Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
29 décembre 2009 2 29 /12 /décembre /2009 12:51
image c1r
Challenge des mots de Pascale link

Je me lance dans un nouveau challenge : celui du 1er roman. Il me sera très facile parce que je lis énormément de premier roman. Je suis toujours avide de découvrir de nouveaux auteurs. Et il me semble que le premier roman est souvent  celui qui concentre tout ce que l'auteur veut exprimer, et que c'est, certainement le plus fort de ce qu'il pourra écrire...

Je ferais mes choix au fil des mois. De toute façon il y en aura plusieurs. A suivre donc !
Repost 0
l'or des chambres - dans Challenges
commenter cet article
28 décembre 2009 1 28 /12 /décembre /2009 20:55


Il fait partie de la série : Tam Tam et Piccolo.

Un petit album adorable que "petit dernier" a vraiment apprécié...

Les illustrations sont vraiment craquantes, elle reflètent très bien une belle ambiance de Noël, chaleureuse et douce à la fois.

Tam-Tam s'est absenté du " Petit bois de Coq en Pâte " pour aller voir la tante Symphonie. Pendant ce temps, Piccolo l'attend avec impatience et prépare Noël en espérant que son ami sera là à temps pour la fête.

Il fait tout dans les règles de l'art : la déco, les cartes de voeux, de délicieuses brioches aux pralines roses et le sapin.

PC270535


Il est aidé dans sa tache par Tulipe, un très mignon et très coloré perroquet.

Mais il est inquiet : son ami sera t-il là pour Noël ?

Tam-Tam finira par arriver, après quelques péripéties. Il neigeait si fort qu'il n'y avait plus ni bus ni taxis. Tam-Tam est obligé de rentrer à pied et de marcher dans la neige épaisse.

PC270533

PC270534.JPG

Bien sûr tout cela finit très bien, il sera aidé par un mystérieux personnage, tout de rouge vêtu, qui le ramènera à bon port, en traîneau.

Extrait :

" Tam-Tam raconta  à son ami toutes ses aventures jusqu'à son extraordinaire retour.
- J'ai adoré le course en traîneau, ajouta t-il. J'avais l'impression qu'on volait.
- Je me demande qui pouvait bien être le conducteur.
murmura Piccolo pensivement. "

Un bel éloge de l'amitié !
Très très mignon...
Repost 0
26 décembre 2009 6 26 /12 /décembre /2009 19:29
Devinette :

Qu'est ce qu'il y a sous le sapin d'une L.C.A. complètement atteinte ???????????


Lorsque nous vivions ensemble       Lorsque nous vivions ensemble - Lorsque nous vivions ensemble, T2    Mes premiers mangas...

Les larmes de Tarzan      Pour accompagner  " Le mec de la tombe d'à côté "

Terreur Pour avoir très froid !!!
 

Et parce que j'ai adorée le lire cet été :




Devinette n°2 :

Qu'est ce qu'il y a dans la hotte du Père Noël pour ses enfants ???????????

Tam-Tam et Piccolo            et      Les p'tites poules - Les p'tites poules, T9


et


Parce que c'est un film bourré d'humour et de tendresse et que nous nous sommes régalés à le voir cet été...

Les billets suivront, évidemment !

Et pour vous , cadeau :

1916-12-09-Saturday-Evening-Post-Norman-Rockwell-cover-Man-

Norman Rockwell, " Man playing santa "

A tous encore, de très Joyeuses Fètes !!!
Repost 0
l'or des chambres - dans Noël
commenter cet article
24 décembre 2009 4 24 /12 /décembre /2009 17:08



Carl Larsson - La soirée de Noël

Extrait " Un chant de Noël " de Charles Dickens :

" Alors toute la famille se rangea autour du foyer en cercle, comme disait Bob Cratchit, il voulait dire en demi-cercle : on mit près de Bob toute la verrerie de la famille, à savoir : deux verres et un petit pot à servir la crème dont l'anse était cassée. Ils n'en contenaient pas moins la liqueur bouillante tout aussi bien que des gobelets d'or auraient pu le faire, et Bob la servit avec des yeux rayonnant de joie, tandis que les marrrons se fendaient avec fracas et pétillaient sous la cendre. Alors Bob proposa ce toast :
- Un joyeux Noël pour nous tous, mes amis ! Que Dieu nous bénisse !"

