Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 janvier 2010 4 07 /01 /janvier /2010 10:48
La petite présence

Tout d'abord une précision ; ce livre là n'est pas un roman, c'est un récit.
Dominique vit la douloureuse expérience d'une séparation, d'un divorce. Il a une petite fille encore petite qui a quatre ans, et il doit supporter la peine de ne plus la voir tout les jours. Sa maman en aura la garde, elle viendra donc pour les week-ends ou les vacances.
Ce n'est pas une énième histoire de haine et de bagarres entre deux êtres qui se séparent mais juste la grande tristesse d'un homme et du manque qu'il a de sa petite fille.
C'est un livre incandescent, qui vous brûle les doigts. Il est assez court mais n'aurait pas supporter plus de pages de peur de devenir étouffant.
J'ai pour ma part beaucoup appréciée le style de l'auteur qui est magnifique. J'ai noté un nombre impressionnant de phrases sublimes. 
Non, il n'y a pas que les femmes pour souffrir de l'absence d'un enfant...
Tout les hommes qui partent pour refaire leur vie, n'oublie pas tous qu'ils ont des enfants, là, qu'ils laissent derrière eux. Ils ne partent pas tous sans se retourner...
Dominique est un homme qui souffre, qui ressent l'absence de sa fille jusqu'à dans sa chair. Pour rendre cette absence plus supportable il écrit dans des carnets.
Il écrit pour sa fille, pour lui, pour ne pas sombrer.
 
" Comment font les hommes, les femmes, qui n'écrivent pas, les vies minuscules pour ne pas s'ennuyer, se briser, comment font-elles pour tenir debout, sans confier leur peine à la page blanche, dans une existence dont il restera un peu de buée sur la vitre de leur âme, passée là par hasard. "

Le livre commence par quelques mots sur le mariage :

" La lumière est belle, radieuse, Tiffany aussi. Les merles font les fous dans les cerisiers. Toi, je ne sais pas, tu es dans nos rêves. Petite fleur dans un pommier."
" Mon épouse me serre la main très fort, dans sa robe blanche, solaire, parsemée de pétales de lys, cousus en tissu jaune, comme une poignée de oui tombés du ciel. "

Sept ans plus tard, la séparation :

" Quand j'ai peur, je compte dans ma tête, les secondes, les oiseaux qui traversent le ciel, les brins d'herbe, n'importe quoi, je compte en silence et le déboulé des chiffres apaise mon sang comme une vieille comptine, là, rien à faire, je me roule en boule dans le lit, l'album-photos du mariage serré sur mon ventre."

L'auteur égrène ses notes au fil des mois. Et le temps passe, douloureusement. 

"Je voudrais être plus sage et protéger tes quatre ans dans la force de mon demi-siècle. La blessure d'être séparé de toi par un divorce raisonnable, deux heures d'autoroute et cinquante minutes d'embouteillage, je veux te l'offrir comme une écharpe pour ta vie de femme, une longue robe de soie mauve et bleue qui épousera chacun de tes gestes, plus tard, quand tu saigneras en pensant à nous, à ton enfance trop courte, à cette page de ton histoire, déchirée, froissée, roulée en trois chiffons, toi, moi et ta mère. "

" Je t'ai perdue dans le chaos du quotidien, et dans mon coeur tu prends la place d'un immense pré sous l'orage. Mes caresses sont des branches arrachées aux arbres, tes baisers, des nids abandonnés par les oiseaux, ma tristesse, une immense flaque cachée sous l'herbe."

" Je me bats contre la spirale de ne plus rien désirer d'autre que dormir, végéter, attendre quoi, ton retour, la vie avant, attendre comme un poisson.
... j'écris comme on marche dans la rue, je ne suis pas là, c'est mécanique, en équilibre sur un trottoir, entre la bordure et le vide, hésitant entre aller plus loin et me jeter sous un camion, je pose machinalement les premiers mots et ils avancent, lèvres serrées, je ne sais même pas de quoi ils parlent, ou peut-être vaguement, ils parlent et ça m'évite de m'immerger dans la baignoire avec ma plus belle chemise en avalant un litre de Four Roses et un tube d'exomil. "

