Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
9 octobre 2010 6 09 /10 /octobre /2010 09:55

logo-cryssilda.jpg

 

Bon, voilà c'est parti...

09h58 Dans 2 minutes le départ......

Une bonne théire de thé bien noir m'attend et mon livre aussi...

Je commencerais par finir "L'effet Larsen"

Bonnes lectures à toutes et bon R.A.T.

A plus tard....

 

14 h 31

Je viens rapidement vous donner de mes nouvelles. Je viens de faire une petite pause d'une quinzaine de minutes pour prendre mon repas amoureusement préparé par les mains de mon homme. Les enfants sont relativement calme pour l'instant, pourvu que ça dure... Quand à moi je passe des heures délicieuses d'une douce exaltation. Je viens de me rendre compte que je ne lis pas très vite mais ça n'a aucune importance parce que je passe un très bon moment et que j'ai très vite envie de retourner à ma lecture. Un grand merci et de gros bisous et toutes celles et ceux qui m'ont laissés des petits commentaires super gentils... Merci et gros bisous à vous...

Alors pour l'instant : fini "L"effet Larsen "  L'effet Larsen

et commençé et fini : "Le secret de Térabithia " Le secret de Térabithia

L'effet Larsen sera un coup de coeur et Le secret de Térabithia aussi. J'ai fini celui ci en larmes... Cela va être dur de trouver maintenant une lecture qui soit  à la hauteur...

Je vais continuer sur " Les fantômes d'hiver "

Bonne continuation à toutes mes compagnes de Read a Thon et à tout à l'heure !!!

Repost 0
l'or des chambres - dans Read-a-thon
commenter cet article
7 octobre 2010 4 07 /10 /octobre /2010 14:09

 

Je ne sais pas si c'est de la folie mais en tout cas, ça y est, je suis inscrite au Read-a-thon...

Bien sûr j'ai choisi le mini RAT pour la tranche de 10 h à 22 h le samedi 09 octobre.

Et c'est dans deux jours !!!!!!

C'est donc mon homme qui aura la lourde  tâche d'occuper les enfants... Et d'être là pour mon ravitaillement ; chocolat, thé, petites douceurs... Et pour le soutien des troupes... c'est à dire moi... ça va donner !!!!!!

En tout cas je me sens comme une petite fille, l'excitation me prend et ce samedi m'apparait comme une sacrée aventure...

 

Martine-Read-A-Thon.jpg

                                                    Logo Daniel Fattore

 

Je me suis donc préparée en faisant une petite liste de ce que je voudrais lire. J'ai choisi le maximum de titres pour avoir le plus de choix possible et me permettre un abandon ou plusieurs.

 

- Les larmes de Tarzan de Katarina Mazetti, 277 pages

- Week-end de chasse à la mère de Geneviève Brisac, 205 pages

-  Le ciel des chevaux de Dominique Mainard, 258 pages

- La lectrice de Raymond Jean, 214 pages (relecture)

- En douce de Karine Reysset, 120 pages(relecture)

- A perte de vue d'Amanda Eyre Ward, 260 pages

- Fantômes d'hiver de Kate Mosse, 259 pages

- La maitresse de mon amant Maggie O'Farrel, 360 pages

- Moka de Tatiana de Rosnay, 282 pages

- Frank et Billy de Laurie Colwin, 188 pages

- Lila et les neufs plantes du désir de Margot Berwin, 305 pages

 

Les larmes de TarzanWeek-end de chasse à la mèreLe ciel des chevauxLa LectriceEn douceA perte de vueLes fantômes d'hiverLa maîtresse de mon amantMokaFrank et BillyLila et les neuf plantes du désir

 

Des nouvelles :

- Intimités de Laurie Colwin, 218 pages

 

Intimités

 

En lectures jeunesse :

- Tobie Lolness de Timothée de Fombelle, 394 pages

- Le secret de Terabithia de Katherine Paterson, 190 pages

- Tideland de Mitch Cullin, 277 pages 

 

Tobie Lolness - Tobie Lolness, T1Le secret de Térabithia

 

Des BD :