A mon tour de vous souhaiter un très Joyeux Noël et une bonne soirée...

Et une pensée pour tous ceux qui ce soir seront seuls, loin de leur famille pour cause de querelle stérile ou n'importe quelle autre raison. Pour tous ceux qui ce soir seront malheureux, tristes, le coeur serrés. Pour tous les rejetés, les exclus, ceux qui sont considérés comme trop différents. Un tendre baiser pour eux.
Et pour vous aussi !


(je voulais l'original de Michel Berger mais je ne l'ai pas trouvée)


Repost 0
l'or des chambres - dans Noël
commenter cet article
22 décembre 2009 2 22 /12 /décembre /2009 15:50
Roman jeunesse
.
Genesis

Impressionnant !

C'est un livre que j'ai lue en deux jours.
Bon, alors  j'avoue tout :  je suis très (très) en retard pour mon billet.

" Anax est prête à affronter le jury. Pendant cinq heures, face à trois examinateurs, elle va montrer qu'elle connaît parfaitement son sujet. Mais plus elle en dit, plus elle referme son propre piège..."

Ce roman se passe dans l'avenir. Anaximandre passe un examen d'entrée pour entrer à l'académie. Le livre est concentré sur les cinq heures d'examen d'Anax. Presque toute la population est décimée par des guerres et des maladies.

La population qui reste s'est retrancher sur un petit coin du globe et n'y laisse penêtrer personne. Et les mesures sont draconniennes : quiconque à le malheur de s'approcher est abattu sans le moindre sommation. Le sujet de la thèse d'Anax est sur Adam Forde, un homme qui se révolte et refuse d'abattre une jeune femme qui arrive vers les terres sur un fragile bateau. Plutôt que d'être executé il sera enfermé avec un dénomné "Art" qui n'est pas un homme mais un prototype, une intelligence artificielle, une machine pensante...
Pour vous faire une idée, voilà à quoi il ressemble  :

" Il avait un corps métallique et trapu qui arrivait à hauteur des genoux d'adam, et il était monté sur trois roulettes rétractables, comme celles qui avaient été développées pour le traitement des déchets. Ses deux longs bras hydrauliques se terminaient par des mains à trois doigts -un clin d'oeil au comique pré-classique que le Philosophe William adorait. La plus grande plaisanterie était toutefois la tête d'Art : il avait les traits d'un orang-outang, des yeux écarquillés et une bouche tombante. Il avait aussi le regard fixe et un sourire denté toujours moqueur. Le tout surmonté d'une profusion de cheveux orange. "
 
Mais ce n'est pas son physique qui est important : Art veut convaincre Adam qu'il est aussi humain que lui et peut-être même plus. Ce huis clos prend alors une place importante dans le roman.



Voilà pour le sujet.
 Si j'ai aimée ce roman ? En tout cas ce que je peut dire c'est qu'il a été comme une claque : il m'a vraiment interrogé.

C'est un avenir glaçant, dont nous n'avons aucune envie... 
Est-il vraiment adapté pour les ados ? Ce qui est sûr c'est que ceux qui n'ont pas une bonne maitrise de la philo seront perdus.
C'est un roman qui aborde beaucoup de thèmes philosophiques :
Qu'est ce que qu'un être humain ?...
Qu'est ce que l'âme ?....
Qu'est ce que la pensée ?...
J'avoue qu'à la page 130 j'ai commencée à décrocher un peu.

