Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
18 août 2010 3 18 /08 /août /2010 21:38

 

 

Voilà je vous annonce que je rempile pour cette année encore pour le challenge 1 % de la rentrée littéraire. C'est très simple il me suffit de lire au moins 7 titres de cette rentrée (et d'avoir le temps de faire les billets...). La date limite de ce challenge est le 31 Juillet 2011. La rentrée s'étalera cette année entre le 12 Août et le 29 octobre.

 

Schlabaya remplace Levraoueg pour cette rentrée...

Me voilà donc officiellement inscrite.

Je n'ai pas encore choisi les titres que je lirais mais je ferais certainement (et bientôt) un billet sur mes tentations littéraires de cette rentrée 2010.

En serez vous ??? 

 

Repost 0
l'or des chambres - dans Challenges
commenter cet article
15 août 2010 7 15 /08 /août /2010 20:25

 

Tout d'abord je dois dire que j'avais envie d'une lecture facile, prenante et qui ne prend pas la tête... Et puis c'est de la faute aux couineuses, oui parfaitement, de leurs fautes...

Charte.jpg

J'étais quasiment obligée de lire cette série.

Mais comment, vous ne connaissez pas le cercle des couineuses ? La très chouette idée vient de chez Fashion. Vous connaissez Fashion, non ? L'excellent billet,  vaut à lui seul le coup d'oeil, et il est à lire ici...Il faut absolument, oui ABSOLUMENT que vous alliez le lire, si ce n'est pas déjà fait, il m'a valu un moment de franche hilarité et m'a mise en joie... Même si je suis incapable de me joindre à cette super communauté (et j'en suis franchement désolée), parce que j'adorerais faire partie de cette géniale bande de joyeuses lurronnes (si, si j'ai vérifié, ça existe au féminin...) 

 

Bref les couineuses m'ont piègées...

J'ai nommé Sandy,:

" ...Bref l'aventure démarre et elle m'a cloué sur mon canapé ! J'ai bien été incapable de poser ce livre pour aller me coucher et j'ai veillé bien tard pour le finir (frôlant la crise diplomatique avec mon homme !)...

 Isabelle :

"...N’allez pas croire que je suis du genre à me pâmer pour des hommes (mais en sont-ils vraiment hein, c’est là un suspens que je ne saurai éventer ^_^)  possédant des « longues mèches d’or pur, des iris si clairs qu’ils semblaient fait d’argent, un teint doré… » (page 38) ; des hommes d’un mètre quatre-vingt dix dont la « chevelure était sombre et lustrée, la peau dorée, les yeux d’un noir éclatant » et dont le visage « aux traits purs et au modelé parfait auraient inspiré bien des peintres... »

et Clarabel... :

"Car Fièvre Noire est une lecture facile, agréable et distrayante, où l'on passe du rose au noir en toute impunité, sans ciller. Karen Marie Moning nous fait en effet pénétrer un monde obscur peuplé de faës et autres créatures délicieuses (ahem, ahem) avec une facilité qui ne nous laisse guère le temps d'être décoiffés !"

 

Là encore je vous conseille fortement d'aller lire leurs billets. Si vous avez un petit coup de mou, ou une légère baisse de moral, ça vous fera beaucoup de bien...

Le sujet ? Bof, est-il vraiment aussi important que ça ???

L'important est de savoir que vous allez passez un bon moment, vous payer des tranches de franches rigolades, frémir avec du suspense et tout et tout....

Il y a des monstres (hideux) une héroïne franchement marrante, un homme sorti tout droit des meilleurs harlequins (la mèche noire, le charisme et cerise sur le gâteau le parfait goujat dans toute sa splendeur...). Il y a une scène très drôle dans un musée où Mac se retrouve avec sa culotte sur la tête (ou presque) sans trop savoir comment c'est arrivé...

Oui j'ai passé un très bon moment avec ce livre et je n'ai pas honte de le dire (et quoi encore...)

 

Quatrième de couverture :

 

" «Ma philosophie tient en quelques mots : si personne n'essaie de me tuer, c'est une bonne journée. Autant vous le dire, ça ne va pas très fort, depuis quelque temps. Depuis la chute des murs qui séparaient les hommes des faës. Pour moi, un bon faë est un faë mort. Seulement, les faës Seelie sont moins dangereux que les Unseelie. Ils ne nous abattent pas à vue. Ils préfèrent nous garder pour... le sexe.

Au fait, je m'appelle MacKayla Lane. Mac pour les intimes. Je suis une sidhe-seer.

La bonne nouvelle : nous sommes nombreux.

La mauvaise : nous sommes le dernier rempart contre le chaos.» "



Est ce que ça vous donne une idée plus précise ???

Oui bon... Je dois dire que Sandy, Isabelle et Clarabel en parles bien mieux que ça!!!



Un petit extrait pour la route ???



" Mallucé me scruta d'un air hautain. Très lentement, ses lèvres s'incurvèrent en un semblant de sourire que démentait son regard glacial.

- Il y a des gens qui écoutent beaucoup trop les Stones, laissa-t-il tomber de ses lèvres froides.