- Les années douces Tome 1, 200 pages il me semble

- Sambre Tome 5, 46 pages

- La guerre des Sambre Tome 1, 56 pages

- Lorsque nous vivions ensemble Tome 1 (relecture), 701 pages

 

Les années douces - Les années douces, T1Sambre - Sambre, T5La guerre des Sambre - La guerre des Sambre, T1Lorsque nous vivions ensemble - Lorsque nous vivions ensemble, T1

 

Je possède très peu de BD, et je pense que la lecture de quelques uns d'entre eux sera obligatoire pour aérer un peu mes neurones... J'ai donc décidé de me relire "Lorsque nous vivions ensemble" que j'ai tant aimé... Quand aux "Années douces" c'est un projet. J'espère le trouver chez mon libraire ce week end.

 

Voilà... Evidemment je n'en lirais certainement pas plus que 4 ou 5 mais j'aime avoir du choix... Cela me permettra de ne pas perdre trop de temps à choisir... (si je ne change pas d'avis d'ici là...)

J'espère compter sur vous et vos encouragements...

A samedi donc !!!

 

Repost 0
l'or des chambres - dans Read-a-thon
commenter cet article
5 octobre 2010 2 05 /10 /octobre /2010 18:19

[284702.jpg]

Carl Larsson - The reading Room - 1909

 

Je crois ne pas avoir fait de bilan aussi nul depuis le début de mon blog.

Deux livres !!!

Et encore, un n'est même pas encore fini (Cher amour)

Pour excuse, peut-être une grande fatigue, une léthargie automnale, comme dirait Juliette. C'est sans doute ce qui tombe le plus près de la vérité...

J'aurais même pu sauter l'étape de ce bilan pour ce mois mais ça n'aurait pas été du jeu. Alors voilà, j'assume...

Mais j'espère vraiment faire mieux le mois prochain.

 

- Cher amour de Bernard Giraudeau    Cher amour

Un livre qui n'est peut-être pas tombé au bon moment. Un ouvrage qui me donne du fil à retordre... Mais je n'ai pas dit mon dernier mot. Je vais le finir... Tout simplement parce que le style est magnifique et qu'il vaut vraiment le coup... Un livre que je n'ai aucune envie d'abandonner. La preuve c'est que j'ai déjà noté un nombre incroyable de passages vraiment superbes... (billet à suivre)

 

- Comme un père de Laurence Tardieu    Comme un père 

Louise héberge son père, emprisonné depuis 20 ans. Une histoire de retrouvailles manquées. Ils ne feront que se frôler. Un petit texte sympathique mais pas indispensable.

 

Voilà, c'est tout...

Rendez vous donc le mois prochain qui, je l'espère, sera meilleur...

L'envie est toujours là, n'est ce pas là l'essentiel ???

Repost 0
l'or des chambres - dans Bilan du mois
commenter cet article
3 octobre 2010 7 03 /10 /octobre /2010 13:16

 

Willy Ronis

 

Intérieurs

 

".../...

Je suis cette ouverte demeure
Où plongent passant les passants
On m’y voit l’autre et l’un versants
Et mes secrets et mes rumeurs

 

Mais qu’y peut-on lire sinon
Ce qui m’habite et me tourmente
Ce qui me trouble et que je chante
Ecrit partout partout ton nom

 

Pourquoi voudrais-tu que je cache
Ce vin de toi qui me remplit
Quand les autres montrent leurs lits
Leurs bibelots et leurs moustaches

 

Le grand jour entre en souverain
Dans la chambre et l’œil y pénètre
Où sous les jupes des fenêtres
Les courants d’air mènent leur train

 

Il n’est à voir que ton visage
Entendre que ta voix aimée
Car soient mes yeux ou non fermés
Je n’ai que toi de paysage

.../... "

 

 
Pour l'anniversaire de la naissance de Louis Aragon, ma participation aux dimanches poétiques avec Bockworm, la liste des participantes ici.
Bon dimanche à toutes et à tous.
Repost 0
l'or des chambres - dans Poésie
commenter cet article
2 octobre 2010 6 02 /10 /octobre /2010 14:46

Très bonne nouvelle trouvée chez Virginie qui en a déjà fait la lecture (en anglais)

La sortie du prochain titre de Laura Kasischke " En un monde parfait " sortira pour le 14 octobre.

