Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
6 novembre 2011 7 06 /11 /novembre /2011 13:34
Aujourd'hui, pour vous souhaiter un bon dimanche, j'ai choisi de vous faire découvrir un de mes derniers coups de coeur... Un extrait de film qui devrait sortir pour le 14 décembre... Tout à fait le genre de film que j'adore regarder pour la période de Noël !! Il s'agit de Hugo Cabret.  Et c'est par Martin Scorsese...
 
Ce film a été fait d'après le livre "L'invention de Hugo Cabret" écrit par Brian Selznick.
Première version : L'invention d'Hugo Cabret paru en 2008
En voici ce qu'en dit l'éditeur (à la demande D'anne) :
« Ne tournez pas la page trop vite ! Imaginez d'abord que vous êtes assis dans le noir, comme au cinéma avant le début d’un film…….. » Hugo Cabret est orphelin : son père, qui l’élevait, est mort dans l’incendie du musée où il était employé comme horloger. Ses seuls compagnons sont un automate trouvé dans les décombres du musée, sur lequel travaillait son père, et son oncle, un poivrot qui l’héberge dans les combles de la gare. Un jour, l’oncle disparaît. Hugo n’a d’autre solution que de se cacher et de poursuivre le travail de l’oncle (régler les horloges) en priant pour qu’on ne le découvre pas. Car il a un but : finir de réparer l’automate de son père. Hugo est persuadé qu’une fois en état de marche, celui-ci lui délivrera un message important. Pour cela, il dérobe chaque jour un jouet à un vieux vendeur, se constituant ainsi une réserve de rouages, de ressorts... Seulement, un matin, le vieil homme le prend la main dans le sac : il lui confisque son carnet de croquis, indispensable à la réparation de l’automate, et l’oblige à travailler pour lui… "
(expurgé un peu parce qu'il en dit vraiment de trop !!)
Et cette version sortira le 07 novembre L'invention d'Hugo Cabret J'ai évidemment, très, très envie de le lire... Et de voir le film !!
Et vous ??
Bon dimanche à vous tous.
Repost 0
1 novembre 2011 2 01 /11 /novembre /2011 13:24

La séance halloween,challenge halloween

Puisque le challenge Halloween prend fin aujourd'hui, il faut vite, vite, que je parle de ce livre, fini tout juste ce matin...

 

Quatrième de couverture :

"Angleterre, fin de l'ère victorienne. Constance Langton reçoit la visite d'un avocat, John Montague. Celui-ci lui annonce qu'elle vient d'hériter d'un manoir de famille dans le Suffolk, Wraxford Hall, et lui conseille de vendre la propriété sans perdre une seconde. Wraxford Hall jouit en effet d'une sinistre réputation : ses précédents propriétaires y sont morts dans d'étranges circonstances et une jeune femme, Eleanor Unwin, y a mystérieusement disparu avec sa fille. Quels terribles secrets renferment Wraxfod Hall ? Au fil du journal intime d'Eleanor et des recherches de Constance, deux femmes dont le désir d'indépendance dénote en pleine époque victorienne, se lèvent peu à peu les mystères qui entourent l'étrange demeure. Pièges machiavéliques et coups de théâtre en cascade, terreurs intimes, étranges obsessions et secrètes inconvenances, tout est réuni pour faire de cet hommage très moderne au roman gothique et victorien un chef-d'œuvre du genre."

 

Voilà une lecture assez prenante mais que je n’ai pas aimé autant que je le pensais… Qu’Est-ce qui m’a manqué au juste… Je ne sais pas trop, peut-être une atmosphère un peu moins vénéneuse que je m’y attendais… Et je pense que j’avais trop en tête ce livre que j’avais tant aimé de Kate Mosse : «Fantômes d’hiver» auquel je n’ai pas m’empêcher de faire le lien durant toute ma lecture…

Je n’ai pas retrouvé dans celui-ci cette atmosphère particulière, ce charme délicieux que j’avais tant aimé dans «Fantômes d’hiver»

Plusieurs voix se croisent dans « La séance », tout d’abord une jeune femme Constance Langton, qui va hériter d’un manoir dont l’histoire est sulfureuse : Wraxford Hall.

A ceci se rajoute la voix d’un avocat John Montague, celui là même qui lui annonce son héritage.

Ainsi que celle d’une jeune femme Eleanor, qui mal aimée et mal à l’aise dans sa famille rejoint sa meilleure amie et son mari dans le presbytère de Chalford (George est pasteur).