Peut-être que trop de philo tue la philo...
Mais heureusement le livre m'a tout de suite repris dans se filets.
Les dernières pages sont un sacré final, époustouflant.
Une fin étouffante que l'on lit un peu le coeur au bord des lèvres.

C'est un roman qui m'a mise mal à l'aise, au bord de la nausée.
Je suis peut-être d'une sensibilité exacerbée mais je crois que je suis comme Clarabel, je ne lis pas mes livres, je les vit !!!
Ce livre là souligne des questions qui restent sans réponse. Il est comme une bombe qui explose en faisant naître le chaos.

C'est un livre qui se dévore... On se bouche le nez et on y plonge, comme en apnée,en retenant son souffle. Et lorsqu'on en ressort, on est mouillée jusqu'aux os.
On est vacillante, étonnée de rouvrir les yeux sur le monde qui nous entoure. 

Ce livre là est à lire parce qu'il vous bouscule et que c'est peut-être utile d'être bousculé de temps en temps.

Quand on arrive au bout de ces pages une question surplombe toutes les autres : avons nous le moindre espoir ? Y'a t'il vraiment de l'espoir en l'avenir de notre humanitée ?

Un livre comme un uppercut !

Quelques extraits :

" EXAMINATEUR : Etes-vous en train de soutenir qu'une société ravagée par la peste vaut mieux qu'une société ravagée par l'indifférence ?
ANAXIMANDRE : c'est une bonne manière de poser la question.
EXAMINATEUR : Et quelle est votre réponse ?
ANAXIMANDRE : Je pense qu'en aucune circonstance, on ne peut justifier le romantisme d'Adam, même si, au vu de notre histoire, nous avons toutes les raisons de le remercier. "

Extrait d'une conversation entre Adam et Art :

" - La conscience artificielle, ça n 'existe pas
- Je suis conscient.
- Non, tu ne l'es pas. (Les yeux d'Adam brillaient de rage.) Tu es un assemblage complexe de puces électroniques. Je fais du bruit, ça entre dans ta banque de données, c'est comparé au mot correspondant, et ton programme choisit une réponse adéquate. Et alors ? Je te parle, tu produis un son. Je donne un coup de pied dans ce mur, ça produit un son aussi. Où est la différence ? Peut-être que tu vas me dire que le mur aussi est conscient ?
- Je ne sais pas si le mur est conscient, répliqua Art. Pourquoi tu me demandes ça ?
- Va te faire foutre, grogna Adam, ce qui ne découragea pas Art.
- Je pense que je suis conscient. Qu'est ce qu'il te faut de plus ?
- C'est comme ça qu'ils t'ont programmé, c'est tout.
- Je ne le nie pas. Et toi, comment sais-tu que tu es conscient ?
- Si tu pensais vraiment, tu n'aurais pas besoin de le demander. Si tu avais une conscience, tu le saurais.
- Je pense vraiment que j'en ai une, dit Adam. Et je pense que tu le sais.
- Le temps est écoulé, déclara Adam. "

Anaximandre face à un examinateur :

"ANAXIMANDRE : Il y a trois aspects. Le premier, c'est l'aspect intellectuel. Adam ne ment pas en disant que pour lui, Art n'est qu'une machine. Or, rationnellement, une machine ne peut penser, elle peut seulement calculer. C'est l'opinion d'Adam, et il croit qu'il a raison de se comporter de la sorte. Il a été élevé en Philosophe. Selon lui, la pensée prime sur les sentiments."

Anaximandre :

".../... Adam avait commencé à parler à Art. c'était son erreur. Il ne pouvait à la fois parler à Art et continuer à ne voir en lui qu'une machine.
A chaque phrase qu'ils échangent, l'illusion de la vie se fait plus grande../..."