Si j'ai moins aimé les derniers titres parus, j'avais adoré "La vie devant les yeux"

D'après Virginie il me semble qu'elle renoue avec la veine de celui ci.

J'attends avec impatience sa parution.

 

 

Le mot de l'éditeur chez Christian Bourgois :

 

" Jiselle, trentenaire et toujours célibataire, croit vivre un véritable conte de fées lorsque Mark Dorn, un superbe pilote veuf et père de trois enfants, la demande en mariage. Sa proposition paraît tellement idyllique qu'elle accepte aussitôt, quittant les tracasseries de sa vie d'hôtesse de l'air pour celle, a priori plus apaisante, de femme au foyer. C'est compter sans les absences répétées de Mark, les perpétuelles récriminations des enfants et la mystérieuse épidémie qui frappe les États-Unis, lui donnant des allures de pays en état de guerre. Tandis que les événements s'accélèrent autour d'elle, l'existence de Jiselle prend un tour dramatique, l'obligeant à puiser dans ses ressources pour affronter cette situation inédite..."

 

Merci à toi Virginie

               --------------------------------------------------------------------------------------------------------

              --------------------------------------------------------------------------------------------------------

 

Et celui-ci rejoint ma PAL pour le challenge de la rentrée littéraire :

 

Rosa Candida

 

Bonnes lectures !!!

Repost 0
30 septembre 2010 4 30 /09 /septembre /2010 10:36

Comme un père  Editions Points    Laurence TARDIEU

 

Laurence Tardieu est née en 1972 à Marseille. Elle est également l'auteur de "Puisque rien ne dure", "Rêve d'amour", "Un temps fou" et du "Jugement de Léa".

 

Comment vous parler de ce roman ? Je ne saurais dire si je l'ai aimé ou pas. C'est un petit texte extrêmement court et je pense qu'il m'aurait peut-être plus accroché si, il avait eu quelques pages de plus.

Louise est une jeune femme de vingt-cinq ans qui n'a déjà plus sa mère. Elle sort avec un homme plus agé qu'elle de douze ans, Lucien, et sa meilleure amie s'appelle Ana. Elles se sont rencontrées dans de drôles de conditions lors d'un accident entre leurs deux voitures.

Louise va héberger son père, François, emprisonné depuis vingt ans. Mais ses retrouvailles seront loin d'être idéales. Louise a toujours fait comme si elle n'avait pas de père. Mais elle accepte tout de même de l'accueillir quelques jours dans son appartement. Ils ne vont  que se frôler de loin, François n'aura pas le temps d'apprivoiser Louise. La seule chose qu'ils partageront c'est l'amour de la musique de Satie. Et des regrets...

 

 

" Les évidences, quelles évidences ? Mesdames et Messieurs, cherchez l'évidence ! L'évidence de quoi, de la vie ? C'est la musique qui est l'évidence, la musique, quel bonheur, ça entre dans le corps, ça descend dans la nuque, les épaules, glisse le long de la colonne vertébrale, enveloppe le creux des reins, la voilà l'évidence, c'est la sensation, il n'y a que la sensation, le reste n'existe pas, ou plutôt, le reste, on n'en est pas sûr, on n'est jamais sûr de rien.../... "

 

Mais a ce moment là, Louise est en train d'écouter Mahler, la symphonie numéro cinq. Voilà une chose que je partage avec elle, un amour inconditionnel pour la musique. Une autre chose que je partage avec Louise, et un passage que j'ai beaucoup aimé, c'est sa passion pour la natation. L'odeur du chlore l'enivre...

 

" Je vais trois matins par semaine à la piscine. J'aime nager. L'eau transforme mon corps, elle l'embellit. Il se délie lentement. Il est doux avec moi. Nulle part ailleurs je n'éprouve cela : mon corps est maigre, maladroit. Comparé à celui d'Ana, il n'a rien de féminin. Sec comme un bout de bois.