Elle fuit surtout des « visitations » qu’elle voudrait oublier et dont elle voudrait surtout « guérir ». La première lui est venu après une chute dans les escaliers, suite à une crise de somnambulisme dont elle est sujette.

Voilà en quelques mots la trame du récit.

Vous rencontrerez pêle-mêle dans ce livre :

Un manoir sinistre et délabrée dans lequel il se passe de drôles de choses…

Une galerie dans laquelle il ne fait pas bon se promener.

Une armure qui renferme bien des secrets

Une famille, les Wraxford, dont les hommes sont vraiment, vraiment infréquentables…

Des hommes qui jouent avec le feu du ciel et qui utilisent les éclairs et la foudre à des fins pas très catholiques.

Une maison glaciale et très angoissante.

Une jeune femme amoureuse qui fera un mariage contre son gré, sans même savoir comment ça a bien pu lui arriver.

Et une autre qui aimerait bien démêler les fils de tous ces mystères…

Au final, une lecture très victorienne…

 

«  J’étais de plus en plus convaincue de m’être trompé de chemin quand, sans le moindre avertissement, celui-ci contourna un énorme chêne et déboucha sur une vaste étendue en friche, envahie de mauvaises herbes et de ronces, qui avait dû être autrefois une pelouse. De l’autre côté, à une cinquantaine de mètres, se dressait un grand manoir de style élisabéthain, avec des murs d’un vert sale, traversés de poutres noircies, et couronnés par de multiples pignons…/… Je reportai mon attention sur l’habitation principale. Même à cette distance, les signes d’un abandon de longue date étaient évidents ; des fissures irrégulières dans la maçonnerie, une profusion de ronces et de rejets poussant par endroits contre le mur. Toutes les fenêtres étaient fermés par des volets, sauf une rangée au premier étage, qui paraissait être au moins à dix mètres de haut…/… Les volets au deuxième étage étaient beaucoup plus petits, avec, en surplomb, les greniers, chacun avec son propre pignon et tous à des niveaux différents. Une douzaine de cheminée en ruine se découpaient sur le ciel lumineux, dont jaillissaient des sortes de lances noircies braquées vers les cieux. Ces paratonnerres auguraient bien des étranges obsessions de la famille Wraxford » (p 71 et 72)

 

«  Quinze jours plus tard environ, après que le médecin m’eut déclarée en voie de guérison, j’étais assise dans mon lit en train de lire, lorsque ma grand-mère entra dans la chambre et s’assit sur la chaise à côté de moi, exactement pareille à ce qu’elle était quand j’étais petite : même robe ouvragée en soie noire, cheveux blancs soigneusement fixés avec des épingles, même parfum familier d’eau de lavande et de violette. La chaise craqua quand elle s’y installa, puis elle me sourit et reprit son ouvrage comme si elle s’était absentée cinq minutes, au lieu d’avoir reposé au cimetière de Kensal Green pendant les quinze dernières années. J’étais vaguement consciente du fait que grand-maman devait être morte, mais curieusement, cela n’avait pas d’importance ; sa présence à mon chevet paraissait tout à fait naturelle et réconfortante. Cette façon tranquille dont j’acceptai sa visite me paraîtrait plus tard aussi curieuse que la visite elle-même : nous restâmes ensemble sans rien dire pendant un laps de temps indéterminé, puis ma grand-mère replia son ouvrage, me sourit à nouveau et sortit lentement de la chambre. » (p 118)

 

Lu par Clara, Leiloona, Keisha, Lou et Soukee. Rajout : ouf, j'ai trouvé un billet qui rejoint un peu le mien, celui de Lilly (et elle en recense d'autres)

Lu pour le challenge d'Halloween de Lou et de Hilde Logo Halloween4.jpg

 

Repost 0
l'or des chambres - dans Littérature
commenter cet article
30 octobre 2011 7 30 /10 /octobre /2011 11:38
Tumblr_l51mdgqhnw1qb0glco1_500_large
 
 
" Il y a les travaux quotidiens, les repas, les vaisselles, les lessives.
Il y a les enfants que je prépare pour l'école chaque matin.
Il y a les travaux que je fais pour vivre, tout simplement.
Il y a ces instants volés où j'écris sur la table.
Il y a la table qu'il faut ensuite débarasser des feuillets, afin que les enfants y prennent leur repas.
Il y a la fatigue vaincue, chaque nuit, auprès de la lampe de chevet allumée.
Il y a mes lettres pour toi.
Il y a les arbres que je vois trop peu souvent.
Et tout cela, pourtant (et comment se fait-il ?), tout cela, c'est quand même l'or dont je parle."
Extrait de "L'or des chambres" de Françoise Lefèvre
Je vous souhaite un très bon dimanche
 
Tumblr_la87uvyosw1qb7rhao1_500_large
Repost 0
26 octobre 2011 3 26 /10 /octobre /2011 12:52

  coeur[1] Plus qu'un coup de coeur, une évidence...