Adam et Art :

" - Alors, qu'est ce que tu as que je n'ai pas ? le défia Art. A part ta tendance à te faner ?
- Je suis vivant, répondit Adam. Ce que, je pense, tu apprécierais si tu savais de quoi je parle.
- Définis-moi le fait d'être en vie, demanda Art, avant que je décide que tu es trop bête pour que je te parle.
- Tu me tentes, rétorqua Adam.
- Tu en es capable, non ?
- Une définition ne t'aiderait pas à comprendre. Elle ne peut contenir de sentiment.
- C'est une réponse de piètre qualité.
- La vie crée l'ordre à partir du désordre. La vie, c'est la capacité à extraire l'énergie du monde extérieur, à créer la forme. A grandir. A se reproduire. Tu ne peux pas comprendre.
- Mais je fais tout ça ! protesta Art
- Sauf comprendre. Et te reproduire. A moins que tu me dises maintenant que tu te construis toi-même.
- Je peux construire un autre moi-même. Je sais comment faire. C'est prévu dans mon programme.../...
Plus loin :
" Adam :
- Dans mon corps, au moment où je te parle, des centaines de milliards de cellules sont en train de se reproduire. Chaque cellule est en soi une minuscule usine, plus complexe dans sa structure que ton corps tout entier. Et tandis que certaines de mes cellules consolident mes os et contrôlent ma circulation sanguine, d'autres ont fait quelque chose d'encore plus remarquable. Elles ont construit mon cerveau.
A l'intérieur de mon cerveau, le nombre de connexions potentielles entre neurones excède le nombre de particules dans l'univers. Alors excuse moi si je ne me prosternes pas devant tes misérables circuits électriques, ou que je ne m'éverveille pas devant le kitsch de ton corps en ferraille. Tu n'es, en ce qui me concerne, qu'un jouet, un petit gadget amusant. Alors que moi, mon ami, je suis un miracle."






Repost 0
21 décembre 2009 1 21 /12 /décembre /2009 11:53

Les petits gâteaux d'Alsace


En particulier pour Aifelle (link) qui m'en a fait la demande, voilà la recette des petits gâteaux au beurre Alsacien :

Butterbredele Bredele d'Alsace

D'abord la recette du livre :

- 500 gr de farine
- 250 gr de beurre
- 250 gr de sucre
- 1 paquet de sucre vanillé
- 2 oeufs + 1 jaune d'oeuf pour dorer

Mélanger le beurre, le sucre, les oeufs et le sucre vanillé afin d'obtenir un mélange blanchâtre. Ajouter la farine et laisser reposer au moins 3 heures au frais.
Etaler la pâte au rouleau sur 4 mn d'épaisseur et découper à l'emporte-pièce des formes diverses. Dorer au jaune d'oeuf et faire cuire sur une tôle beurrée pendant 10 minutes à four moyen 200°

La recette familiale diffère un tout petit peu :
Un peu moins de sucre : 200 gr
Un peu moins de beurre : 125 gr
Et le rajout d'un sachet de levure chimique incorporé dans la farine.
Le reste est identique.

Au choix on peut rajouté :
- 125 gr de poudre d'amande

- 1 cuillère à soupe de cannelle

- un zeste de citron non traité

- un petit peu de kirsch

Après, c'est comme on le sent, on peut faire sa petite cuisine et rajouter 1, 2, 3 ingrédients selon ses goûts et sa gourmandise.

Bonus :
Voilà à quoi ressemble l'Alsace aujourd'hui :

PC200492


PC200493
Photos : moi

Et vive les vacances,  farniente pendant quinze jours...

Le bonheur !!!
Repost 0
l'or des chambres - dans Photos
commenter cet article
20 décembre 2009 7 20 /12 /décembre /2009 17:57
Jim Carrey dans Le Grinch

Taylor Momsen & Jim Carrey dans Le Grinch

Taylor Momsen dans Le Grinch

Autant vous prévenir tout de suite : si vous n'aimez pas l'humour loufoque et complètement déjantée, il faut passer votre chemin. Mais il est contrebalancé par une immense tendresse.

Il ne faut surtout pas louper cette scène incroyable de l'arrivée des bébés au petit village de Chouville.