Ce que je préfère, c'est nager sous l'eau. Je parcours une longueur, parvenue au bout j'émerge et je remplis mes poumons d'air, puis de nouveau je gagne les profondeurs du bassin. Parfois vers les deux tiers je manque d'air mais je lutte pour ne pas remonter, c'est si rare de se sentir délivrée du poids de son corps. "

 

Le père de Louise a du mal à faire avec sa liberté retrouvée. Tout espace lui semble infini, trop vaste. Il se réfugie souvent dans la salle de bains, où les proportions lui parviennes moins agressives.

François, s'adressant à Louise :

 

" - Je ne savais pas que la prison avait ça de moi... J'ai tellement lutté, dedans, pour ne pas sombrer. J'étais fier... Je travaillais... Je me croyais plus fort qu'elle, la prison je veux dire... Mais là, quand je me vois comme ça... Tant de dégats... "

 

Il est incapable d'affronter la rue, le métro. Il doit tout réapprendre.

Les pages de ce livre les plus passionnés sont celles où Louise parle de son art, elle sculpte :

 

" J'ai repris le travail sur l'expression des yeux. Il me semble que c'est mieux. A moins que ce ne soit la projection de mon propre regard ? Il vient toujours un moment où je ne vois plus rien. Je ne sais plus rien. Je suis dans un brouillard épais. Mais il faut continuer à avancer. Moins on voit, plus il faut avancer. C'est la discipline que je m'impose. C'est angoissant (n'y a-t-il rien de plus angoissant que l'opacité), mais jusqu'à présent je n'ai rien trouvé de mieux. Lucien pense que ce n'est pas bon que j'emploie mes journées entières à sculpter. Selon lui, trop d'isolement est néfaste. Mais je ne suis pas seule : s'il savait quelle fête permanente occupe mon cerveau ! "

 

J'ai envie de finir sur ceci, quelques paroles échangées par Ana et Louise :

 

" - Ana ?

- Oui...

- J'ai la trouille... J'ai la trouille de tout...

- Moi aussi Louise. Cela ne se voit peut-être pas, mais on a tous la trouille. Tous. Au bout du compte, on sais ce qui nous attend. Et alors ? Il faut faire avec. C'est notre salut, et notre drame. C'est comme ça. Si tu passais tes journées à être dans la pleine conscience de ta condition humaine, tu serais liquéfiée en permanence. Il faut mettre du mouvement, Louise, beaucoup de mouvement. Toi qui es si cérébrale, tu devrais relire Nietzsche... "

 

Un petit texte à lire mais je ne dirais pas qu'il est indispensable. Néanmoins j'ai passé un bon moment dans ses pages.

En même temps, pas besoin d'hésiter... Il ne fait que 119 pages, donc pas de scrupules à avoir à le rajouter dans vos PAL...

 

objectif_pal_le_retour

 

 

 

 

 

 

 

    1/12 et 1/41 

 

 

Repost 0
l'or des chambres - dans Littérature
commenter cet article
28 septembre 2010 2 28 /09 /septembre /2010 10:15

Une fois n'est pas coutume mais j'ai bien envie de vous mettre un petit extrait d'un de mes magazines ce matin...

Marie Claire du mois d'octobre : Pascal Elbé par Marianne Mairesse.

 

Interview vidéo de Pascal Elbé

 

Cet acteur (en plus il est de chez nous, il est né à Colmar...) est marié depuis 19 ans avec une femme de 8 ans de plus que lui. A la question de Marianne Mairesse :

" Pour beaucoup dix-neuf ans ensemble, c'est la mort à deux. " (??? !!!!!!)

Il répond :

" Je ne comprends pas. Le temps n'est pas un tue-l'amour. Au contraire, parfois on met dix ans à se comprendre. Un pote m'a lançé un jour en parlant d'une femme : "je vais en changer", parce qu'elle avait 32 ans. Comme une bagnole. Il ne se rendait pas compte que le mec avec qui il parlait vit avec une femme de 51 ans. J'entends souvent des réflexions comme : "Attends, ça va pas, c'est une vieille de 40 balais !" C'est d'une violence absolue. Dans mon métier, des choses terribles sont dites sur les femmes. Quand, à un moment, je me suis posé la question de la séparation, des potes m'ont tout de suite présenté une bombe de 28 ans. J'ai eu envie de pleurer. Un coup chasse l'autre, alors ? Je respecte les femmes.../..." (extrait)

 

Alors moi je dis que, quand un homme parle des femmes de cette façon, ça vaut la peine de le signaler, non ?