 

Lecture commune avec Claudialucia (avec un petit jour de retard, toutes mes excuses Claudialucia)

 

«  On entre en écriture comme on entre en religion »

 

Le sujet peut être dit en quelques mots, une femme aime un homme, cet homme s’en va et il ne reste que l’absence… Ce que cette femme aura à faire avec cette absence, ce qu’elle en dira voilà le sujet du livre…

 

Le voici enfin ce livre qui donne son titre à mon blog :

« Ce titre : « L’or des chambres », clos sur lui-même et, dirais-je, couché en rond comme quelque un qui voudrait s’endormir, je l’ai choisi parmi les mots qui reviennent sans cesse avant le sommeil, quand tout est calme enfin, et que nous captons sous nos paupières un peu de cet or qui fait de nous des chercheurs d’éternité.

Je n’accepte pas toujours l’écriture et me révolte. Parfois aussi je me rends pieds et poings liés, et m’étonne de ce que l’âme ou le cœur récite en moi. Je le nie, puis je passe aux aveux. »

 

J’ai hésité pour mettre mon logo « coup de coeur » parce que ce livre, et cet auteur, sont bien plus qu’un coup de cœur pour moi… ça n’a rien à voir avec un coup de cœur… Ce livre (bien sur, ce n’est pas ma première lecture de ce titre) et surtout cet auteur, sont pour moi une évidence, une écriture que je reconnais, parce que lors de la première lecture, on aurait dit que je l’avais déjà lu, comme si ces mots ne m’étaient pas inconnus… Comme s’il venait d’un monde que j’aurais déjà visité, un voyage que j’aurais déjà fait…

Ce livre, cet auteur, ce sont des phrases qui me parlent tant que j’aurais pu les écrire moi-même… Je peux l’a lire et l’a lire encore jamais je ne me lasse…

Encore moins que d’habitude c’est une lecture que je n’ai absolument pas envie d’analyser, je n’ai aucune envie de la disséquer ni de l’expliquer

C’est une musique qui ne s’explique pas mais qui se ressens…

Ce n’est pas une lecture qui se cherche mais qui se trouve de suite…

Je crois que je vais avoir du mal à parler de ce livre, tout simplement parce qu’il me parle tellement que je serais incapable d’expliquer pourquoi…

Celles qui me suivent régulièrement savent que cet auteur est mon auteur number one, que c’est celle que je me mets tout en haut de ma longue liste d’auteurs aimés…

Expliquer pourquoi serait peut-être un peu trahir cet amour que je ressens pour son écriture…

De toute façon ses mots sont tellement forts, que les mots pour l’accompagner paraîtraient forcément fades et sans aucun poids…

Et sa façon de parler de l’écriture, je l’a reconnais tellement, c’est tout à fait ainsi que je l’a ressens moi-même…

Mais dans ce livre on parle aussi du rapport que tout homme entretient avec la mort, avec la vie, avec l’amour et le sexe… Avec la douleur mais aussi avec la joie grandiose qu’apporte parfois la vie…

Il parle du lien direct qu’à l’auteur avec la terre, avec les saisons, la nature et les arbres…

Françoise Lefèvre aurait pu être une Séraphine qui enlace les arbres et communique avec le vent…

Elle qui écoute aussi sa part animale en elle et l’a laisse s’exprimer librement…

 

«  Ces arbres roux (ce n’est pas toujours l’hiver) sous lesquels je me couche pour mieux sentir passer la vie. Comme je me sens vivante. Vois-tu, il faut tellement croire à la vie pour écrire. Nous devrions tous faire un testament en nous imprimant dans la roche, la pierre, la terre. Personne ne nous gravera si nous ne retournons contre nous-mêmes le burin et le ciseau. Nous devrions tous vivre avec la mort »

 

«  J’aurais voulu que mes grossesses durent mille ans. J’aurais voulu connaître mieux les arbres et la terre et les grottes. J’aurais voulu étreindre tout ce que j‘ai envie d‘étreindre. Et d’abord, ce qu’il est impossible de prendre dans ses bras : les montagnes, les arbres et le vent. O vie terrestre et rampante, tu ne pourras nier que l’écriture est une consolation. Que l’écriture est une plage d’où l’on regarde la mort marcher vers soi. »

