Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
1 mai 2013 3 01 /05 /mai /2013 12:41

 

Le mot de l'éditeur :

"Une légende raconte qu'il y a très longtemps un homme, pleurant son amour perdu, entendit en marchant sur une plage de l'île de Parla, une voix portée par le vent, ces mots comme soufflés par la mer : l'espoir existe. Il se tourna alors vers la mer, et vit un homme au loin, flottant à son aise dans l'eau déchaînée. L'homme plongea et ne reparut pas. Il avait une queue de poisson. Certains le prirent pour un fou, d'autres le crurent, car cette île avait toujours charrié drames et miracles, et porté les hommes qui y vivaient comme des éléments naturels, composant sa force. L'homme retrouva celle qu'il aimait et vieillit avec elle sur les rives de l'île.
Ce jour-là, sur cette même rive, le jeune Sam Lovegrove découvre le corps d'un inconnu, il s'approche terrorisé, croyant faire face à un cadavre. Puis recule en criant, car l'homme n'est pas mort. Colosse battu par les vagues, l'homme a survécu. Sam court chercher son père, son oncle et son cousin, pour l'aider à transporter le corps chez l'infirmière de l'île, Tabitha. Pour Tabitha, comme pour les quatre hommes, cette apparition est troublante, tout comme les cheveux noirs et la barbe de cet inconnu, qui réveillent les souvenirs d'un disparu.
Personne n'a revu Tom depuis quatre ans. Et à présent que la rumeur de l'apparition se répand sur l'île, de proche en proche, jusqu'à la veuve de Tom, les légendes semblent tout à coup plus réelles, les hommes semblent soudain réécrire l'histoire de l'île, ramasser ses mythes sur le rivage, leurs espoirs bouillonnant dans les flots comme autant de reflets d'argent sous le vent.

Susan Fletcher est née à Birmingham en 1979. Les Reflets d'argent est son quatrième roman, après Un bûcher sous la neige, Avis de tempête et La Fille de l'Irlandais (Plon, 2011, 2008 et 2006 ; J'ai lu, 2013, 2009 et 2007) qui a connu un très grand succès en France et a reçu le prestigieux prix Whitbread (l'équivalent du Médicis au Royaume-Uni). De plus en plus connue et reconnue en France, elle s'impose à présent parmi les écrivains de la nature, comme une voix singulière, sensible et rare."


Il vient tout juste de sortir aux éditions Plon. Clara l'a déjà lu, elle en a fait un très beau billet par là.

Cathulu aussi et c'est par ici.

 

Quand à moi j'ai évidemment couru bien vite, dans ma librairie, dès sa sortie !!!

J'adore cette auteure, son style, sa façon de parler de la mer, de la nature. J'avais déjà adoré son "Avis de tempète" Avis de tempête et "Bûcher sous la neige" m'attend dans ma PAL Un bûcher sous la neige

Très bon dimanche !!!!

Repost 0
20 mars 2013 3 20 /03 /mars /2013 14:48

Je vous ai déjà dit à quel point j'aime ce que publie les éditions Actes Sud. Je crois n'avoir jamais été déçu par un livre sorti par Actes Sud.

C'est un éditeur qui me va bien...

Je me promenais sur leur site et, avec grand bonheur, j'ai vu que de très bonnes choses allaient sortir dans leurs éditions poche, en Babel.

Tout d'abord deux titres noté dans ma LAL, ils n'auront pas eu longtemps à attendre, puisqu'ils sont déjà en poche : (j'avais vraiment très envie de lire le premier, "Aral",  je vais me jeter dessus :0)

- Aral de Cécile Ladjali  Aral (Babel)

Le mot de l'éditeur :

" Aux franges du désert kazakh qui s'étend dans le lit de la mer d'Aral asséchée, un jeune violoncelliste sombre dans la surdité à mesure que son pays devient de sable, et tente de construire malgré tout sa vie familiale, amoureuse et artistique"

- A défaut d'amérique de Carole Zalberg 

Le mot de l'éditeur :

" À la disparition d'Adèle, l'amour de jeunesse de son père, Suzan, une avocate américaine, revient sur le parcours de cette femme lumineuse et étrangère issue d'une famille qui a fui la Pologne pour se réfugier à Paris au moment du ghetto de Varsovie. Elle découvre ainsi peu à peu en quoi elle reste, à son corps défendant, l'héritière des peurs et des déracinements de tant de générations avant elle. Avec ce roman où les fantômes sont aussi présents que les vivants, Carole Zalberg propose une rencontre inoubliable avec la grande Histoire."