 

Quand à moi je trouve déjà la question de la journaliste très choquante. Quand on est un couple de longue date, on est un couple mort ???

Est ce que c'est ça la nouvelle façon de voir le couple ?

Est ce que tout est interchangeable dans notre société actuelle ?

 

                     ----------------------------------------------------------------------------------------------

                     ----------------------------------------------------------------------------------------------

chauteur9

 

Pour un tout autre sujet, (beaucoup plus joyeux celui là) je viens de découvrir le blog de Leslie Plée et j'ai passé de longues minutes de franches rigolades.

Si ça vous intéresse, c'est ici que ça se passe !

 Bonne journée à toutes et à tous...

 

Repost 0
l'or des chambres - dans Humeurs
commenter cet article
26 septembre 2010 7 26 /09 /septembre /2010 13:03
Audrey Hepburn

 

" Nathanaël, à présent, jette mon livre. Emancipe-t’en. Quitte-moi ; maintenant tu m’importunes ; tu me retiens ; l’amour que je me suis surfait pour toi m’occupe trop. Je suis las de feindre d’éduquer quelqu’un. Quand ai-je dit que je te voulais pareil à moi ? C’est parce que tu diffères de moi que je t’aime ; je n’aime en toi que ce qui diffère de moi. Eduquer ! Qui donc éduquerais-je, que moi-même ? Nathanaël, te le dirai-je ? Je me suis interminablement éduqué. Je continue. Je ne m’estime jamais que dans ce que je pourrais faire.

 

Nathanaël, jette mon livre ; ne t’y satisfais point. Ne crois pas que ta vérité puisse être trouvée par quelque autre ; plus que de tout, aie honte de cela. Si je cherchais tes aliments, tu n’aurais pas de faim pour les manger ; si je te préparais ton lit, tu n’aurais pas sommeil pour y dormir.

 

Jette mon livre ; dis-toi bien que ce n’est là qu’une des mille postures possible en face de la vie. Cherche la tienne. Ce qu’un autre aurait aussi bien fait que toi, ne le fais pas. Ce qu’un autre aurait aussi bien dit que toi, ne le dis pas, aussi bien écrit que toi, ne l’écris pas. Ne t’attache en toi qu’à ce que tu sens qui n’est nulle part ailleurs qu’en toi-même, et crée de toi, impatiemment ou patiemment, ah ! le plus irremplaçable des êtres. "

 

Ceci est ma participation aux dimanches poétiques de chez Bockworm, la liste des participantes ici.

Repost 0
l'or des chambres - dans Poésie
commenter cet article
22 septembre 2010 3 22 /09 /septembre /2010 13:18

 

objectif_pal_le_retour

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Déjà inscrite pour le premier défi d'Antigone, voilà que je me suis laissé embarquer pour sa suite. Franchement, ça ne sera pas du luxe... Sa proposition est, de cette fois-ci, de s'astreindre à un titre par mois, soit 12 livres de août 2010 à juillet 2011... Je n'ai rien lu pour ma PAL au mois d'août, je serais donc obligé d'en lire au moins 2 pour le mois d'octobre (le mois de septembre étant déjà bien entamé.)

Bien sûr, si j'arrive à en lire plus d'un par mois je mettrais alors l'ancien logo.

Voilà ce que j'aimerais lire en premier dans les mois qui suivent :

 

Comme un père    La nature de l'air et de l'eau    Il faut qu'on parle de Kévin    La table des enfants

 

A part ça, je me demande si je ne vais pas être assez folle pour m'inscrire au Read-a-thon du mois d'octobre. Pour celles, et ceux, qui ne connaissent pas, il s'agit de lire d'affilée pendant 12 heures ou 24 heures... Evidemment je choisirais 12 heures... Et qui est la coupable qui m'a vraiment trop donné envie de me lancer dans une telle folie ??? Et bien c'est Georges, oui, parfaitement, George... Et elle a déjà fait sa petite liste ici. 