" Se défaire d'une vie, c'est comme se désintoxiquer, il y a des jours de manque, on est plié en deux, on ne peut plus bouger, il faut apprendre à respirer avec une barre dans le ventre, se méfier des rechutes, par exemple éviter de plonger dans la torture des albums photos. "

" Lui sourire et reconnaître sa gentillesse me soulage. On n'est jamais vraiment seul, si on regarde bien. Sur le trottoir, d'autres marionnettes se croisent et s'élancent à l'aveuglette, sans savoir ce qui les attend demain. "

" Ta formule universelle : Faut que je te dise un truc, papa ! En général, je me sens de trop sur Terre. Mais là, je tuerais l'ogre, le loup et Sarkozi à mains nues pour garder ma place. "

Mais il relativise aussi :

" Quand je flippe grave, face à moi même, je pense à Thalie, trente-huit ans, cette amie qui glisse à petits pas dans sa vie, avec ses deux enfants, ses quatre cents euros par mois et une maladie qui peu à peu la paralyse.../... Si elle pouvait lire ces lignes et se trouver belle, je me dirais enfin qu'écrire sert à quelque chose. "

J'ai trouvé cet homme, fragilisé par l'absence, très émouvant.
Ce que j'ai apprécié aussi c'est l'absence de colère a l'encontre de la mère de sa fille. Il n'aura aucune mauvaise parole pour elle. Bien au contraire. Le livre se termine par une série de remerciements et il en a pour elle :

" Merci à Tiff de tout faire pour protéger Olivia et merci, de toutes mes forces, pour ces sept années de voyage, de folie, de monde à écrire à l'endroit, à l'envers, j'espère qu'aucune parole ne te blessera dans ce livre. Tu es une maman, formidable, tendre, étourdie et voyageuse, pour toujours. "

Je trouve cela magnifique. En général les hommes n'ont pas ce discours après une rupture. Chapeau monsieur ! Le livre se termine par ces mots :

" Bonne route à tous les papas, en espérant avoir ouvert un peu la porte de leurs confidences et de leur confiance. "

Un livre à découvrir !
Pour information l'auteur a été, entre autres, scénariste de Bertrand Tavernier pour le très beau film : "ça commence aujourd'hui"

                                                                              "La petite présence"
                                                                                Dominique Sampiero
                                                                                Édition Grasset
42823900 p[1]
 Ce livre fait parti de ma P.A.L.

Partager cet article

Repost 0
l'or des chambres - dans Littérature
commenter cet article

commentaires

Clochette 28/01/2010 07:06


Bonjour, je viens de te découvrir sur le blog de "Mélopée lit", je ne peux qu'être convaincue par ta magnifique critique sur la séparation. La critique, elle seule, touche une corde sensible chez
moi, alors je n'ose imaginer le livre dans son intégralité.
Merci beaucoup "L'or des chambres"


l'or des chambres 28/01/2010 12:12


Merci Clochette. Merci pour ton passage chez moi aussi.
Je suis contente que tu sois interessée par ce livre, je l'ai trouvée magnifique. A lire...


Pascale 10/01/2010 07:58


je ne l'ai pas trouvé en stock à la biblio, ni en librairie, je le trouverai sur le net... pour l'heure je viens de rallonger ma pile de livres hmmm que de tentations, un pied dans une librairie,
et c'est déjà trop tard ! je craque ! bon dimanche.


l'or des chambres 10/01/2010 20:10


C'est quand même un livre qui date de 2001... Mais c'est vrai, sur le net, on trouve tout tout tout... Comme je le disais à Aifelle je suis coincée à la maison à cause de la neige, et je n'ai pas
pû faire ma visite hebdomadaire à la librairie, misère... Mais je me rattraperais la semaine prochaine c'est sûr !!!! Je suis comme toi je suis incapable de résister à certains livres même si ma
PAL est indécente... (un jour si j'ai le courage, j'en ferais le compte et je l'écrirais sur mon blog). De plus de chiffrer ça, ça sera beaucoup plus clair ! Tu participeras à mon TAG ???