Tous les goûts sont dans la nature ! Bien entendu, j'avais tout de suite compris à quel titre il faisait allusion. She's a Rainbow. La femme arc-en-ciel que chantaient Mick Jagger et ses complices aurait pu être moi. Chaque fois que j'écoutais cette chanson sur mon iPod, je m'imaginais au milieu d'une prairie inondée de soleil, en train de danser et de tourner sur moi-même, la tête renversée en arrière, mille couleurs jaillissant de mes doigts pour peindre les arbres, les oiseaux, les abeilles, les fleurs et même le ciel et le soleil de mille nuances joyeuses, irisées, acidulées comme des bonbons. C'était bien simple, j'adorais ce morceau. "

 

Très peace and love cet extrait, non ??? J'adore !!!

Bon je vous donne un petit bonus :

 

 
Je dois avouer que j'ai déjà craqué pour la suite... Et que j'espère la lire très vite...
Les chroniques de Mackayla Lane - Les chroniques de Mackayla Lane, T2
Repost 0
l'or des chambres - dans Littérature
commenter cet article
6 août 2010 5 06 /08 /août /2010 20:57

Un mois très pauvre en lecture... Un peu sur pause en raison des vacances... Mais tout de même quelques lectures.

 

J'ai beaucoup aimé :

 

- Un été prodigue de Barbara Kingsolver     

Un ode à la nature et un discours très (très) écologique. Trois destins de femmes hors du commun, courageuses, fortes, des sacrés personnalités...

 

 

- Fièvre noire de Karen Marie Moning    Les chroniques de Mackayla Lane - Les chroniques de Mackayla Lane, T1

 

Deux lectures jeunesse :

 

- Dark Divine de Bree Despain  Dark Divine

 

- Le ciel est partout de Jandy Nelson    Le ciel est partout

 

Voilà, c'est tout... Et c'est franchement pas terrible...

Mais l'envie de lire reviendra, plus forte encore...

Je vous souhaite un beau week end.

Et je vous embrasse.

Profitez de la vie, du mieux que vous le pourrez...

 

Repost 0
l'or des chambres - dans Bilan du mois
commenter cet article
31 juillet 2010 6 31 /07 /juillet /2010 21:34

   

Voilà la fin d'un de mes premiers challenges.

La date de finalité était fixée pour le 31 Juillet 2010.

Voici la liste des titres lus :

 

1) Genesis de Bernard Beckett    Genesis

2) Les vies privées de Pippa Lee de Rebecca Miller    LES VIES PRIVEES DE PIPPA LEE | livres: REBECCA MILLER | ISBN: 9782020978804

3) Ce que je sais de Vera Candida de Véronique Ovaldé     Ce que je sais de Vera Candida
4) Le prisonnier d'Anne plantagenet (coup de coeur)    Le prisonnier
5) La peine du menuisier de Marie Le Gall      La peine du menuisier
6) Par effraction d'Hélène Frappat    Par effraction
7) Une fois deux d'Iris Harrika      Une fois deux


Sur : Véra Candida : J'ai beaucoup aimée ce livre, de la poésie, un dépaysement total, un style très spécial.

Sur : Le prisonnier : mon coup de coeur, c'est un livre magnifique, un portrait d'homme intense et d'une dignité incroyable, une femme fragile, une façon d'écrire que j'adore.

Sur : La peine du menuisier : passée totalement à côté de ce livre, pourtant beaucoup d'autres l'ont adorée, c'est un livre très dur, englué dans les deuils et une Bretagne sinistre. Dommage.

Sur : Par effraction : lui aussi un livre dont je n'ai pas compris le sens ni la beauté, là aussi c'est un livre qui as beaucoup plû : à Antigone
link et à Lilly link  en tout cas. Je l'ai trouvée presque glauque et la fin peut se lire de plusieurs façons, je n'ai pas sû choisir laquelle.

Sur : Une fois deux : Antigone a beaucoup aimée, c'est d'ailleurs après son billet que je me suis décidée à le lire. J'ai adorée plusieurs passages mais sur l'ensemble j'ai été déçue, plusieurs pages m'ont d'ailleurs profondément ennuyée. Quelques belles pages tout de même...


Pour moi c'est un challenge réussi puisque les 7 titres ont été lus.

Mais 5 titres ont été lus avant le blog et je n'ai pas eu le temps de faire des billets.

J'aimerais vraiment avoir le temps de faire au moins un billet sur les deux titres que j'ai aimés, c'est à dire "Véra Candida" et "Le prisonnier" qui a même été un coup de coeur.

 

J'espère avoir le temps oui...

Mais...

J'ai deux lectures en cours...

Mes lectures partenariats à faire dans le mois qui suit...

Mon homme est en vacances et je déserte un peu l'ordi...

Conclusion : c'est pas gagné !!!

 

Bilan donc un peu mitigé, un demi-échec en fait...

Je croyais vraiment avoir le temps de faire ces billets mais...

 

J'essayerais au moins de vous parler du Prisonnier, c'est un livre que j'ai adoré...

Je suis navrée mais sur ce coup je me sens un peu... comment dire... disons pas à la hauteur de mes espérances...

Bonne soirée.

Repost 0
26 juillet 2010 1 26 /07 /juillet /2010 12:49

                                                       Philippe Hassman -  Jean Cocteau - 1948

 

                                                                       Dennis Hooper

 

Allez faire un petit tour ici    

 

Ceci est un petit clin d'oeil aux blogs masculins que je suis avec régularité : In Cold Blog, Richard, Morrison, et Michel.