 

 

Donc, pas encore inscrite mais en pleine réflexion !!!

 

Pour finir, voilà encore un titre à rejoindre ma PAL (qui rejoint ceux là et ceux-ci) pour le challenge de la rentrée littéraire :

 

Purge

 

Sur ce, je vous souhaite une bonne journée, ainsi que de belles lectures...

Je dois dire que, pour ma part, je traverse une petite panne de lectures... Plus de quinze jours coinçée dans le même bouquin... Et pourtant c'est un titre que j'avais très envie de lire... Un livre dont le style est magnifique et dont j'ai noté un nombres incalculables de passages... Malgré ça je n'avance pas et je crois que je vais être obligé d'abandonner... Snif...

Repost 0
l'or des chambres - dans Challenges
commenter cet article
19 septembre 2010 7 19 /09 /septembre /2010 15:21
 
Robert Doisneau - Le manège de Mr. Barré - 1954
 
"Tout est affaire de décor
Changer de lit changer de corps
À quoi bon puisque c'est encore
Moi qui moi-même me trahis
Moi qui me traîne et m'éparpille
Et mon ombre se déshabille
Dans les bras semblables des filles
Où j'ai cru trouver un pays.../...
 
Est-ce ainsi que les hommes vivent
Et leurs baisers au loin les suivent.../...
 
Le ciel était gris de nuages
Il y volait des oies sauvages
Qui criaient la mort au passage
Au-dessus des maisons des quais
Je les voyais par la fenêtre
Leur chant triste entrait dans mon être
Et je croyais y reconnaître
Du Rainer Maria Rilke."
 
 Louis Aragon (adaptation Léo Ferré)
 

J'ai choisi cette superbe photo de Doisneau parce que,

 
La vie est un manège,
elle tourne,
elle virevolte,
elle donne le tournis.
Il faut suivre, ne pas se laisser éjecter...
Il faut suivre le mouvement,
et cela même si,
parfois,
elle donne un peu mal au coeur
La vie est un manège...
 
Ceci est ma participation au dimanche poétique de Bockworm, la liste des participantes ici.
Repost 0

Présentation

  • : Le blog de l'or
  • Le blog de l'or
  • : Je suis une jeune femme passionnée de littérature... Mon blog sera surtout un concentré de ma plus grande passion : la lecture... Il y aura aussi quelques touches de peintures, de cinéma, de musiques et un peu de ma vie aussi... L'Or des Chambres pour un hommage à la très grande Françoise Lefèvre dont j'emprunte le titre d'un de ses livres.
  • Contact

Lectures (et défis) en cours

" Le bon critique est celui qui raconte les aventures de son âme au milieu des chefs-d'oeuvre" Anatole France, phrase lue chez l'Irrégulière 

 

Wikio - Top des blogs - Littérature  

      

 Découvrez Hellocoton      

 

 I ♥ mon libraire

 Gaëlle la libraire     

 

Meuse l'oubli

Meuse l'oubli 

 

Nos vies désaccordées

Nos vies désaccordées

 

Ariel

Ariel de Sylvia Plath       

 

Le Docteur Jivago

Le docteur Jivago pour "Un hiver en Russie" (jusqu'au 21 mars) avec Touloulou   

 

Ernest et Célestine - Le roman d'Ernest et Célestine  

Le roman d'Ernest et Célestine dont je fais la lecture à PetitDernier tous les soirs 

 

Par ici, c'est chaque jour une nouvelle photo de Doisneau, Atelier Robert Doisneau

 

Par là, le Bonheur du jour 

Recherche

J'aimerais lire très bientôt...