Pascale 09/01/2010 08:31


ton billet est émouvant et reflète le livre dans toute son ampleur, cette douleur de la séparation, l'écriture est magnifique, très poétique, et à l'opposé de cette douleur, elle semble une
douceur... j'aime beaucoup je me le note et dès que je le croise à la biblio je m'en vais le quérir d'ailleur je vais même regarder de suite sur le site de la biblio si il est en stock...
les divorces restent toujours une grande blessure qu'on le veuille ou pas, surtout pour les enfants en bas âges et forcément pour les parents, voir souffrir ses propres enfants on ne peut rester
indifférent, souffrir soi-même de cette perte en plus, on ressent dans les passages ici présents, ce poids si lourd qu'il faut accepter et le porter chaque jour.. un long débat... merci pour cette
lecture à partager.


l'or des chambres 09/01/2010 22:36


C'est moi qui te remercie pour tes visites qui me font toujours très plaisir ! Un livre que j'ai beaucoup apprécié... Il devrait te plaire.


Mango 09/01/2010 03:14


Je découvre ton blog par ce joli billet sur un thème douloureux mais dont le récit semble adouci par l'attitude positive du père. Je retiens donc et le titre et l'auteur!


l'or des chambres 09/01/2010 22:34


Je te remercie beaucoup Mango pour ta visite et pour ton mot ! J'ai beaucoup aimée ce livre. Un auteur très doué. Je connaissais déjà ton blog et je le visite souvent. Reviens quand tu veux !


Laurence 08/01/2010 22:03


Je te laisse un petit mot, parce que tu as écrit que ça te ferait plaisir et moi ça me fait plaisir de te l'écrire.
je passe mon tour sur ce livre, il est probablement très bien mais ma PAL est également vertigineuse et il faut bien que j'essaie de la faire diminuer. Ma résolution de 2010 sera de ne pas
(trop)acheter de livres tant que ladite PAL n'a pas dégringolé un peu, mais l'histoire ne dit pas si je me tiendrais à cette résolution. (ça m'étonnerait) :-)


l'or des chambres 08/01/2010 22:12



c'est très gentil Laurence, c'est vrai que j'adore avoir des petits mots. Bravo pour ton courage, moi je suis incapable de résister, c'est pour ça que ma PAL est indécente... Mais je serais
incapable de résister à tous ces livres qui me tendent les bras. Très bonne soirée Laurence !



Présentation

  • : Le blog de l'or
  • Le blog de l'or
  • : Je suis une jeune femme passionnée de littérature... Mon blog sera surtout un concentré de ma plus grande passion : la lecture... Il y aura aussi quelques touches de peintures, de cinéma, de musiques et un peu de ma vie aussi... L'Or des Chambres pour un hommage à la très grande Françoise Lefèvre dont j'emprunte le titre d'un de ses livres.
  • Contact

Lectures (et défis) en cours

" Le bon critique est celui qui raconte les aventures de son âme au milieu des chefs-d'oeuvre" Anatole France, phrase lue chez l'Irrégulière 

 

Wikio - Top des blogs - Littérature  

      

 Découvrez Hellocoton      

 

 I ♥ mon libraire

 Gaëlle la libraire     

 

Meuse l'oubli

Meuse l'oubli 

 

Nos vies désaccordées

Nos vies désaccordées

 

Ariel

Ariel de Sylvia Plath       

 

Le Docteur Jivago

Le docteur Jivago pour "Un hiver en Russie" (jusqu'au 21 mars) avec Touloulou   

 

Ernest et Célestine - Le roman d'Ernest et Célestine  

Le roman d'Ernest et Célestine dont je fais la lecture à PetitDernier tous les soirs 

 

Par ici, c'est chaque jour une nouvelle photo de Doisneau, Atelier Robert Doisneau

 

Par là, le Bonheur du jour 

Recherche

J'aimerais lire très bientôt...