Repost 0
l'or des chambres - dans Photos
commenter cet article
25 juillet 2010 7 25 /07 /juillet /2010 18:40

Comme promis quelques autres photos de nos vacances...

 

P6300173

Thonon

 

P7010177.JPG

Evian

 

P7010181

Evian

 

P7010183

Evian

 

P7010194

Evian - La beauté d'un coucher de soleil

 

Et... ça y est... in the pocket :    Nage libre Et je suis ravie, ravie !!!

 

A part ça, ce blog se met désormais en demi-pause. Mon homme est en vacances pour quinze jours et nous allons beaucoup vadrouiller... Je continuerais (à petites doses) à publier quelques billets mais je me ferais sans doute moins présente chez vous et mes commentaires se feront plus rares.

Je m'en excuse mais je reviendrais bien vite...

 

Et encore une fois un bel été à vous toutes et tous.

 

Repost 0
l'or des chambres - dans Photos
commenter cet article
23 juillet 2010 5 23 /07 /juillet /2010 12:47

 

Livre lu dans le cadre d'une lecture commune avec Juliette. 

J'étais ravie de cette lecture commune parce que j'avais un peu peur de me lancer dans cette lecture, tellement j'en attendais. A deux, c'est plus facile et plus stimulant aussi s'il vient l'idée d'abandonner...

 

C'est un livre qui était plus difficille d'accès que mes dernières lectures (forcément...). Et le soleil éclatant de ces derniers jours (bon, j'avoue depuis hier ça a bien changé) et la vision de l'eau de notre petite piscine (autoportante, rien de bien luxueux mais quand même, le plaisir est là !) ne m'ont aidés en aucune façon. J'ai en effet une attirance excessive dans tout ce ressemble de loin ou de près à une surface bleutée ou verte et mouillée et qui s'appelle l'eau (en fait, je suis tellement atteinte que je serais capable de me baigner dans une flaque d'eau). J'aime, avec un amour irrévocable, les lacs, les rivières, la mer et, quand il n'y a rien d'autre à se mettre sous la dent, les piscines !!!

Bon, passons sur cette parenthèse un peu longue, je vous l'accorde...

 

Tout ça pour dire que j'ai mis plus de temps que je ne le pensais pour lire ce petit pavé quand même ( 559 pages en poche mais écrit vraiment minuscule...)

 

Si j'ai aimé ?

Oui ! Vraiment !!! Un livre qui vous entraîne dans ses filets, ça c'est une évidence et le style est impeccable.

 

Le livre est découpé en trois destins, trois femmes.

Il y a Deanna, femme garde forestier, femme qui a une très forte personnalité et qui n'a peur de rien (bon à part d'une petite souris mais c'est un détail). Elle vit seule depuis son divorce mais le début du roman lui fait rencontrer un jeune homme qui fait changer cet état de faits.

Il y a Lusa, qui a une passion pour les papillons, une intellectuelle qui vient de la ville et épouse un paysan. Mais dès le premier chapitre qui lui ai consacré elle devient veuve (le livre alterne les chapitres sur l'une et l'autre de ces femmes).

Pour finir il y a Nannie, plus agée et Garnett son voisin qui l'a trouve plutôt casse-pieds.

 

Ce qui est sûr c'est qu'elles sont toutes les trois écolos dans l'âme et ceci à 100 %.

Ce livre est, principalement, une ôde à la nature. Parfois même un peu trop, certaines pages sont un peu longues à passer.

Mais qu'importe, j'avais, en général, l'impression que l'auteur me prenait par la main et m'entraînait sur les chemins des montagnes des Appalaches... L'impression qu'elle me chuchotait dans l'oreille son émerveillement et son amour pour toute cette vie foisonnante de la forêt... L'impression que je suivais ses pas dans ces bois, admirative de toute cette beauté que je ne soupçonnait même pas. Elle me racontait les fauvettes, les coyotes, les châtaigniers d'amérique...

 

" Aucun autre bois ne lui était comparable. L'homme ne pouvait que remercier le ciel d'avoir gratifié la terre du châtaignier d'Amérique, cet arbre majestueux à la couronne massive, pourvoyeur de fruits, d'ombre et de bois inusable. Garnett se souvenait de l'époque où les châtaigniers poussaient tellement épais au sommet des montagnes du comté qu'au printemps, lorsque leurs voûtes n'étaient qu'une explosion de fleurs, on aurait juré des cimes couronnées de neige."

 

Les montagnes des Appalaches sont une chaîne de montagne qui s'étend du Québec et de l'état du Maine jusqu'à la Georgie et aux plaines de l'Alabama. Franchement, j'irais bien un faire un (long) tour...

 

DSC00528.JPG

 

 

" Dans les appalaches, on affirmait que les montagnes respiraient, et c'était vrai : la grande combe escarpée derrière la ferme prenait chaque matin une longue, lente inspiration qu'elle exhalait toute la soirée à travers les fenêtres ouvertes et à travers champs, une seule et profonde inspiration, chaque jour. Quand, pour la première fois, Lusa était venue rendre visite à Cole, elle avait accueilli cette histoire avec un sourire indulgent. Si elle avait un certain respect pour le langage poétique de gens de la campagne, elle doutait de l'exactitude de leurs perceptions .../...