 

Rose-Aimée - Rose-Aimée, T1

Rose Aimée T1

 

Shutter island

Shutter Island

 

L'arbre du père

L'arbre du père    

 

Les ignorants

Les ignorants 

Archives

Lectures communes

Les mains nues

Les mains nues de Simonetta Greggio avec Laure

Pour le 27 mai

 

 

Le Seigneur des anneaux - Le Seigneur des anneaux, T2 

Le seigneur des anneaux tome 2, les deux tours

Décembre avec Za et Malou 

 

Villa Amalia

Villa Amalia

avec George

 

Une adoration

Une adoration

avec George

 

 

 

Derniers coups de coeur

Sous la glace

Sous la glace

 

 

Les femmes du braconnier

 

La terre fredonne en si bémol

 

Cent ans

 

Le canapé rouge

 

Les insurrections singulières

     

Fugue 

  

Garden of love

 

Jours de juin

 

Le coeur cousu

 

Julius Winsome

 

  Le reste est silence

 

 Le treizième conte

 

Mademoiselle Chambon

Billets à venir

Twilight - Twilight, T4

Twilight T4

 

Twilight - Twilight, T3

Twilight T3

 

Twilight - Twilight, T2

Twilight T2

 

Twilight - Twilight, T1

Twilight T1

 

La fois où je suis devenu écrivain

Là fois où je suis devenu écrivain

 

Un temps fou

Un temps fou

 

Sac d'os

Sac d'os

 

L'enlèvement

L'enlèvement

 

Cette nuit-là

Cette nuit là

 

Hunger Games - Hunger Games, T3

Hunger games T3

 

Les demeurées

Les demeurées

 

Hunger Games - Hunger Games, T2

Hunger games T2

 

Eux sur la photo

Eux sur la photo

 

Habibi

Habibi (BD)

 

Paradise

Paradise

 

Les trois lumières

Les trois lumières

 

Thérapie

Thérapie

 

Orgueil et préjugés

 

Hunger Games - Hunger Games, T1

Hunger Games

 

Le Seigneur des anneaux - Le Seigneur des anneaux, T1

Le seigneur des anneaux T1

 

La reine des délices

La reine des délices

 

Fais-moi peur

Fais moi peur

 

Sous la glace

Sous la glace

 

Eloge de la faiblesse

Eloge de la faiblesse

 

Winter

Winter

 

Je ne suis pas celle que je suis

Je ne suis pas celle que je suis

 

Chienne de vie

Chienne de vie

 

La vieille anglaise et le continent

La vieille Anglaise et le continent

 

Le sommet des dieux - Le sommet des dieux, T3

Le sommet des Dieux, tome 3

 

Sobibor

Sobibor

 

Les oreilles de Buster

les oreilles de Buster

 

 New York, journal d'un cycle

New York, journal d'un cycle

 

Le premier été 

Le premier été

 

 Le sommet des dieux - Le sommet des dieux, T2

Le sommet des dieux T2

 

L'odeur du figuier, un parfum de délicieuse mélancolie

L'odeur du figuier

 

0.4

0.4

 

Les collines du tigre

Les collines du tigre

 

Miel et vin

Miel et vin

 

Un certain vertige

 

Le blues des Grands Lacs

Le blues des grands lacs

 

Quinze kilomètres trois

Quinze kilomètres trois

 

Le sommet des dieux - Le sommet des dieux, T1

Le sommet des dieux T1

 

L'échappée belle

L'échappée belle

 

  Les années douces - Les années douces, T2

Les années douces T2

 

Le caveau de famille

Le caveau de famille

 

Le mec de la tombe d'à côté

Le mec de la tombe d'à côté

 

Ne tirez pas sur l'oiseau moqueur

Ne tirez pas sur l'oiseau moqueur

 

Rosa Candida

Rosa Candida

 

Azilis l'épée de la liberté

Azilis l'épée de la liberté

 

Ouragan

Ouragan

 

Les tendres plaintes

Les tendres plaintes     

Challenges 2013

tour-du-monde-1

Le tour du monde en 8 ans

 

Challenge Irlande : illimité !!