Noël n'est pas une tradition à Chouville c'est un sacerdoce...

Chouville est un petit village dans la montagne. Les coiffures des habitants valent à elles seules le coup d'oeil. Les décors sont absolument époustouflants, d'une beauté incroyable.

Le grinch est une créature étonnante, avec de ( très ) mauvaises manières. Il vit seul, son seul compagnon est un chien qui a une patience d'ange, et il déteste Noël. Cindy Lou est une petite fille tout à fait adorable et d'une gentillesse totale. C'est la rencontre de ces deux là qui font le sel de toute l'histoire. Cindy Lou ne comprend pas bien cette importance folle donné à la fête de Noël par les habitants de Chouville.

En fait, Cindy Lou est à la recherche du vrai sens de Noël et c'est avec le Grinch qu'ils vont le trouver tout les deux... La scène où le coeur du Grinch grandit d'un seul coup est très symbolique. Je trouve que c'est un film magnifique qui a un très beau message : l'acceptation de l'autre malgré ses différences...

Les enfants adorent ce film et nous aussi. Nous le regardons tout les ans, depuis que "petit dernier" l'a reçu.


  
Repost 0
20 décembre 2009 7 20 /12 /décembre /2009 17:01

PC190478


PC190480PC190481

PC190485PC190483
Photos : moi

Un dimanche comme un autre à la maison :

Les flocons qui virevoltent dehors...

Le réconfort d'un feu de cheminée...

La douceur d'un ours blanc et d'un oiseau enchanté...

Et un film de Noël :





Repost 0
l'or des chambres - dans Photos
commenter cet article
18 décembre 2009 5 18 /12 /décembre /2009 23:32



Bon, je ne vais quand même pas dire que ce roman n'est pas sympathique.

Il a tout les ingrédients qu'il faut pour un livre de Nöel.

Tout ce qu'on demande à un romanesque : le sirupeux, la guimauve.

Allèchée par la quatrième de couverture je m'attendais peut-être à beaucoup mieux. Les références étaient tout de même excellentes :

 A mi chemin entre " Un conte de Noël " de Dickens et " La vie est belle " de Capra, Un cadeau du ciel renoue avec la grande traditon du conte de Noël.

" Un conte de Noël " est un livre que je prévois de lire pendant les vacances, c'est quand même la référence du numéro 1 du conte de Noël pur et dur, non ?

Quand a " La vie est belle " c'est un film qui me tente depuis quelques temps déjà.



flFl Illustration 32525[1]




Bon évidemment, le sujet est ressemblant : la valse hésitation entre le travail et la famille.

C'est vieux comme le monde ce sujet là.

Lou a une vie trépidante : il bosse, il bosse, il bosse... Mais c'est à peine s'il sait où se trouve les chambres de ses enfants et s'il se souvient du prénom de sa femme (bon, O.K. j'exagère un peu).
 
" Lou Suffern devait toujours être à deux endroits différents au même moment. Quand il dormait, il rêvait. Entre chaque rêve, il passait en revue sa journée et préparait la suivante. Evidemment, lorsque son réveil sonnait à six heures du matin, il n'avait pas le sentiment d'être reposé. "

" Il hésita. Les pleurs de Lucy redoublaient de force.
- Lou ! cria Ruth, cette fois avec un sentiment d'urgence. 
Il sursauta, surpris par son ton, et se dirigea vers la chambre de Lucy. Il poussa lentement la porte, jeta un coup d'oeil. Il pénétrait dans un monde où il ne s'était que rarement aventuré et avait le sentiment d'être un intrus. "

Franchement, je trouve que sa femme a bien du mérite, mais cela n'engage que moi !

 Un matin, Lou offre un café à un S.D.F. qui mendie en face de l'immeuble où travaille Lou. Ce geste va changer sa vie. Lou fait embaucher Gabe dans son entreprise et s'enclenche alors une suite d'évenements qu'il ne controlera pas.