.../... Pourtant, lorsque Lusa épousa Cole et installa sa vie dans sa maison, le souffle du mont Zébullon lui caressa le visage à longueur de matinée et elle finit par comprendre. Elle apprit à savoir l'heure d'après sa peau, quand le matin virait à l'après-midi et que la respiration de la montagne courait doucement à l'arrière de son cou. Au tout début de la soirée, celle-ci se montrait aussi insistante qu'un soupir d'amoureux, atténué par la fraicheur des bois humides, rafraîchissant sa nuque et ses épaules dès qu'elle interrompait son travail dans la cuisine pour écarter ses boucles trempées de sueur. Elle avait fini par considérer le Zébulon comme un autre homme dans sa vie, plus massif et plus solide que tout autre compagnon qu'elle eût connu. "

 

C'est aussi l'histoire d'une femme, Deanna, qui redécouvre l'amour physique et la tendresse d'une présence masculine. Il y a, d'ailleurs des passages très sensuels. Mais j'ai choisi un extrait sur la présence tendre :

 

" Depuis son cocon obscur, Deanna écoutait le vacarme que faisait un homme dans sa maison : la porte qui s'ouvrait avec force, des bottes qui tapaient deux fois pour se débarasser de leur boue devant la porte et, enfin, le fracas sourd du bois d'allumage qu'on laissait choir sur le plancher. Ensuite, le grincement de la charnière du poêle et les complaintes pétillantes du feu que l'on allumait et que l'on amenait doucement à la vie. Bientôt il ferait bon ici, la fraîcheur de ce matin de juin chassée au-dehors où le soleil s'en préoccuperait. Elle étendit ses membres sous la couverture, souriant secrètement. Se lever dans une maison chaude par un matin sans avoir à sortir d'abord pour aller chercher du bois, ça, c'était tolérable. "

 

Si vous auriez eu une préférence pour les passages sensuels, il ne vous reste plus qu'à lire le livre....

 

En bref, une très belle lecture de qualité, que je vous recommande fortement.

 

Moi je cours, je vole, lire l'avis de Juliette... 

 

Les billets de Biblioblog, Allie, Florinette, Karine, Kathel , Clochette, Sylire, Eireann Yvon, Antigone, Lisa, Nina, Tamara, Martine, Arlette...

Ouf, je crois que c'est tout, comme d'habitude n'hésitez à me le signaler dans les commentaires si vous avez été oublié.

 

Un été prodigue

Barbara Kingsolver

Editions Payot & Rivages

 

42823900 p[1]  Objectif PAL

Repost 0
l'or des chambres - dans Littérature
commenter cet article
22 juillet 2010 4 22 /07 /juillet /2010 15:54

 

Présentation de l'éditeur :

 

En Tanzanie, en 1968. Mara a grandi en Tasmanie au sein d’une famille d’agriculteurs, sous la férule d’un père extrêmement autoritaire. Quand elle rencontre John, chasseur professionnel et propriétaire d’un lodge en Tanzanie, Mara est immédiatement séduite par l’aura d’aventure et d’exotisme qui l’entoure. À vingt-quatre ans, elle quitte sa famille et rejoint l’Afrique pour épouser John. Trois ans plus tard, la passion a laissé place à la désillusion : dans une Tanzanie tout juste indépendante, les tensions raciales sont très vives ; les safaris menés jadis dans le respect de la nature ont laissé place à de véritables massacres d’éléphants et le lodge est dans une situation financière très délicate. Sans compter que John multiplie les absences…Lors d’une énième expédition de son époux, Mara voit débarquer une équipe de cinéma qui souhaite situer son film dans les paysages enchanteurs de la savane. Bien décidée à profiter de l’occasion pour sauver le lodge, Mara ne va pas ménager ses efforts… Et tomber sous le charme du très séduisant Peter Heath, l’acteur principal. Déchirée entre cette attirance et son sens du devoir, Mara va se retrouver face un choix, forcément douloureux.

 

L'auteur :

De nationalité anglaise et australienne, Katherine Scholes est née en Tanzanie et vit désormais en Tasmanie. Elle a déjà publié quatre roman chez Belfond.

 

Acacia

 

Je n'ai, malheureusement pas réussi à apprécié ce livre. Je suis restée totalement à l'extérieur de ce roman. Il ne m'a pas touché à un seul moment. Je me suis même ennuyée carrément et j'avoue même ne pas être arrivée jusqu'à la fin.

C'est dommage parce que l'Afrique est un pays qui me fascine et m'attire énormément mais je n'ai pas été convaincue par ses descriptions.

Je lis très peu de romanesque en général mais ça m'arrive... Mais celui-ci n'a pas du tout réussi à me divertir. Ni même à m'emporter.

 

Je pense que cet échec est surtout dû à mon manque de fascination pour le milieu du cinéma et de ses tournages. En effet, le livre est surtout (à mon sens) centré là dessus et c'est quelques chose qui m'a profondément ennuyé. Et de plus, je trouve qu'il ne se passe pas grand chose et j'attends quand même un peu d'action dans un bouquin, surtout si on ne trouve pas réconfort dans le style de l'auteur. Qui m'a semblé tout de même assez terne et même plutôt fade.