 

« Il faut se lever, travailler quand même. Puis, voilà le premier des bienfaits : des arbres nous parlent. Partout où nous allons, des murmures ou des voix fortes nous accompagnent. Nous sommes en dehors de nous et pourtant plus que jamais nous-mêmes. Nous vivons tous les souvenirs du monde à la fois. Nous sommes toutes les veuves et tous les soldats. Nous sommes tous les vaisseaux échoués. Tous les fonds de mer. Tous les vents. Ah! Mourir devient facile. Ne sommes-nous pas morts autrefois ? Il nous est donné par instants la lueur d’entrevoir.

Nous nous souvenons de chaque brin d’herbe, chaque ruine, chaque arbre. Le mot qu’on attendait était là, dans un de ces lieux secrets , au fond de notre mémoire. Nous l’écrivons »

 

« Les paroles que je murmure dans le sommeil, lui appartiennent. Nées de mon ventre, elles me relient aux profondeurs de la terre. Je sens comme un feuillage bruire autour de moi. Je me sens bonne et pleine. Tantôt je fuis comme les eaux, tantôt je suis haute comme un arbre et quand je porte la main à mon front, je sens de jeunes ramures qui me poussent tout autour de la tête. Je regarde le ciel et lui dis avec les yeux : « Je t’aime de me laisser vivre. Ne me foudroie point encore. Merci pour mon ventre rond, merci de m’avoir fécondée. Merci pour le blé qui bouge au loin. Merci pour l’eau, pour le vent. Je suis venue pour que tu m’aides à me délivrer. Métamorphose-moi en femme. Je veux écrire une lettre si grande, que jamais elle en se terminera. Que longtemps il me croie ! Que longtemps il entende mon murmure, jusqu’en dessous les arbres quand il y reposera »

 

Ce livre parle du poids délicieux des grossesses et des ventres habités…

Il parle de la richesse de la présence des enfants qui mettent tant de vie dans l’ombre et le poids de nos jours…

Ce livre parle aussi de la vie, riche, pleine… Sous peu qu’on prenne le temps de l’écouter, de l’a sentir, de l’a ressentir…

 

«  Je crois qu’il existe un cloître en chacun de nous. Moi, je m’y suis laissée enfermée. »

«  Qui n’a écrasé sa langue contre les murs ne sait rien de l’absence »

«  Comprends-tu, je ne veux pas que les mots me quittent. Quand je vis, ils se perdent. Quand j’entre dans cette mortelle saison de la chambre close, ils me rejoignent. »

 

Je crois ne pas pourvoir rajouter grand-chose si ce n’est que ce livre ne me quitte plus… Il fait partie de moi comme un de mes prolongements… Il est, tout simplement, un de mes nombreux chemins…

D’autres extraits ici.

Pascale l’a lu, et Cagire aussi. Rose aussi

Ce billet aura une suite parce que j'ai d'autres extraits encore à vous faire découvrir...

 

Tumblr_lntk5aox6i1qf1c04o1_500_large

Source



Repost 0
23 octobre 2011 7 23 /10 /octobre /2011 11:18

 (mais seulement 12 h de lectures pour moi !!)

 

Me revoilà après une bonne nuit de sommeil... (je me demande dans quel état sont celles qui ont fait le 24 h...!!!)

Je me sens assez en forme, à part les yeux qui ont quand même assez souffert je crois... Et le dos... A partir de 20 h hier soir j'ai commencé à souffrir de douleurs dorsales et je dois dire que ma nuque aussi était en compote...

Mais j'ai vraiment passé une journée superbe, c'était vraiment géniale... J'adore toujours autant !!

 

Alors le voilà ce bilan, même s'il n'est pas génial, je suis très contente de moi... L'essentiel pour moi n'est pas le chiffre mais bien de lire toute une journée complète... Et surtout de réussir à en avoir envie jusqu'au bout... Et ça, c'est une réussite, donc...

 

- Un jour glacé en enfer de Anne B. Radge (lecture adulte) : 302 pages

- Apolline et le fantôme de l'école de Chris Riddel (lecture jeunesse) : 175 pages

- Le sommet des dieux Tome 3 de Jiro Taniguchi et de Baku Yumemakura (BD) : 333 pages

- Hors saison de Sylvain Coher (lecture adulte, non terminé) : 68 pages

- La vieille anglaise et le continent de Jeanne A. Debats (lecture adulte, non terminé) : 40 pages

 

Un jour glacé en enfer Apolline - Apolline, T2 Le sommet des dieux - Le sommet des dieux, T3 Hors saison 

 

Pour un total de 918 pages !!!