 

Les deux suivants sont déjà sur ma PAL où ils attendent encore les pauvres, mais je vous les conseille vraiment parce que ce sont des auteures que j'adore.

- Cristallisation secrète de Yoko Ogawa 

Le mot de l'éditeur :

" L’île où se déroule cette histoire est depuis toujours soumise à un étrange phénomène : les choses et les êtres semblent promis à une sorte d’effacement diaboliquement orchestré. Quand un matin les oiseaux disparaissent à jamais, la jeune narratrice de ce livre ne s’épanche pas sur cet événement dramatique, le souvenir du chant d’un oiseau s’est évanoui tout comme celui de l’émotion que provoquaient en elle la beauté d’une fleur, la délicatesse d’un parfum, la mort d’un être cher. Après les animaux, les roses, les photographies, les calendriers et les livres, les humains semblent touchés : une partie de leur corps va les abandonner.
En ces lieux demeurent pourtant de singuliers personnages. Habités de souvenirs, en proie à la nostalgie, ces êtres sont en danger. Traqués par les chasseurs de mémoires, ils font l’objet de rafles terrifiantes…
Un magnifique roman, angoissant, kafkaïen. Une subtile métaphore des régimes totalitaires, à travers laquelle Yoko Ogawa explore les ravages de la peur et ceux de l’insidieux phénomène d’effacement des images, des souvenirs, qui peut conduire à accepter le pire."

- La nonne et le brigand de Frédérique Deghelt  La nonne et le brigand (Babel)

Le mot de l'éditeur :

" Alors qu'elle se jette dans une relation passionnelle avec Pierre, un homme rencontré dans un aéroport, Lysange est invitée par un inconnu à venir s'installer dans sa cabane sur l'Océan. Là-bas, elle trouve le journal de sœur Madeleine, en mission au Brésil dans les années 1950, prise dans la dualité de la foi et de l'amour. Le lien entre les deux femmes va peu à peu se resserrer."

Ce qu'il y a de bien, c'est qu'il y a toujours une tentation (ou plusieurs) qui nous attendent :0)

Quel est le titre qui vous tente le plus ??

Bonne lecture !!

Repost 0
22 janvier 2013 2 22 /01 /janvier /2013 18:20

... Parce que je n'ai reçu pratiquement que des livres... Evidemment, j'étais ravie :0)

En plus ils faisaient tous partis de ma LAL (maintenant que je tiens un carnet c'est plus facile pour eux de savoir ce qui me ferait plaisir). D'abord, il y avait deux BD que j'avais très envie de lire :

 

La patience du tigre de Fred Bernard (un pavé) Pénélope Bagieu en parle juste par là

 

 Olympe de Gouges de Catel et Bocquet (un autre pavé !!)

 

 Retour à Paradise de Simone Elkeles qui est la suite de Paradise que j'avais beaucoup aimé en 2012.

 

Et j'ai reçu le CD dont j'avais déjà écouté quelques titres sur De..er mais pas tous parce que j'espèrais le recevoir justement :  et je peux vous dire que, depuis, je l'écoute sans arrêt !! Un vrai coup de coeur (en même temps, pas très étonnant, j'écoute, et j'apprécie, Françoise Hardy depuis toujours)

 

Et, profitant d'un bon qui me restait encore de la F..C, je me suis fait plaisir et, suivant l'adage qui dit ; on est jamais mieux servi que par soi même, je me suis offert ça : Profanes (comment ça, vous vous en doutiez ?? :0)

 

Oh et pour finir j'ai reçu du maquillage : de Clinique, la poudre libre... Blended Face Powder and Brush

Voilà, vous savez tout :0)  

 

 

                                                    ------------------------------------------------------------------------------

                                                    ------------------------------------------------------------------------------

Une dernière petite chose pour finir ; j'ai commençé à lire "Le docteur Jivago" Le Docteur Jivago pour Un hiver en Russie accompagné par Touloulou, est ce que quelqu'un d'autre serait tenté pour nous rejoindre dans cette lecture commune ?? Nous allons le lire à petites gorgées, à raison d'une centaine de pages par semaine. Vous pouvez, dès maintenant, vous inscrire dans les commentaires...