 

Fin : 31 Juillet 2013

 

objectif-pal-001[1]

Objectif PAL Noire by L'Or et George ; illimité

 

http://img15.hostingpics.net/pics/279733ILEDESERTE2.jpg

Fin : 01 Août 2013 (ou plus)

 

   

Fin : 30 septembre 2013

 

Fin : 30 juin 2013

 

Il viaggio

Fin : 31 Octobre 2013

 

Fin : Décembre 2013 (prolongation) 

 

Challenge littéraire

Repris par Anne 

Fin 31 décembre 2013     

 

Liste des participants

Fin : novembre 2013  

 

challenge gilmore girls 2013

Repris par Touloulou

Date de fin : 08 octobre 2014 

 

challengeQuatreSaisons    

Prolongation jusqu'au 21 décembre 2013

 

dc3a9fi_scandinavie_blanche

            3/5 Ici et  et

Fin : 31 décembre 2013 Repris par Lystig 

 

Fin : 28 Juillet 2013

 

logonaturewriting1 

-/5

Fin : décembre 2012 (Folfaerie m'a donné une prolongation pour cette année, merci à elle !!)

 

  Challenge Colette

-/3

Fin : 23 Septembre 2013 (Prolongation) 

 

Ici, et là 

3/3

Fin : 21 Juin 2013

 

Femmes du mondel ogo  

Cent ans Wassmo

La terre fredonne en si bémo l- Strachan

Les femmes du braconnier - Pujade Renaud

Fin : décembre 2012 (renouvelable)    

 

2/10 Re-Prolongation du challenge :

Fin : 05 avril 2014  

 

Prolongation du challenge

Fin : 30 septembre 2013    

Index auteurs


Agus Milena - Battement d'ailes

Ahern Cecelia - Un cadeau du ciel

Beckett Bernard - Genesis

Benameur Jeanne - Les insurrections singulières

Bertholon Delphine - L'effet Larsen

Brisac Geneviève - 52 ou la seconde vie

Cabasson Armand - La reine des mots

 Calvetti Paola -L'amour secret

Chabrol Caroline - Sous les cahiers, la mort

Cohen Welgryn Myriam - Mères - Myriam Cohen Welgryn
Constantine Barbara - A mélie, sans mélo

Delaflotte Mehdevi Anne - Fugue

Dickens Charles - Un chant de Noël
Divakaruni Chitra Banerjee -Ma soeur, mon amour

Donovan Gérard -Julius Winsome

Estibal Sylvain - Le dernier vol de Lancaster
Ferney Alice - Paradis conjugal
Giraudeau Bernard - Cher amour

Girerd Jacques Rémy, Benoît Chieux - L'enfant au grelot  (album enfant)
Glass Julia - Jours de juin

Guelfenbein Carla - Le reste est silence

Haasse Hella S. -La source cachée
Hannah Kristin - La magie du bonheur

Henrichs Bertina -La joueuse d'échecs 

Herry Jeanne - 80 étés

Hobbie Holly - Juste à temps pour Noël - Holly Hobbie (album enfant) 
Holder Eric - Mademoiselle Chambon

Kamimura Kazuo - Lorsque nous vivions ensemble 1
Kamimura Kazuo - Lorsque nous vivions ensemble 2

Kingsolver Barbara - Un été prodigue

Kortepeter Paul et Susan Wheeler - Youpi, pas d'école  (album enfant)
Lemoine Annie - Les heures chaudes

Lethielleux Maud - Dis oui, Ninon
Levraud Murielle - Le soir autour des maisons 

Malte Marcus - Garden of love

Martinez Carole - Le coeur cousu

Matheson Richard - Je suis une légende

Mazurel Claire et Marie H. Henry - Demain c'est Noël (album enfant)
Mégnin Jean-Philippe - La voie marion

Meyer Stephenie - Les âmes vagabondes

Miller Rebecca - Les vies privées de Pippa Lee 

Moning Karen Marie - Fièvre noire

Mosse Kate - Les fantômes d'hiver

Picasso Marina - Grand-père
Rice Luanne - Les carillons du bonheur
Ryan Carrie -La forêt des damnés

Sampioro Dominique - La petite présence
Scholes Katherine - Les amants de la terre sauvage

Setterfield Diane - Le treizième conte
Sigurdardottir Steinnunn - Le Cheval Soleil
Tardieu Laurence - Comme un père

Vann David - Sukkwan Island   
Vigan Delphine De - No et moi

Woolf Virginia - Mrs Dalloway