Bien sûr, le monde où évolue Lou, n'est pas un monde qui m'attire terriblement. Ce monde des affaires et de ces hommes qui écraseraient tous ceux qui auraient l'audace de se mettre sur leurs chemins. (Bon, O.K. j'exagère sans doute encore une fois.) Cela a sans doute contribué à ce que ce livre ne soit pas un coup de coeur pour moi.
Ce roman manque de magie, il est loin du charme de "P.S. Y love You"

" Gabe savait que Lou Suffern était épuisé. Il avait passé tellement d'années à défier le temps, à se déplacer à toute vitesse à travers les minutes, les heures, les jours qu'il en avait oublié de vivre. Les regards, les gestes, les émotions des autres avaient depuis longtemps cessé d'être importants ou même seulement visibles pour lui."
 
Un roman peut-être un peu trop "moralisateur" et je n'aime pas trouver ce versant là dans un roman.

Vous l'avez compris ce livre là ne sera pas un coup de foudre de fin d'année. Mais, laissez lui une chance, après tout : c'est Noël...

Dans le genre, j'ai vraiment préférée : La magie du bonheur - Kristin Hannah 

Clarabel ( link ) parle ici de " La vie est belle " et là, du " cadeau du ciel " (link)

Ce billet aura sans doute une suite : je compte bien regarder " La vie est belle " prochainement !

Bonne soirée.



Repost 0
17 décembre 2009 4 17 /12 /décembre /2009 14:25





Christmas With Louis Armstrong And Friends                  


Christmas
Louis Armstrong and friends

et

White Christmas
Bing Crosby

Qu'en pensez vous ?
Repost 0

Présentation

  • : Le blog de l'or
  • Le blog de l'or
  • : Je suis une jeune femme passionnée de littérature... Mon blog sera surtout un concentré de ma plus grande passion : la lecture... Il y aura aussi quelques touches de peintures, de cinéma, de musiques et un peu de ma vie aussi... L'Or des Chambres pour un hommage à la très grande Françoise Lefèvre dont j'emprunte le titre d'un de ses livres.
  • Contact

Lectures (et défis) en cours

" Le bon critique est celui qui raconte les aventures de son âme au milieu des chefs-d'oeuvre" Anatole France, phrase lue chez l'Irrégulière 

 

Wikio - Top des blogs - Littérature  

      

 Découvrez Hellocoton      

 

 I ♥ mon libraire

 Gaëlle la libraire     

 

Meuse l'oubli

Meuse l'oubli 

 

Nos vies désaccordées

Nos vies désaccordées

 

Ariel

Ariel de Sylvia Plath       

 

Le Docteur Jivago

Le docteur Jivago pour "Un hiver en Russie" (jusqu'au 21 mars) avec Touloulou   

 

Ernest et Célestine - Le roman d'Ernest et Célestine  

Le roman d'Ernest et Célestine dont je fais la lecture à PetitDernier tous les soirs 

 

Par ici, c'est chaque jour une nouvelle photo de Doisneau, Atelier Robert Doisneau

 

Par là, le Bonheur du jour 

Recherche

J'aimerais lire très bientôt...

 

Rose-Aimée - Rose-Aimée, T1

Rose Aimée T1

 

Shutter island

Shutter Island

 

L'arbre du père

L'arbre du père    

 

Les ignorants

Les ignorants 

Archives

Lectures communes

Les mains nues

Les mains nues de Simonetta Greggio avec Laure

Pour le 27 mai

 

 

Le Seigneur des anneaux - Le Seigneur des anneaux, T2 

Le seigneur des anneaux tome 2, les deux tours

Décembre avec Za et Malou 

 

Villa Amalia

Villa Amalia

avec George

 

Une adoration

Une adoration

avec George

 

 

 

Derniers coups de coeur

Sous la glace

Sous la glace

 

 

Les femmes du braconnier

 

La terre fredonne en si bémol

 