Bonne soirée !! 

Repost 0
16 janvier 2013 3 16 /01 /janvier /2013 16:02

 

 

Source

 

Voilà les livres qui devraient être lus en priorité dans les jours à venir (partenariats) :

 

 arluk_bd   couverture

 

Arluk de Jorn Riel des éditions Gaia, Céleste et la banque des rêves (roman graphique) de Carolyn Conan et de Rob Shepperson des éditions Bayard, Le journal de Frankie Pratt de Caroline Preston des éditions du Nil

 

 De grandes espérances de Charles Dickens adapté par Marie Aude Murail et illustré par Philippe Dumas des éditions école des loisirs

Et pour finir, faire mon billet de : La patiente La patiente de Jean Philippe Mégnin des éditions Le dilettante, déjà lu deux fois mais dont je n'ai toujours pas parlé !!

 

Quand à ces lectures, elles sont remises :

 

Le Seigneur des anneaux - Le Seigneur des anneaux, T2 Le Seigneur des anneaux, Tome 2, Lecture commune avec Za et Malou remise pour décembre 2013, je n'ai pas eu le temps de m'y plonger (et aussi j'ai eu une petite lassitude pour les pavés)

Lettres du père Noël Lettres au Père Noël de Tolkien, remis lui aussi pour décembre prochain

 

Et, pour l'année 2013, ma seule résolution :

----------------------------------------------------------   

----------------------------------------------------------

Sera de faire mes billets lectures TOUT DE SUITE après ma lecture, de façon à ne pas accumuler de retard. J'essayerais aussi de rattraper un peu cette année mes billets en retard justement.

Chaque lundi je me plongerais dans un livre lu mais pas encore chroniqué, je le lirais en entier s'il est assez court et pour les autres je me contenterais de relire quelques passages plus ceux notés (et parfois il y en a un max).

Espérons que je saurais m'y tenir !!  

Repost 0
30 octobre 2012 2 30 /10 /octobre /2012 21:26

Voilà quelques titres que j'ai vraiment adorés... Et ils sortent déjà en poche :

 

couverture Cent ans de Herbjorg Wassmo sorti en 10/18 en octobre. Une lecture que j'ai vraiment beaucoup apprécié. "

Tout comme « Le cœur cousu » c’est vraiment une histoire de femmes, de mères, de filles et de sœurs. Elles sont fortes et courageuses. Elles sont déterminées à ne pas se laisser avoir par le destin. Elles se battent la rage au ventre et les yeux farouches. Elles refusent de baisser les bras.

Dans ce livre il y a d’abord tout ce que j’aime dans la littérature Nordique. La beauté grandiose de la Norvège, son atmosphère vivifiante et les embruns."

Pour lire mon billet en entier c'est par là.

 

L'Odeur du figuier L'odeur du figuier de Simonetta Greggio, juste paru en Livre de poche. Sur leur site quelques vidéos de l'auteur qui parle de ce livre. Je n'ai pas encore fait mon billet sur ce livre mais je vous le recommande chaudement. D'abord c'est une auteur que j'adore et ensuite parce que ce sont vraiment des nouvelles délicieuses (et pourtant les nouvelles ne sont pas ce que je préfère en général). Une très belle lecture, très sensitive et très odorante.

 

La tête en friche La tête en friche de Marie Sabine Roger, juste paru aux éditions J'ai lu. Là encore pas encore de billet mais je viens juste de le lire pour le Read a thon et je l'ai vraiment beaucoup aimé. Sans hésitation, là aussi, je vous le recommande. Une lecture vraiment savoureuse, sur le pouvoir de la lecture et une amitié entre une vieille dame et un homme pas très sûr de lui.

 

Pour finir je vous conseille aussi celui ci qui est déjà sorti depuis août :

couverture Les trois lumières de Claire Keegan, pas encore de billet non plus (tout ce retard me donne presque la tête qui tourne) mais une lecture vraiment lumineuse comme le titre l'indique. Une très belle histoire très émouvante et très vite lu. Un très très beau livre...