 

Rose-Aimée - Rose-Aimée, T1

Rose Aimée T1

 

Shutter island

Shutter Island

 

L'arbre du père

L'arbre du père    

 

Les ignorants

Les ignorants 

Archives

Lectures communes

Les mains nues

Les mains nues de Simonetta Greggio avec Laure

Pour le 27 mai

 

 

Le Seigneur des anneaux - Le Seigneur des anneaux, T2 

Le seigneur des anneaux tome 2, les deux tours

Décembre avec Za et Malou 

 

Villa Amalia

Villa Amalia

avec George

 

Une adoration

Une adoration

avec George

 

 

 

Derniers coups de coeur

Sous la glace

Sous la glace

 

 

Les femmes du braconnier

 

La terre fredonne en si bémol

 

Cent ans

 

Le canapé rouge

 

Les insurrections singulières

     

Fugue 

  

Garden of love

 

Jours de juin

 

Le coeur cousu

 

Julius Winsome

 

  Le reste est silence

 

 Le treizième conte

 

Mademoiselle Chambon

Billets à venir

Twilight - Twilight, T4

Twilight T4

 

Twilight - Twilight, T3

Twilight T3

 

Twilight - Twilight, T2

Twilight T2

 

Twilight - Twilight, T1

Twilight T1

 

La fois où je suis devenu écrivain

Là fois où je suis devenu écrivain

 

Un temps fou

Un temps fou

 

Sac d'os

Sac d'os

 

L'enlèvement

L'enlèvement

 

Cette nuit-là

Cette nuit là

 

Hunger Games - Hunger Games, T3

Hunger games T3

 

Les demeurées

Les demeurées

 

Hunger Games - Hunger Games, T2

Hunger games T2

 

Eux sur la photo

Eux sur la photo

 

Habibi

Habibi (BD)

 

Paradise

Paradise

 

Les trois lumières

Les trois lumières

 

Thérapie

Thérapie

 

Orgueil et préjugés

 

Hunger Games - Hunger Games, T1

Hunger Games

 

Le Seigneur des anneaux - Le Seigneur des anneaux, T1

Le seigneur des anneaux T1

 

La reine des délices

La reine des délices

 

Fais-moi peur

Fais moi peur

 

Sous la glace

Sous la glace

 

Eloge de la faiblesse

Eloge de la faiblesse

 

Winter

Winter

 

Je ne suis pas celle que je suis

Je ne suis pas celle que je suis

 

Chienne de vie

Chienne de vie

 

La vieille anglaise et le continent

La vieille Anglaise et le continent

 

Le sommet des dieux - Le sommet des dieux, T3

Le sommet des Dieux, tome 3

 

Sobibor

Sobibor

 

Les oreilles de Buster

les oreilles de Buster

 

 New York, journal d'un cycle

New York, journal d'un cycle

 

Le premier été 

Le premier été

 

 Le sommet des dieux - Le sommet des dieux, T2

Le sommet des dieux T2

 

L'odeur du figuier, un parfum de délicieuse mélancolie

L'odeur du figuier

 

0.4

0.4

 

Les collines du tigre

Les collines du tigre

 

Miel et vin

Miel et vin

 

Un certain vertige

 

Le blues des Grands Lacs

Le blues des grands lacs

 

Quinze kilomètres trois

Quinze kilomètres trois

 

Le sommet des dieux - Le sommet des dieux, T1

Le sommet des dieux T1

 

L'échappée belle

L'échappée belle

 

  Les années douces - Les années douces, T2

Les années douces T2

 

Le caveau de famille

Le caveau de famille

 

Le mec de la tombe d'à côté

Le mec de la tombe d'à côté

 

Ne tirez pas sur l'oiseau moqueur

Ne tirez pas sur l'oiseau moqueur

 

Rosa Candida

Rosa Candida

 

Azilis l'épée de la liberté

Azilis l'épée de la liberté

 

Ouragan

Ouragan

 

Les tendres plaintes

Les tendres plaintes     

Challenges 2013

tour-du-monde-1

Le tour du monde en 8 ans

 

Challenge Irlande : illimité !!