----------------------------------------

Voilà, je suis contente parce que j'ai fait mieux que la dernière fois... Même si je n'ai toujours pas réussi à battre mon propre record du premier RAT qui était de 1000 pages... Mais j'y arriverais... J'y arriverais... La prochaine fois peut-être ??

Et en plus, je n'ai lu qu'une seule BD (même si je dois avouer que la lecture d'Apolline est très aérée... il y a beaucoup d'illustrations)

Pour mes lectures je peux dire que c'est "Un jour glacé en enfer" que j'ai le plus apprécié même si j'ai détesté la fin...

J'ai vraiment adoré aussi "Apolline" et "le sommet des dieux" (j'espère très vite lire les deux autres tomes qu'il reste)

"La vieille anglaise et le continent" est un livre qui me semble très intéressant aussi mais il n'est pas une lecture adapté au RAT

Je retiendrais surtout qu'il faut choisir des livres écrits assez grands (et je m'étais déjà faite cette remarque lors de mes précédents RAT) et la deuxième chose est de très bien choisir ses lectures... Choisir des valeurs sûres pour ne pas être déçu... Rien de plus déstabilisant qu'une lecture qui ne emporte pas et que vous n'appréciez pas du tout... ("Hors saison" est mon premier abandon de tous mes RAT réunis) et ça peut vraiment freiner votre élan...

 

Pour finir merci à toutes mes supportrices (et mon supporteur Richard  :0)

Félicitations à toutes les participantes... (je conseille beaucoup de repos pour aujourd'hui !!)

Un grand merci à Tiboux pour l'organisation de ce RAT !!

Très bonne journée à toutes et à tous

Et à bientôt pour un prochain RAT   :0)

 

 

Repost 0
l'or des chambres - dans Read-a-thon
commenter cet article
22 octobre 2011 6 22 /10 /octobre /2011 22:16

 

22 h 17

 

J'ai pris le temps de me faire un petit thé et me voilà... Déjà la fin de mon troisième RAT...

Là, maintenant, je peux dire que je suis contente d'arrêter ma lecture... Franchement, je serais incapable de faire le 24 h et ceci même s'il m'était pas devenu impossible pour moi de rattraper une nuit blanche...

J'ai encore une fois passé une journée formidable et je me lasse toujours pas des Read a thon...

Que s'est-il passé durant cette heure et demie qui me restait ?? Et bien, pas grand chose...

J'ai lu quelques pages de "la vieille anglaise et le continent"   mais, très vite, mes yeux n'en pouvait plus, c'était vraiment écrit trop petit pour mes yeux fatigués... Et c'est un texte qui demandait plus de concentration que mes autres lectures... Alors, avec toutes les heures de lectures que j'avais déjà derrière moi c'était sans doute un peu de trop...

C'est une lecture qu'il aurait été plus facile d'aborder en premier...

Je ne sais d'ailleurs pas pourquoi je n'y ai pas pensé plus tôt pour la police, j'avais déjà compris, même lors de mon premier Read a thon, qu'il était très important de choisir des livres écrits assez grand...

Enfin bref, du coup j'ai repris mon "Sommet des Dieux" Le sommet des dieux - Le sommet des dieux, T3

Si j'ai eu le temps de le finir ce n'est malheureusement pas le cas de "La vieille anglaise et le continent" dont j'ai finalement lu, en tout, 40 pages... C'est dommage, il ne m'en restait plus que 30 et il était fini...

Quoi qu'il en soit j'ai passé une très belle journée et j'espère qu'il en a été de même pour vous...

Je ne sais pas s'il faut envoyer les résultats à Tiboux dès ce soir, elle n'en a rien dit...

Je vais aller voir ça. Si ce n'est pas le cas je vous donne alors rendez vous à demain pour savoir le nombre total de mes pages lues...

Bonne nuit à toutes !!!!!! 

Repost 0
l'or des chambres - dans Read-a-thon
commenter cet article
22 octobre 2011 6 22 /10 /octobre /2011 20:28

 

20 h 30

Un petit coucou rapide parce qu'il ne reste pas beaucoup de temps... Le temps passe très vite à partir de 19h...

Pour l'instant j'ai fini Apolline - Apolline, T2 qui était vraiment très bien, mais je l'ai déjà dit...