 

Aucune hésitation à avoir pour ces quatre là !!

Repost 0
21 septembre 2012 5 21 /09 /septembre /2012 16:46

Celles et ceux qui me suivent avec régularité le savent déjà mais j'ai découvert l'hiver dernier une auteur qui m'avait littéralement enthousiasmé, j'avais vécu des heures divines dans le petit village de Three Pines, en compagnie de l'inspecteur Armand Gamache. Un livre délicieux, parfait pour une lecture à faire au coin du feu, enveloppé dans un plaid en buvant un thé chaud et en regardant la neige tomber derrière les fenêtres. Ce titre c'était "Sous la glace" Sous la glace et j'avais vraiment adoré !! (un petit clic sur le titre pour lire mon billet).

En voici quelques mots :

" J'avouerais que, ce que j'ai aimé le plus dans ce roman, n'est pas l' enquête policière, qui est pourtant pas mal du tout, mais bien l'ambiance et l'atmosphère qui règne dans ce roman... Ce roman est idéal pour les fêtes de Noël parce que vous y nagerez en toute béatitude... Il regorge de passages délicieux qui vous feront fondre j'en suis certaine... Et puis il y a aussi cette neige et ce froid qui j'aime tant mais que j'ai un peu du mal à trouver chez moi en ce moment... En effet, dans cette petite ville de Three Pines il neige, il y fait glacial et on y a tout intérêt à très bien s'habiller !!!

Les personnages eux aussi sont tout à fait craquants, j'ai beaucoup aimé l'inspecteur Armand Gamache, il m'a semblé d'une sagesse exemplaire cet inspecteur là... Il y a aussi les trois grâces, trois vieilles dames tout à fait originales... Et puis Clara et Peter, un couple éminemment sympathique...
Bref j'y étais si bien dans ce livre que j'y serais bien restée plus longtemps... Je compte bien prolonger le plaisir en lisant "Nature morte" chez le même éditeur...
Et il y a ce village, Three Pines, tellement bien décrit et qui apparait si chaleureux et douillet, que l'on ferait bien ses bagages immédiatement pour aller y vivre (en tout cas moi...).../..."

En me promenant sur le site Actes Sud (une habitude assez régulière :0) j'ai eu la très bonne surprise de constater que le troisième tome de cette série policière avait tout juste paru.

Son titre : "Le mois le plus cruel" Le mois le plus cruel et en voici le résumé de l'éditeur :

" Durant le week-end de Pâques, le village de Three Pines s'anime le temps d'une grande chasse aux oeufs. Mais une fois la nuit tombée, le monde des vivants se mêle à celui des morts.

Lorsque Armand Gamache arrive le lendemain, l'inspecteur-chef de la Sûreté du Québec découvre une scène de crime des plus inhabituelles. Dans la vieille maison abandonnée des Hadley, où il a déjà failli perdre la vie, une séance de spiritisme, organisée pour libérer la demeure du mal qu'elle recèle, s'est terminée de façon tragique. Un corps sans vie git à terre, celui d'une participante apparemment morte de peur.

Mais Gamache a appris à se méfier des apparences. Il sait que le décor de carte postale de la petite bourgade des Cantons-de-l'Est cache d'inavouables secrets. Il sait que l'explosion de vie du printemps dissimule des pulsions de mort. Il sait que l'un des siens est sur le point de le trahir.

Dans cette nouvelle enquête, les lecteurs de Louise Penny retrouveront avec bonheur l'inspecteur-chef Gamache, sa veste de tweed impeccable, son côté délicieusement suranné, son physique de bon vivant, ses longues promenades méditatives, et cette façon de se tenir debout quand tout le monde pense qu'il est sur le point de tomber."