 

Mais ceci n'est que mon avis personnel et cela ne prouve pas du tout que vous n'allez pas trouver votre bonheur dans ces pages.

 

Certaines d'entres vous ont aimés ce qu'elles y ont trouvés et je vous conseille vivement de lire leurs avis et d'oublier très vite le mien si ce livre vous tentait.

 

Les billets de Saxaoul ,Zarline, Emilie , Keisha, Uncoindeblog , Latite, Esmeraldae,

 

Si j'ai oublié un lien, n'hésitez pas à me le signaler...

 

 Reflet d'éléphant

 

Merci à Suzanne de Chez les filles et aux éditions Belfond

 

Les amants de la terre sauvage

Katherine Scholes

Editions Belfond

Repost 0
l'or des chambres - dans Littérature
commenter cet article
21 juillet 2010 3 21 /07 /juillet /2010 11:56

Eh oui, encore quelques petites tentations... Mais quelque chose de très raisonnable... ()

Une toute petite liste de rien du tout....

 

Pour quels titres vais-je craquer ???

 

Vous l'avez toutes adorés :

 

- Nage libre de Nicola Keegan  Nage libre

Présentation de l'éditeur :

"Philomena n'est pas très à l'aise sur la terre ferme. Mais il lui suffit d'entrer dans l'eau pour se sentir à sa place. Quand elle nage, elle est puissante et libre. Lorsqu'un célèbre entraîneur la remarque dans une piscine du Kansas, une nouvelle vie commence pour elle. Philomena laisse place à "Pip", une jeune athlète promise à un avenir olympique. Une fois les médailles autour du cou, elle redevient fragile. Un autre défi l'attend. Parviendra-t-elle à le relever? Nage libre est bien plus qu'un récit initiatique sur une championne hors du commun. Ce texte atypique, porté par la voix étonnante de Pip, est une révélation. Nicola Keegan y imprime sa marque : un humour, une poésie et une énergie remarquables, salués dès sa sortie aux Etats-Unis. "

 

Un livre qui me tente beaucoup parce qu'il se trouve à l'opposé de ce que je lis habituellement et qu'il m'offrira un dépaysement total :

 

- La rivière des indiens de Jeffrey Lent    La rivière des Indiens

Présentation de l'éditeur :

" • Au début du XIXe siècle, les frontières des États-Unis sont encore floues à l’ouest. Il y pousse des espaces de liberté, semés de petits villages constitués de hors la loi, de fermiers désireux d’échapper à la justice et d’aventuriers venus recommencer leur vie. C’est dans l’un de ces villages, nommé « Indian stream », que Blood, accompagné de Sally, une prostituée de seize ans qu’il a gagnée au poker, décide de s’installer. Tous deux aspirent à une nouvelle vie paisible. Mais bientôt, leur passé va les rattraper, les forçant à affronter ce qu’ils étaient venus oublier…"

 

Celui-ci me tente depuis quelques temps déjà :

 

- En avant, route de Alix de Saint-André En avant, route!

Présentation de l'éditeur :

" Alix de Saint-André a pris trois fois la route de Compostelle. La première fois, elle est partie de Saint-Jean-Pied-de-Port, avec un sac plein d’idées préconçues, qui se sont effondrées une à une au fil de la route. La deuxième fois, elle a parcouru « el Camino », partant de La Corogne avec la foule des pèlerins qui convergent sur le dernier tronçon. L’ultime voyage fut le vrai voyage, celui que l’on doit faire en partant de chez soi.
Des bords de Loire à Saint-Jacques-de-Compostelle, passant par des chemins creux ou traversant des banlieues sinistres, elle a côtoyé le peuple inattendu des pèlerins : gens de tous pays et de toutes confessions – sans compter un nombre non négligeable de bouffeurs de curés – réunis par la marche, par les ampoules aux pieds, par la faim et la soif. Tous se retrouvent sur le chemin pour se défaire des hiérarchies et des rôles sociaux, vivre à quatre kilomètres/heure une aventure humaine pleine de gaieté et de surprises. Sur ce petit monde en marche, Alix de Saint-André porte, comme à son habitude, un regard à la fois affectueux et espiègle. "

 

Celui-ci me tente trop, après avoir lu vos avis plus qu'enthousiastes :

 

- Dérive sanglante de William G. Tapply     Dérive sanglante

Présentation de l'éditeur :

" Suite à un improbable accident de montagne qui lui a fait perdre la mémoire, Stoney Calhoun est un homme sans passé. Cinq ans après avoir quitté l'hôpital, une confortable somme d'argent en poche, il a refait sa vie dans le Maine et coule des jours paisibles entre la boutique de pêche où il travaille et sa cabane enfouie au coeur des bois. Jusqu'à ce que son meilleur ami disparaisse.
Calhoun se lance alors sur sa piste et accumule les découvertes macabres. Au fur et à mesure, il se découvre d'inattendus talents d'enquêteur qui vont le confronter aux fantômes de son passé.
Première aventure de Stoney Calhoun, Dérive sanglante nous promène à travers les paysages idylliques et chargés d'histoire du Maine, jusqu'à un final aussi violent qu'étonnant. "

 

Ces deux titres aussi me tenteraient bien :

 

- Les tendres plaintes de Yoko Ogawa    Les tendres plaintes

Présentation de l'éditeur :