J'ai continué sur Hors saison et il a été mon premier abandon lors d'un Read a Thon, j'ai abandonné page 68...

Et maintenant j'en suis à la lecture de ça :  et je me retrouve au fond des océans dans la peau d'un grand cachalot...

J'avoue que la fatigue commence à se faire sentir et mes yeux picotent... Mais ça devrait aller...

Bonne continuation à toutes et bonnes lectures.

A tout à l'heure !!

Repost 0
l'or des chambres - dans Read-a-thon
commenter cet article
22 octobre 2011 6 22 /10 /octobre /2011 18:21

 

18 h 22

La journée s'écoule... tranquille et douce. Tout va bien. Je prends toujours autant de plaisir à ma journée Read A thon...

Alors pour les lectures, j'ai fini Un jour glacé en enfer : une lecture très forte et que j'ai vraiment eu du mal à lâcher... Assez dure aussi... Mais je vous en parlerais plus en détail bientôt... J'avais besoin d'une transition après ça :

J'ai donc enchainé sur Le sommet des dieux - Le sommet des dieux, T3 dont j'ai lu environ la moitié (toujours aussi bien...) et

pour varier un peu j'ai commençé Apolline - Apolline, T2 et j'en suis à environ au 3/4 du livre. Une lecture vraiment délicieuse, des illustrations vraiment géniales, un livre très drôle... Bref je me régale...

Je vous souhaites à toutes une bonne continuation et de merveilleuses lectures...

Je viens de faire une pause gourmande avec un thé noir bien corsé et une torche aux marrons qui était une petite merveille de douceur et d'onctuosité...

Je prends quelques minutes pour passer chez vous et je reprends mes lectures... Je ne lis pas très vite cette fois-ci, mais je passe une journée vraiment géniale et c'est l'essentiel !!!

A tout à l'heure...

Repost 0
l'or des chambres - dans Read-a-thon
commenter cet article
22 octobre 2011 6 22 /10 /octobre /2011 13:46

 

13 h 46

Tout se passe bien pour moi... Très bien même... Finalement j'ai commençé ça : Un jour glacé en enfer et je suis toujours plongée dedans... C'est une lecture très dépaysante qui m'entraîne dans le froid glacial d'une forêt norvégiennes...

 

Je viens de faire une petite pause de vingt minutes pour mon repas préparé par "l'homme", les garçons sont plutôt calmes, ils viennent tout juste de partir pour une petite heure...

Là je compte me faire une pleine théière de thé vert et peut-être quelques bricoles sucrées...

J'espère que tout va bien pour vous également... Je vais prendre quelques minutes pour passer chez quelques unes d'entre vous et je reprendrais ma lecture tranquillement...

A tout à l'heure !!

Repost 0
l'or des chambres - dans Read-a-thon
commenter cet article
22 octobre 2011 6 22 /10 /octobre /2011 10:16

 

Et voilà, on y est.... Top départ pour le RAT...

10 h 17... Quelques minutes de retard mais c'est pas bien grave.... J'y vais cool !!!

A toutes les participantes je souhaites un excellent Read a Thon...

J'ai un excellent thé noir qui m'attend et je commence par ça Un jour glacé en enfer ou alors par ça Hors saison

Pour l'instant le calme règne encore dans la maison (pourvu que ça dure !!!), mon homme est encore au boulot (il rentre à 11 h) mais ça devrait aller jusqu'à là...

A tout à l'heure...

Gros gros bisous...

Repost 0
l'or des chambres - dans Read-a-thon
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de l'or
  • Le blog de l'or
  • : Je suis une jeune femme passionnée de littérature... Mon blog sera surtout un concentré de ma plus grande passion : la lecture... Il y aura aussi quelques touches de peintures, de cinéma, de musiques et un peu de ma vie aussi... L'Or des Chambres pour un hommage à la très grande Françoise Lefèvre dont j'emprunte le titre d'un de ses livres.
  • Contact

Lectures (et défis) en cours

" Le bon critique est celui qui raconte les aventures de son âme au milieu des chefs-d'oeuvre" Anatole France, phrase lue chez l'Irrégulière 

 

Wikio - Top des blogs - Littérature  

      

 Découvrez Hellocoton      

 

 I ♥ mon libraire

 Gaëlle la libraire     

 

Meuse l'oubli

Meuse l'oubli 

 

Nos vies désaccordées

Nos vies désaccordées

 

Ariel

Ariel de Sylvia Plath       

 

Le Docteur Jivago

Le docteur Jivago pour "Un hiver en Russie" (jusqu'au 21 mars) avec Touloulou   

 

Ernest et Célestine - Le roman d'Ernest et Célestine  

Le roman d'Ernest et Célestine dont je fais la lecture à PetitDernier tous les soirs 

 

Par ici, c'est chaque jour une nouvelle photo de Doisneau, Atelier Robert Doisneau

 

Par là, le Bonheur du jour 

Recherche

J'aimerais lire très bientôt...