 

J'ai continué ma petite visite et voilà que je découvre qu'il y aura également une sortie poche en Babel du premier tome (que je n'avais pas encore lu, oui, j'ai commençé ma découverte par le tome deux, mais ce n'était pas un souci pour la compréhension). Le premier tome s'intitule " Nature morte" Nature morte et en voilà un petit résumé également :

" Un dimanche d'automne, le jour se lève sur le charmant village québécois de Three Pines, et les maisons reprennent vie peu à peu. Toutes, sauf une... La découverte dans la forêt du cadavre de Jane Neal bouleverse les habitants de la petite communauté. Qui pouvait bien souhaiter la mort de cette enseignante à la retraite, peintre à ses heures, qui a vu grandir tous les enfants du village et dirigeait l'association des femmes de l'église anglicane ? L'inspecteur-chef Armand Gamache, de la Sûreté du Québec, est dépêché sur les lieux. Il ne croit guère à un accident de chasse. Au cours de sa longue carrière au sein de l'escouade des homicides, il a appris à se méfier des apparences. Tandis que ses adjoints procèdent aux premiers interrogatoires, il s'abstrait du tumulte, s'assied sur un banc, dans le parc du village, s'imprègne des lieux et fait ce qu'il sait faire le mieux : il observe. Alors, lentement, à force d'attention, la perfection du tableau s'estompe. Des craquelures d'abord invisibles lézardent le vernis, l'œil averti devine les retouches, les coupables repentirs, les inavouables repeints. Bientôt, la fresque idyllique livrera ses terribles secrets... Avec ce premier volet des enquêtes de l'inspecteur-chef Armand Gamache, Louise Penny a concocté un roman plein de charme, de subtilité et d'humour, dans la plus pure tradition des grands maîtres de la littérature policière. "

 

Louise Penny est une auteure canadienne, vous vous doutez donc qu'elle ne pouvait que me plaire...

Conclusion, si vous ne saviez pas quoi lire ce week end voilà deux très bonnes idées !!

Repost 0
31 juillet 2012 2 31 /07 /juillet /2012 13:46

Robert Doisneau - La pêche à Penestin Août 1956 (Source)

 

De retour de vacances depuis déjà quelques jours mais j'avais envie de prendre mon temps...

Nos vacances ont été un vrai bol d'oxygène, nous avons eu très beau temps dans l'ensemble, donc passé beaucoup de temps sur la plage. J'ai profité un maximum du lac, quel décor sublime, nager et admirer en même temps ces montagnes qui nous entourent... Le summum... ((nous sommes encore une fois partis en famille au Lac Léman).

Malheureusement je ne peux partager aucune photo avec vous car je suis dans l'incapacité de transferer des photos personnelles sur mon blog. Vous vous rappelez de ma panne d'ordi du mois de Juin ?? Et bien il semblerait que tout ne soit pas encore complètement rentré dans l'ordre... Je me suis même aperçu que certains dossiers photos avaient carrément disparus.  J'espère pouvoir très vite règler ce problème...

 

Bon, du coup, vu le temps clément il y eu assez peu de visites en librairies, mais j'ai tout de même craqué pour quelques petites choses :

Victoria ou le secret des fleurs, Fragments et les aflligés :

 

Victoria ou le secret des fleurs Fragments Les affligés 

 

Qu'avons nous lus pendant ces vacances ??

Moi, pas grand chose (comme d'habitude j'ai passé mon temps dans l'eau, la lecture passait vraiment au second plan cette fois...)

 

 Joanna Hershon - La nuit de l'étang. La nuit de l'étang de Joanna Hershon et Colère Colère de Denis Marquet (tous deux sortis de ma vieille PAL)

 

Et les garçons ??

Petit dernier :

Histoires inédites du Petit Nicolas Tome 1, Voyage avec mes parents et Un monstre sous les mers (cabane magique)

Le Petit Nicolas - Le Petit Nicolas, T1  Voyage avec mes parents Cabane Magique - Cabane Magique, T34

 

Petit moyen n'en a lu qu'un seul (enfin, il a lu aussi, tout comme toute la famille, les histoires inédites du Petit Nicolas, très très drôles)

Idhun tome 1 Idhun : Tome 1, La Résistance (un pavé)

 

Fille ainée ne nous a pas accompagné cette année. Elle a reçu une proposition de travail à la mairie et elle a préféré se faire un peu d'argent... Elle a l'intention de passer son code et de faire son permis dans les mois à venir...

A part ça, elle a eu de bons résultats pour la première partie de son bac et nous étions tous ravis....

 

Et même mon homme a lu cet été :

 

Hunger Games - Hunger Games, T1 Hunger Games - Hunger Games, T2 Hunger games, tome 1 et 2

 

Bon, voilà pour les dernières nouvelles...