" Blessée par l'infidélité de son mari, Ruriko décide de disparaître. Elle quitte Tokyo et se réfugie dans un chalet en pleine forêt où elle tente de retrouver sa sérénité. Ruriko est calligraphe. Non loin, dans un autre chalet, s'est installé Nitta, un ancien pianiste de renom devenu facteur de clavecins, un homme habité par un calme particulier qui semble absorber les sons des instruments qu'il fabrique. Bien qu'assisté chaque jour dans son ouvrage minutieux par une jeune femme prénommée Kaoru, il vit seul avec un vieux chien aveugle et sourd. Invitée en ces lieux par Kaoru, la calligraphe observe et s'interroge sur la relation du facteur et de son aide. Ainsi elle apprend que Nitta ne peut plus jouer en présence d'autrui, que seule persiste en lui la capacité de vivre avec des sons invisibles. Mais, un matin, la calligraphe surprend Nitta installé au clavecin jouant "Les Tendres Plaintes" pour Kaoru. Ecrites en 1996, "Les Tendres Plaintes" contiennent tous les éléments révélateurs de la personnalité littéraire de Yoko Ogawa. Le regard porté sur la nature, sur ses sonorités, l'intensité de ses nuits, l'indicible solitude des êtres et leurs relations fugitives donnent à cette histoire une étrange résonance : celle qui prend source au coeur de l'inconscient. "

 

- L'héritage impossible de Anne B. Ragde    L'héritage impossible

Présentation de l'éditeur :

" Après le succès de la Terre des mensonges et la Ferme des Neshov, voici la fin tant attendue de la trilogie des Neshov.

 

Torunn découvre son père, Tor, dans la porcherie, à côté de sa truie préférée. Après cette mort tragique, Torunn reprend la ferme mais la situation financière est catastrophique. Margido lui apporte son soutien financier mais reste très distant. Quant à Erlend, il semble ne pas réaliser la situation.
Pas de « happy end » pour cette histoire de famille, ni de coup de théâtre final : chacun repart de son côté, seul le « grand-père » est heureux d’entrer dans sa maison de retraite.
La vie continue…

En attendant, on se délecte de l’écriture d’Anne B. Ragde, qui a l’art de promener le lecteur dans ce huis-clos familial.
Auteur de romans, nouvelles et livres pour enfants, Anne B. Ragde est traduite dans plus de 15 langues. Ses romans se sont vendus à des millions d’exemplaires en Norvège. La trilogie d’Anne B. Ragde a été adaptée en série TV suivie par des millions de Norvégiens. La Ferme des Neshov a obtenu en Norvège le Prix des Libraires et des Lecteurs."

 

Et pour finir ceux là aussi (mais c'est de la faute des "couineuses"....)

 

- Morsure de Kelley Armstrong     Femmes de l'Autremonde - Femmes de l'Autremonde, T1

Présentation de l'éditeur :

" Elena Michaels est un loup-garou et la seule femelle de son espèce. Voilà qui n’est déjà pas banal. Mais en plus, elle fait tout ce qu’elle peut pour être normale. Elle voudrait une vie ordinaire, sans ses désirs inhumains, sa sauvagerie, sa faim et ses instincts de chasseuse.
Mais la Meute fait appel à elle. Enfreignant les lois du clan, des déviants menacent de dévoiler leur existence. Elena obtempère, car la loyauté du sang ne se discute pas. Et au cours de son combat, elle découvrira sa vraie nature…"



- Fièvre rouge de Karen Marie Moning Les chroniques de Mackayla Lane - Les chroniques de Mackayla Lane, T2

(puisque j'ai lu le premier, pourquoi ne pas lire la suite ???)

Présentation de l'éditeur :

" Les chroniques de MacKayla Lane-2

« Je suis une sidhe-seer, une humaine capable de voir les faës, ces effrayantes créatures d'un autre monde installées parmi nous depuis des millénaires et dissimulées sous des voiles d'illusion. Mon univers a commencé à se fendiller à la mort de ma soeur, et j'ai l'impression que, depuis, il n'en finit plus de s'effondrer. Je ne parle pas seulement de mon petit monde personnel : il s'agit aussi du vôtre.

Les murs entre humains et faës sont en train de s'écrouler.

Et je suis la seule à pouvoir nous sauver. » "



Mais il y a aussi mes lectures partenariats (dont l'une d'entres elles, est déjà arrivée chez moi)



Et le prêt de ma soeur (comme si je n'avais pas assez de lectures en retard) :

 

- Le temps n'est rien de Audrey Niffenegger    Le temps n'est rien

 

Heureusement que les jours du mois de Juillet sont rallongés (!!!)

N'hésitez pas à me donner dans les commentaires, vos liens pour les livres cités, ça m'aidera à faire mes choix...
Pour lesquels craqueriez-vous ???

 

Les plus raisonnables d'entres vous me diraient : aucun !  

Mais d'autres, j'en suis sûre, me comprendront !!!

Repost 0
17 juillet 2010 6 17 /07 /juillet /2010 21:03

 

Bernard Giraudeau est mort ce matin...

Je ne pouvais pas laisser finir cette journée sans lui faire un petit hommage.

Je l'aimais beaucoup...

J'aimais l'homme qu'il était, l'acteur et enfin l'écrivain que j'avais depuis longtemps envie de découvrir...