 

Rose-Aimée - Rose-Aimée, T1

Rose Aimée T1

 

Shutter island

Shutter Island

 

L'arbre du père

L'arbre du père    

 

Les ignorants

Les ignorants 

Archives

Lectures communes

Les mains nues

Les mains nues de Simonetta Greggio avec Laure

Pour le 27 mai

 

 

Le Seigneur des anneaux - Le Seigneur des anneaux, T2 

Le seigneur des anneaux tome 2, les deux tours

Décembre avec Za et Malou 

 

Villa Amalia

Villa Amalia

avec George

 

Une adoration

Une adoration

avec George

 

 

 

Derniers coups de coeur

Sous la glace

Sous la glace

 

 

Les femmes du braconnier

 

La terre fredonne en si bémol

 

Cent ans

 

Le canapé rouge

 

Les insurrections singulières

     

Fugue 

  

Garden of love

 

Jours de juin

 

Le coeur cousu

 

Julius Winsome

 

  Le reste est silence

 

 Le treizième conte

 

Mademoiselle Chambon

Billets à venir

Twilight - Twilight, T4

Twilight T4

 

Twilight - Twilight, T3

Twilight T3

 

Twilight - Twilight, T2

Twilight T2

 

Twilight - Twilight, T1

Twilight T1

 

La fois où je suis devenu écrivain

Là fois où je suis devenu écrivain

 

Un temps fou

Un temps fou

 

Sac d'os

Sac d'os

 

L'enlèvement

L'enlèvement

 

Cette nuit-là

Cette nuit là

 

Hunger Games - Hunger Games, T3

Hunger games T3

 

Les demeurées

Les demeurées

 

Hunger Games - Hunger Games, T2

Hunger games T2

 

Eux sur la photo

Eux sur la photo

 

Habibi

Habibi (BD)

 

Paradise

Paradise

 

Les trois lumières

Les trois lumières

 

Thérapie

Thérapie

 

Orgueil et préjugés

 

Hunger Games - Hunger Games, T1

Hunger Games

 

Le Seigneur des anneaux - Le Seigneur des anneaux, T1

Le seigneur des anneaux T1

 

La reine des délices

La reine des délices

 

Fais-moi peur

Fais moi peur

 

Sous la glace

Sous la glace

 

Eloge de la faiblesse

Eloge de la faiblesse

 

Winter

Winter

 

Je ne suis pas celle que je suis

Je ne suis pas celle que je suis

 

Chienne de vie

Chienne de vie

 

La vieille anglaise et le continent

La vieille Anglaise et le continent

 

Le sommet des dieux - Le sommet des dieux, T3

Le sommet des Dieux, tome 3

 

Sobibor

Sobibor

 

Les oreilles de Buster

les oreilles de Buster

 

 New York, journal d'un cycle

New York, journal d'un cycle

 

Le premier été 

Le premier été

 

 Le sommet des dieux - Le sommet des dieux, T2

Le sommet des dieux T2

 

L'odeur du figuier, un parfum de délicieuse mélancolie

L'odeur du figuier

 

0.4

0.4

 

Les collines du tigre

Les collines du tigre

 

Miel et vin

Miel et vin

 

Un certain vertige

 

Le blues des Grands Lacs

Le blues des grands lacs

 

Quinze kilomètres trois

Quinze kilomètres trois

 

Le sommet des dieux - Le sommet des dieux, T1

Le sommet des dieux T1

 

L'échappée belle

L'échappée belle

 

  Les années douces - Les années douces, T2

Les années douces T2

 

Le caveau de famille

Le caveau de famille

 

Le mec de la tombe d'à côté

Le mec de la tombe d'à côté

 

Ne tirez pas sur l'oiseau moqueur

Ne tirez pas sur l'oiseau moqueur

 

Rosa Candida

Rosa Candida

 

Azilis l'épée de la liberté

Azilis l'épée de la liberté

 

Ouragan

Ouragan

 

Les tendres plaintes

Les tendres plaintes     

Challenges 2013

tour-du-monde-1

Le tour du monde en 8 ans

 

Challenge Irlande : illimité !!