J'espère que vous passez tous un très bel été !!

Repost 0
2 juillet 2012 1 02 /07 /juillet /2012 18:30

 

78138924ff3d7394f4afa66802904460_large

Source 

Quelques titres à glisser dans votre valise :

 

D'abord les grands formats :

Celui-là me tente terriblement et je pense qu'il ne restera pas longtemps dans ma LAL

 

Pourquoi être heureux quand on peut être normal Pourquoi être heureux quand on peut être normal de Jeanette Winterson 

Quatrième de couverture :

" Pourquoi être heureux quand on peut être normal ? Étrange question, à laquelle Jeanette Winterson répond en menant une existence en forme de combat. Dès l'enfance, il faut lutter : contre une mère adoptive sévère, qui s'aime peu et ne sait pas aimer. Contre les diktats religieux ou sociaux. Et pour trouver sa voie. Ce livre est une autobiographie guidée par la fantaisie et la férocité, mais c'est surtout l'histoire d'une quête, celle du bonheur. « La vie est faite de couches, elle est fluide, mouvante, fragmentaire », dit Jeanette Winterson. Pour cette petite fille surdouée issue du prolétariat de Manchester, l'écriture est d'abord ce qui sauve. En racontant son histoire, Jeanette Winterson adresse un signe fraternel à toutes celles, et à tous ceux, pour qui la liberté est à conquérir."

Un sujet qui me touche, une apologie de l'écriture qui sauve, il n'en fallait pas plus pour me ferrer.

Antigone en parle déjà ici et l'a beaucoup aimé. Elle en donne un extrait là.

 

Une année à Venise de Lauren Elkin 

" Laissant derrière elle son fiancé new-yorkais, Catherine Parrish s'installe à Venise pour se consacrer à sa thèse en histoire de l'art. Au gré des venelles et des vaporetti, de flâneries sur les Zattere en prosecco aux abords du Rialto, la brillante étudiante cède au charme ensorcelant de la cité des Doges. Marco, jeune gondolier, et Neva, mystérieuse Croate à la recherche d'une synagogue cachée, l'initient aux arcanes de la ville jaillie de la mer, hors des sentiers touristiques. Ces rencontres inattendues vont dévier le cours de l'existence rangée de Catherine. Amours clandiestines "

Pour Venise bien sûr... Le voyage, le dépaysement....

 

Les débutantes Les débutantes de Courtney Sullivan

" Occupant des chambres voisines sur le campus de l’Université féminine de Smith, quatre jeunes filles venues d’horizons très différents font connaissance. Cette rencontre est le début d’une belle et solide amitié entre Celia, écrivaine en devenir élevée dans la foi catholique, Bree, beauté solaire qui se languit de son fiancé, Sally, jeune fille bon chic bon genre qui doit faire face à la disparition de sa mère, et enfin April, féministe radicale et tête brûlée. "

George avait su me tenter, et Nadael aussi.

 

Trois soeurs Les soeurs Andreas d'Eleanor Brown

" Les sœurs Andreas ont été élevées au milieu des livres. Leur père, un professeur excentrique spécialiste de Shakespeare, leur a d’ailleurs donné à toutes les trois le prénom d’une héroïne du célèbre dramaturge britannique. Les trois sœurs Andreas sont toutes à un tournant de leur vie lorsqu’elles apprennent que leur mère est atteinte d’un cancer du sein.  Un roman délicat et subtil où on alterne entre rires et larmes.• Une saga familiale : une histoire de femmes.• De réelles qualités littéraires. "

Pour celui là c'est Keisha la tentatrice, ainsi que Mango et Antigone

 

Ceux là étaient sur ma LAL et les voilà déjà en poche :

 

  Fragments Fragments Poème, écrits intimes, lettres Sorti aux éditions Points le 07/06/2012

" On découvrira dans ce livre, en exclusivité, les textes de l’actrice : fragments, notes, poèmes, correspondance, et même recettes de cuisine…Tous ces documents nous révèlent la grâce d’un être fragile, sujet à une perpétuelle introspection et en permanente quête d’amour. Et plus encore, le talent et la profondeur d’une artiste sensible, souvent mélancolique, se passionnant pour Joyce, Kerouac, les peintres italiens de la Renaissance, réfléchissant avec une exigence sans faille aux rôles qu’il lui fut donné d’incarner.
Le livre est composé de 104 fac-similés des manuscrits de Marilyn Monroe accompagnés de leurs transcriptions, et de leurs traductions. Ces textes sont assortis de 33 photos, dont certaines sont visibles pour la première fois. Ces photos - qui toutes présentent Marilyn en lectrice, ou en compagnie d’écrivains - éclairent la relation singulière que l’ actrice entretenait avec la littérature"

