon amour

Donovan Gérard -Julius Winsome

Estibal Sylvain - Le dernier vol de Lancaster
Ferney Alice - Paradis conjugal
Giraudeau Bernard - Cher amour

Girerd Jacques Rémy, Benoît Chieux - L'enfant au grelot  (album enfant)
Glass Julia - Jours de juin

Guelfenbein Carla - Le reste est silence

Haasse Hella S. -La source cachée
Hannah Kristin - La magie du bonheur

Henrichs Bertina -La joueuse d'échecs 

Herry Jeanne - 80 étés

Hobbie Holly - Juste à temps pour Noël - Holly Hobbie (album enfant) 
Holder Eric - Mademoiselle Chambon

Kamimura Kazuo - Lorsque nous vivions ensemble 1
Kamimura Kazuo - Lorsque nous vivions ensemble 2

Kingsolver Barbara - Un été prodigue

Kortepeter Paul et Susan Wheeler - Youpi, pas d'école  (album enfant)
Lemoine Annie - Les heures chaudes

Lethielleux Maud - Dis oui, Ninon
Levraud Murielle - Le soir autour des maisons 

Malte Marcus - Garden of love

Martinez Carole - Le coeur cousu

Matheson Richard - Je suis une légende

Mazurel Claire et Marie H. Henry - Demain c'est Noël (album enfant)
Mégnin Jean-Philippe - La voie marion

Meyer Stephenie - Les âmes vagabondes

Miller Rebecca - Les vies privées de Pippa Lee 

Moning Karen Marie - Fièvre noire

Mosse Kate - Les fantômes d'hiver

Picasso Marina - Grand-père
Rice Luanne - Les carillons du bonheur
Ryan Carrie -La forêt des damnés

Sampioro Dominique - La petite présence
Scholes Katherine - Les amants de la terre sauvage

Setterfield Diane - Le treizième conte
Sigurdardottir Steinnunn - Le Cheval Soleil
Tardieu Laurence - Comme un père

Vann David - Sukkwan Island   
Vigan Delphine De - No et moi

Woolf Virginia - Mrs Dalloway