 

Fin : 31 Juillet 2013

 

objectif-pal-001[1]

Objectif PAL Noire by L'Or et George ; illimité

 

http://img15.hostingpics.net/pics/279733ILEDESERTE2.jpg

Fin : 01 Août 2013 (ou plus)

 

   

Fin : 30 septembre 2013

 

Fin : 30 juin 2013

 

Il viaggio

Fin : 31 Octobre 2013

 

Fin : Décembre 2013 (prolongation) 

 

Challenge littéraire

Repris par Anne 

Fin 31 décembre 2013     

 

Liste des participants

Fin : novembre 2013  

 

challenge gilmore girls 2013

Repris par Touloulou

Date de fin : 08 octobre 2014 

 

challengeQuatreSaisons    

Prolongation jusqu'au 21 décembre 2013

 

dc3a9fi_scandinavie_blanche

            3/5 Ici et  et

Fin : 31 décembre 2013 Repris par Lystig 

 

Fin : 28 Juillet 2013

 

logonaturewriting1 

-/5

Fin : décembre 2012 (Folfaerie m'a donné une prolongation pour cette année, merci à elle !!)

 

  Challenge Colette

-/3

Fin : 23 Septembre 2013 (Prolongation) 

 

Ici, et là 

3/3

Fin : 21 Juin 2013

 

Femmes du mondel ogo  

Cent ans Wassmo

La terre fredonne en si bémo l- Strachan

Les femmes du braconnier - Pujade Renaud

Fin : décembre 2012 (renouvelable)    

 

2/10 Re-Prolongation du challenge :

Fin : 05 avril 2014  

 

Prolongation du challenge

Fin : 30 septembre 2013    

Index auteurs


Agus Milena - Battement d'ailes

Ahern Cecelia - Un cadeau du ciel

Beckett Bernard - Genesis

Benameur Jeanne - Les insurrections singulières

Bertholon Delphine - L'effet Larsen

Brisac Geneviève - 52 ou la seconde vie

Cabasson Armand - La reine des mots

 Calvetti Paola -L'amour secret

Chabrol Caroline - Sous les cahiers, la mort

Cohen Welgryn Myriam - Mères - Myriam Cohen Welgryn
Constantine Barbara - A mélie, sans mélo

Delaflotte Mehdevi Anne - Fugue

Dickens Charles - Un chant de Noël
Divakaruni Chitra Banerjee -Ma soeur, mon amour

Donovan Gérard -Julius Winsome

Estibal Sylvain - Le dernier vol de Lancaster
Ferney Alice - Paradis conjugal
Giraudeau Bernard - Cher amour

Girerd Jacques Rémy, Benoît Chieux - L'enfant au grelot  (album enfant)
Glass Julia - Jours de juin

Guelfenbein Carla - Le reste est silence

Haasse Hella S. -La source cachée
Hannah Kristin - La magie du bonheur

Henrichs Bertina -La joueuse d'échecs 

Herry Jeanne - 80 étés

Hobbie Holly - Juste à temps pour Noël - Holly Hobbie (album enfant) 
Holder Eric - Mademoiselle Chambon

Kamimura Kazuo - Lorsque nous vivions ensemble 1
Kamimura Kazuo - Lorsque nous vivions ensemble 2

Kingsolver Barbara - Un été prodigue

Kortepeter Paul et Susan Wheeler - Youpi, pas d'école  (album enfant)
Lemoine Annie - Les heures chaudes

Lethielleux Maud - Dis oui, Ninon
Levraud Murielle - Le soir autour des maisons 

Malte Marcus - Garden of love

Martinez Carole - Le coeur cousu

Matheson Richard - Je suis une légende

Mazurel Claire et Marie H. Henry - Demain c'est Noël (album enfant)
Mégnin Jean-Philippe - La voie marion

Meyer Stephenie - Les âmes vagabondes

Miller Rebecca - Les vies privées de Pippa Lee 

Moning Karen Marie - Fièvre noire

Mosse Kate - Les fantômes d'hiver

Picasso Marina - Grand-père
Rice Luanne - Les carillons du bonheur
Ryan Carrie -La forêt des damnés

Sampioro Dominique - La petite présence
Scholes Katherine - Les amants de la terre sauvage

Setterfield Diane - Le treizième conte
Sigurdardottir Steinnunn - Le Cheval Soleil
Tardieu Laurence - Comme un père

Vann David - Sukkwan Island   
Vigan Delphine De - No et moi

Woolf Virginia - Mrs Dalloway