Cent ans

 

Le canapé rouge

 

Les insurrections singulières

     

Fugue 

  

Garden of love

 

Jours de juin

 

Le coeur cousu

 

Julius Winsome

 

  Le reste est silence

 

 Le treizième conte

 

Mademoiselle Chambon

Billets à venir

Twilight - Twilight, T4

Twilight T4

 

Twilight - Twilight, T3

Twilight T3

 

Twilight - Twilight, T2

Twilight T2

 

Twilight - Twilight, T1

Twilight T1

 

La fois où je suis devenu écrivain

Là fois où je suis devenu écrivain

 

Un temps fou

Un temps fou

 

Sac d'os

Sac d'os

 

L'enlèvement

L'enlèvement

 

Cette nuit-là

Cette nuit là

 

Hunger Games - Hunger Games, T3

Hunger games T3

 

Les demeurées

Les demeurées

 

Hunger Games - Hunger Games, T2

Hunger games T2

 

Eux sur la photo

Eux sur la photo

 

Habibi

Habibi (BD)

 

Paradise

Paradise

 

Les trois lumières

Les trois lumières

 

Thérapie

Thérapie

 

Orgueil et préjugés

 

Hunger Games - Hunger Games, T1

Hunger Games

 

Le Seigneur des anneaux - Le Seigneur des anneaux, T1

Le seigneur des anneaux T1

 

La reine des délices

La reine des délices

 

Fais-moi peur

Fais moi peur

 

Sous la glace

Sous la glace

 

Eloge de la faiblesse

Eloge de la faiblesse

 

Winter

Winter

 

Je ne suis pas celle que je suis

Je ne suis pas celle que je suis

 

Chienne de vie

Chienne de vie

 

La vieille anglaise et le continent

La vieille Anglaise et le continent

 

Le sommet des dieux - Le sommet des dieux, T3

Le sommet des Dieux, tome 3

 

Sobibor

Sobibor

 

Les oreilles de Buster

les oreilles de Buster

 

 New York, journal d'un cycle

New York, journal d'un cycle

 

Le premier été 

Le premier été

 

 Le sommet des dieux - Le sommet des dieux, T2

Le sommet des dieux T2

 

L'odeur du figuier, un parfum de délicieuse mélancolie

L'odeur du figuier

 

0.4

0.4

 

Les collines du tigre

Les collines du tigre

 

Miel et vin

Miel et vin

 

Un certain vertige

 

Le blues des Grands Lacs

Le blues des grands lacs

 

Quinze kilomètres trois

Quinze kilomètres trois

 

Le sommet des dieux - Le sommet des dieux, T1

Le sommet des dieux T1

 

L'échappée belle

L'échappée belle

 

  Les années douces - Les années douces, T2

Les années douces T2

 

Le caveau de famille

Le caveau de famille

 

Le mec de la tombe d'à côté

Le mec de la tombe d'à côté

 

Ne tirez pas sur l'oiseau moqueur

Ne tirez pas sur l'oiseau moqueur

 

Rosa Candida

Rosa Candida

 

Azilis l'épée de la liberté

Azilis l'épée de la liberté

 

Ouragan

Ouragan

 

Les tendres plaintes

Les tendres plaintes     

Challenges 2013

tour-du-monde-1

Le tour du monde en 8 ans

 

Challenge Irlande : illimité !!

 

Fin : 31 Juillet 2013

 

objectif-pal-001[1]

Objectif PAL Noire by L'Or et George ; illimité

 

http://img15.hostingpics.net/pics/279733ILEDESERTE2.jpg

Fin : 01 Août 2013 (ou plus)

 

   

Fin : 30 septembre 2013

 

Fin : 30 juin 2013

 

Il viaggio

Fin : 31 Octobre 2013

 

Fin : Décembre 2013 (prolongation) 

 

Challenge littéraire

Repris par Anne 

Fin 31 décembre 2013     

 

Liste des participants

Fin : novembre 2013  

 

challenge gilmore girls 2013

Repris par Touloulou

Date de fin : 08 octobre 2014 

 

challengeQuatreSaisons    

Prolongation jusqu'au 21 décembre 2013

 

dc3a9fi_scandinavie_blanche

            3/5 Ici et  et

Fin : 31 décembre 2013 Repris par Lystig 

 

Fin : 28 Juillet 2013

 

logonaturewriting1 

-/5

Fin : décembre 2012 (Folfaerie m'a donné une prolongation pour cette année, merci à elle !!)