 

Les hommes à terre      Les dames de nage      Cher amour

 

De lui je retiendrais surtout ce film magnifique : "Le ruffian" et cet autre : "les spécialistes" avec Gérard Lanvin.

 

 

Avec une petite pensée pour Anny Duperey qui a vécu avec lui pendant 18 ans, et leurs deux enfants.

 

Je me sens, moi aussi, bien triste ce soir...

 

 Adieu l'artiste... Et bonne route...

Repost 0
l'or des chambres - dans Humeurs
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de l'or
  • Le blog de l'or
  • : Je suis une jeune femme passionnée de littérature... Mon blog sera surtout un concentré de ma plus grande passion : la lecture... Il y aura aussi quelques touches de peintures, de cinéma, de musiques et un peu de ma vie aussi... L'Or des Chambres pour un hommage à la très grande Françoise Lefèvre dont j'emprunte le titre d'un de ses livres.
  • Contact

Lectures (et défis) en cours

" Le bon critique est celui qui raconte les aventures de son âme au milieu des chefs-d'oeuvre" Anatole France, phrase lue chez l'Irrégulière 

 

Wikio - Top des blogs - Littérature  

      

 Découvrez Hellocoton      

 

 I ♥ mon libraire

 Gaëlle la libraire     

 

Meuse l'oubli

Meuse l'oubli 

 

Nos vies désaccordées

Nos vies désaccordées

 

Ariel

Ariel de Sylvia Plath       

 

Le Docteur Jivago

Le docteur Jivago pour "Un hiver en Russie" (jusqu'au 21 mars) avec Touloulou   

 

Ernest et Célestine - Le roman d'Ernest et Célestine  

Le roman d'Ernest et Célestine dont je fais la lecture à PetitDernier tous les soirs 

 

Par ici, c'est chaque jour une nouvelle photo de Doisneau, Atelier Robert Doisneau

 

Par là, le Bonheur du jour 

Recherche

J'aimerais lire très bientôt...

 

Rose-Aimée - Rose-Aimée, T1

Rose Aimée T1

 

Shutter island

Shutter Island

 

L'arbre du père

L'arbre du père    

 

Les ignorants

Les ignorants 

Archives

Lectures communes

Les mains nues

Les mains nues de Simonetta Greggio avec Laure

Pour le 27 mai

 

 

Le Seigneur des anneaux - Le Seigneur des anneaux, T2 

Le seigneur des anneaux tome 2, les deux tours

Décembre avec Za et Malou 

 

Villa Amalia

Villa Amalia

avec George

 

Une adoration

Une adoration

avec George

 

 

 

Derniers coups de coeur

Sous la glace

Sous la glace

 

 

Les femmes du braconnier

 

La terre fredonne en si bémol

 

Cent ans

 

Le canapé rouge

 

Les insurrections singulières

     

Fugue 

  

Garden of love

 

Jours de juin

 

Le coeur cousu

 

Julius Winsome

 

  Le reste est silence

 

 Le treizième conte

 

Mademoiselle Chambon

Billets à venir

Twilight - Twilight, T4

Twilight T4

 

Twilight - Twilight, T3

Twilight T3

 

Twilight - Twilight, T2

Twilight T2

 

Twilight - Twilight, T1

Twilight T1

 

La fois où je suis devenu écrivain

Là fois où je suis devenu écrivain

 

Un temps fou

Un temps fou

 

Sac d'os

Sac d'os

 

L'enlèvement

L'enlèvement

 

Cette nuit-là

Cette nuit là

 

Hunger Games - Hunger Games, T3

Hunger games T3

 

Les demeurées

Les demeurées

 

Hunger Games - Hunger Games, T2

Hunger games T2

 

Eux sur la photo

Eux sur la photo

 

Habibi

Habibi (BD)

 

Paradise

Paradise

 

Les trois lumières

Les trois lumières

 

Thérapie

Thérapie

 

Orgueil et préjugés

 

Hunger Games - Hunger Games, T1

Hunger Games

 

Le Seigneur des anneaux - Le Seigneur des anneaux, T1

Le seigneur des anneaux T1

 

La reine des délices

La reine des délices

 

Fais-moi peur

Fais moi peur

 

Sous la glace

Sous la glace

 

Eloge de la faiblesse

Eloge de la faiblesse

 

Winter

Winter

 

Je ne suis pas celle que je suis

Je ne suis pas celle que je suis

 

Chienne de vie

Chienne de vie

 

La vieille anglaise et le continent

La vieille Anglaise et le continent

 

Le sommet des dieux - Le sommet des dieux, T3

Le sommet des Dieux, tome 3

 

Sobibor

Sobibor

 

Les oreilles de Buster

les oreilles de Buster

 

 New York, journal d'un cycle

New York, journal d'un cycle

 

Le premier été 

Le premier été

 

 Le sommet des dieux - Le sommet des dieux, T2

Le sommet des dieux T2

 

L'odeur du figuier, un parfum de délicieuse mélancolie

L'odeur du figuier

 

0.4

0.4

 

Les collines du tigre

Les collines du tigre

 

Miel et vin

Miel et vin

 

Un certain vertige

 

Le blues des Grands Lacs

Le blues des grands lacs

 

Quinze kilomètres trois

Quinze kilomètres trois

 