 

Fin : 31 Juillet 2013

 

objectif-pal-001[1]

Objectif PAL Noire by L'Or et George ; illimité

 

http://img15.hostingpics.net/pics/279733ILEDESERTE2.jpg

Fin : 01 Août 2013 (ou plus)

 

   

Fin : 30 septembre 2013

 

Fin : 30 juin 2013

 

Il viaggio

Fin : 31 Octobre 2013

 

Fin : Décembre 2013 (prolongation) 

 

Challenge littéraire

Repris par Anne 

Fin 31 décembre 2013     

 

Liste des participants

Fin : novembre 2013  

 

challenge gilmore girls 2013

Repris par Touloulou

Date de fin : 08 octobre 2014 

 

challengeQuatreSaisons    

Prolongation jusqu'au 21 décembre 2013

 

dc3a9fi_scandinavie_blanche

            3/5 Ici et  et

Fin : 31 décembre 2013 Repris par Lystig 

 

Fin : 28 Juillet 2013

 

logonaturewriting1 

-/5

Fin : décembre 2012 (Folfaerie m'a donné une prolongation pour cette année, merci à elle !!)

 

  Challenge Colette

-/3

Fin : 23 Septembre 2013 (Prolongation) 

 

Ici, et là 

3/3

Fin : 21 Juin 2013

 

Femmes du mondel ogo  

Cent ans Wassmo

La terre fredonne en si bémo l- Strachan

Les femmes du braconnier - Pujade Renaud

Fin : décembre 2012 (renouvelable)    

 

2/10 Re-Prolongation du challenge :

Fin : 05 avril 2014  

 

Prolongation du challenge

Fin : 30 septembre 2013    

Index auteurs


Agus Milena - Battement d'ailes

Ahern Cecelia - Un cadeau du ciel

Beckett Bernard - Genesis

Benameur Jeanne - Les insurrections singulières

Bertholon Delphine - L'effet Larsen

Brisac Geneviève - 52 ou la seconde vie

Cabasson Armand - La reine des mots

 Calvetti Paola -L'amour secret

Chabrol Caroline - Sous les cahiers, la mort

Cohen Welgryn Myriam - Mères - Myriam Cohen Welgryn
Constantine Barbara - A mélie, sans mélo

Delaflotte Mehdevi Anne - Fugue

Dickens Charles - Un chant de Noël
Divakaruni Chitra Banerjee -Ma soeur, mon amour

Donovan Gérard -Julius Winsome

Estibal Sylvain - Le dernier vol de Lancaster
Ferney Alice - Paradis conjugal
Giraudeau Bernard - Cher amour

Girerd Jacques Rémy, Benoît Chieux - L'enfant au grelot  (album enfant)
Glass Julia - Jours de juin

Guelfenbein Carla - Le reste est silence

Haasse Hella S. -La source cachée
Hannah Kristin - La magie du bonheur

Henrichs Bertina -La joueuse d'échecs 

Herry Jeanne - 80 étés

Hobbie Holly - Juste à temps pour Noël - Holly Hobbie (album enfant) 
Holder Eric - Mademoiselle Chambon

Kamimura Kazuo - Lorsque nous vivions ensemble 1
Kamimura Kazuo - Lorsque nous vivions ensemble 2

Kingsolver Barbara - Un été prodigue

Kortepeter Paul et Susan Wheeler - Youpi, pas d'école  (album enfant)
Lemoine Annie - Les heures chaudes

Lethielleux Maud - Dis oui, Ninon
Levraud Murielle - Le soir autour des maisons 

Malte Marcus - Garden of love

Martinez Carole - Le coeur cousu

Matheson Richard - Je suis une légende

Mazurel Claire et Marie H. Henry - Demain c'est Noël (album enfant)
Mégnin Jean-Philippe - La voie marion

Meyer Stephenie - Les âmes vagabondes

Miller Rebecca - Les vies privées de Pippa Lee 

Moning Karen Marie - Fièvre noire

Mosse Kate - Les fantômes d'hiver

Picasso Marina - Grand-père
Rice Luanne - Les carillons du bonheur
Ryan Carrie -La forêt des damnés

Sampioro Dominique - La petite présence
Scholes Katherine - Les amants de la terre sauvage

Setterfield Diane - Le treizième conte
Sigurdardottir Steinnunn - Le Cheval Soleil
Tardieu Laurence - Comme un père

Vann David - Sukkwan Island   
Vigan Delphine De - No et moi

Woolf Virginia - Mrs Dalloway