 

  Challenge Colette

-/3

Fin : 23 Septembre 2013 (Prolongation) 

 

Ici, et là 

3/3

Fin : 21 Juin 2013

 

Femmes du mondel ogo  

Cent ans Wassmo

La terre fredonne en si bémo l- Strachan

Les femmes du braconnier - Pujade Renaud

Fin : décembre 2012 (renouvelable)    

 

2/10 Re-Prolongation du challenge :

Fin : 05 avril 2014  

 

Prolongation du challenge

Fin : 30 septembre 2013    

Index auteurs


Agus Milena - Battement d'ailes

Ahern Cecelia - Un cadeau du ciel

Beckett Bernard - Genesis

Benameur Jeanne - Les insurrections singulières

Bertholon Delphine - L'effet Larsen

Brisac Geneviève - 52 ou la seconde vie

Cabasson Armand - La reine des mots

 Calvetti Paola -L'amour secret

Chabrol Caroline - Sous les cahiers, la mort

Cohen Welgryn Myriam - Mères - Myriam Cohen Welgryn
Constantine Barbara - A mélie, sans mélo

Delaflotte Mehdevi Anne - Fugue

Dickens Charles - Un chant de Noël
Divakaruni Chitra Banerjee -Ma soeur, mon amour

Donovan Gérard -Julius Winsome

Estibal Sylvain - Le dernier vol de Lancaster
Ferney Alice - Paradis conjugal
Giraudeau Bernard - Cher amour

Girerd Jacques Rémy, Benoît Chieux - L'enfant au grelot  (album enfant)
Glass Julia - Jours de juin

Guelfenbein Carla - Le reste est silence

Haasse Hella S. -La source cachée
Hannah Kristin - La magie du bonheur

Henrichs Bertina -La joueuse d'échecs 

Herry Jeanne - 80 étés

Hobbie Holly - Juste à temps pour Noël - Holly Hobbie (album enfant) 
Holder Eric - Mademoiselle Chambon

Kamimura Kazuo - Lorsque nous vivions ensemble 1
Kamimura Kazuo - Lorsque nous vivions ensemble 2

Kingsolver Barbara - Un été prodigue

Kortepeter Paul et Susan Wheeler - Youpi, pas d'école  (album enfant)
Lemoine Annie - Les heures chaudes

Lethielleux Maud - Dis oui, Ninon
Levraud Murielle - Le soir autour des maisons 

Malte Marcus - Garden of love

Martinez Carole - Le coeur cousu

Matheson Richard - Je suis une légende

Mazurel Claire et Marie H. Henry - Demain c'est Noël (album enfant)
Mégnin Jean-Philippe - La voie marion

Meyer Stephenie - Les âmes vagabondes

Miller Rebecca - Les vies privées de Pippa Lee 

Moning Karen Marie - Fièvre noire

Mosse Kate - Les fantômes d'hiver

Picasso Marina - Grand-père
Rice Luanne - Les carillons du bonheur
Ryan Carrie -La forêt des damnés

Sampioro Dominique - La petite présence
Scholes Katherine - Les amants de la terre sauvage

Setterfield Diane - Le treizième conte
Sigurdardottir Steinnunn - Le Cheval Soleil
Tardieu Laurence - Comme un père

Vann David - Sukkwan Island   
Vigan Delphine De - No et moi

Woolf Virginia - Mrs Dalloway