Le sommet des dieux - Le sommet des dieux, T1

Le sommet des dieux T1

 

L'échappée belle

L'échappée belle

 

  Les années douces - Les années douces, T2

Les années douces T2

 

Le caveau de famille

Le caveau de famille

 

Le mec de la tombe d'à côté

Le mec de la tombe d'à côté

 

Ne tirez pas sur l'oiseau moqueur

Ne tirez pas sur l'oiseau moqueur

 

Rosa Candida

Rosa Candida

 

Azilis l'épée de la liberté

Azilis l'épée de la liberté

 

Ouragan

Ouragan

 

Les tendres plaintes

Les tendres plaintes     

Challenges 2013

tour-du-monde-1

Le tour du monde en 8 ans

 

Challenge Irlande : illimité !!

 

Fin : 31 Juillet 2013

 

objectif-pal-001[1]

Objectif PAL Noire by L'Or et George ; illimité

 

http://img15.hostingpics.net/pics/279733ILEDESERTE2.jpg

Fin : 01 Août 2013 (ou plus)

 

   

Fin : 30 septembre 2013

 

Fin : 30 juin 2013

 

Il viaggio

Fin : 31 Octobre 2013

 

Fin : Décembre 2013 (prolongation) 

 

Challenge littéraire

Repris par Anne 

Fin 31 décembre 2013     

 

Liste des participants

Fin : novembre 2013  

 

challenge gilmore girls 2013

Repris par Touloulou

Date de fin : 08 octobre 2014 

 

challengeQuatreSaisons    

Prolongation jusqu'au 21 décembre 2013

 

dc3a9fi_scandinavie_blanche

            3/5 Ici et  et

Fin : 31 décembre 2013 Repris par Lystig 

 

Fin : 28 Juillet 2013

 

logonaturewriting1 

-/5

Fin : décembre 2012 (Folfaerie m'a donné une prolongation pour cette année, merci à elle !!)

 

  Challenge Colette

-/3

Fin : 23 Septembre 2013 (Prolongation) 

 

Ici, et là 

3/3

Fin : 21 Juin 2013

 

Femmes du mondel ogo  

Cent ans Wassmo

La terre fredonne en si bémo l- Strachan

Les femmes du braconnier - Pujade Renaud

Fin : décembre 2012 (renouvelable)    

 

2/10 Re-Prolongation du challenge :

Fin : 05 avril 2014  

 

Prolongation du challenge

Fin : 30 septembre 2013    

Index auteurs


Agus Milena - Battement d'ailes

Ahern Cecelia - Un cadeau du ciel

Beckett Bernard - Genesis

Benameur Jeanne - Les insurrections singulières

Bertholon Delphine - L'effet Larsen

Brisac Geneviève - 52 ou la seconde vie

Cabasson Armand - La reine des mots

 Calvetti Paola -L'amour secret

Chabrol Caroline - Sous les cahiers, la mort

Cohen Welgryn Myriam - Mères - Myriam Cohen Welgryn
Constantine Barbara - A mélie, sans mélo

Delaflotte Mehdevi Anne - Fugue

Dickens Charles - Un chant de Noël
Divakaruni Chitra Banerjee -Ma soeur, mon amour

Donovan Gérard -Julius Winsome

Estibal Sylvain - Le dernier vol de Lancaster
Ferney Alice - Paradis conjugal
Giraudeau Bernard - Cher amour

Girerd Jacques Rémy, Benoît Chieux - L'enfant au grelot  (album enfant)
Glass Julia - Jours de juin

Guelfenbein Carla - Le reste est silence

Haasse Hella S. -La source cachée
Hannah Kristin - La magie du bonheur

Henrichs Bertina -La joueuse d'échecs 

Herry Jeanne - 80 étés

Hobbie Holly - Juste à temps pour Noël - Holly Hobbie (album enfant) 
Holder Eric - Mademoiselle Chambon

Kamimura Kazuo - Lorsque nous vivions ensemble 1
Kamimura Kazuo - Lorsque nous vivions ensemble 2

Kingsolver Barbara - Un été prodigue

Kortepeter Paul et Susan Wheeler - Youpi, pas d'école  (album enfant)
Lemoine Annie - Les heures chaudes

Lethielleux Maud - Dis oui, Ninon
Levraud Murielle - Le soir autour des maisons 

Malte Marcus - Garden of love

Martinez Carole - Le coeur cousu

Matheson Richard - Je suis une légende

Mazurel Claire et Marie H. Henry - Demain c'est Noël (album enfant)
Mégnin Jean-Philippe - La voie marion

Meyer Stephenie - Les âmes vagabondes

Miller Rebecca - Les vies privées de Pippa Lee 

Moning Karen Marie - Fièvre noire

Mosse Kate - Les fantômes d'hiver

Picasso Marina - Grand-père
Rice Luanne - Les carillons du bonheur
Ryan Carrie -La forêt des damnés

Sampioro Dominique - La petite présence
Scholes Katherine - Les amants de la terre sauvage

Setterfield Diane - Le treizième conte
Sigurdardottir Steinnunn - Le Cheval Soleil
Tardieu Laurence - Comme un père

Vann David - Sukkwan Island   
Vigan Delphine De - No et moi

Woolf Virginia - Mrs Dalloway