Je vais juste me jeter dessus.... J'espère que le format poche contiendra les photos aussi... Theoma en parle ici 

 

 

L'écriture du désir L'écriture du désir, de Belinda Cannone Sorti en folio essai, en juin

La coupable c'est Margotte qui en parlais ici. Il me le faut aussi :0) Un petit extrait de son billet :

"  En dix-huit chapitres, l'auteure virevolte, en dansense, autour du désir. Le livre s'ouvre sur personnage du "Surfeur d'argent" puis s'interroge sur le désir lié à l'activité d'écriture, tout en passant par l'effet produit par la lecture. La nécessité d'écrire est comparée à celle de l'étreinte, qualifiée de lutte contre le vide. L'écrivaine mène sa réflexion en passant par l'histoire du roman, de Boccace à Robert Simak. L'ensemble est ponctué de références que l'on a bien sûr envie de lire."

 

Betty et ses filles Betty et ses filles de Cathleen Schine

La tentatrice c'est Aifelle cette fois, un extrait de son billet :

" C'est un excellent roman pour l'été, distrayant, plein d'humour et d'émotions, avec des évènements en cascade. Il y aura des hommes providentiels, des évolutions inattendues, des retournements, une carrière brisée, des imbroglios surprenants, des constats douloureux, des regrets, de la tendresse... Personne n'est tout noir ni tout blanc dans cette histoire."

 

Et le dernier :

 

Victoria ou le secret des fleurs  Victoria ou le secret des fleurs de Vanessa Diffenbaugh

" Ballottée depuis toujours de familles d’accueil en foyers, Victoria Jones est une écorchée vive que la vie n’a pas épargnée. Incapable d’exprimer ses sentiments à travers les mots, l’orpheline a appris à maîtriser le langage secret des fleurs, qui traduit parfaitement ses émotions extrêmes. À dix-huit ans, elle se retrouve à la rue et se réfugie dans un parc de San Francisco, ou elle se crée un véritable jardin secret à partir de boutures volées au gré de ses errances. Sa rencontre avec Renata, une fleuriste, lui fait prendre conscience de son formidable pouvoir : celui d’aider les autres à communiquer leurs sentiments les plus profonds à travers des bouquets savamment composés. Pour la première fois, Victoria se sent à sa place. Il ne lui reste plus qu’à s’ouvrir au monde. Et à régler quelques comptes avec son passé… "

Noté sur ma liste, je l'avais un peu oublié, et le billet de Skriban me l'a remis en mémoire.  

 

Alors, qu'est ce qui vous tente de cette liste ?? 

Pour moi, c'est sûr, le premier passera très vite de ma LAL à ma PAL ainsi que "Fragments" sans doute... Et le dernier pour une lecture plus ciblé d'été !!

Repost 0
22 mai 2012 2 22 /05 /mai /2012 13:47

Je visite souvent les éditions "Des deux terres" et là, bonne nouvelle, je tombe sur une nouvelle parution de Julia Glass... Vous savez déjà que j'adore Julia Glass pour avoir fait des coups de coeur de deux lectures que j'ai faite d'elle, il s'agit de "Refaire le monde" (lu avant le blog, donc pas de billet) et Jours de Juin (un petit clic pour tomber sur mon billet)...

Je pense que ça devrait être une bonne nouvelle aussi pour Théoma et Keisha !!!

J'ai donc été ravie de tomber sur ça :

 

 

Cathulu aussi est une grande fan de l'auteur et elle l'a déjà lue, son billet par ici.

Petit rajout : Nadael l'a lu et l'a beaucoup aimé elle aussi, son billet par là.

Le petit mot de l'éditeur :

" Dans une ancienne ferme près de Boston, Percy, soixante-dix ans, passe sa retraite à lire, à regarder de vieux films et à nager dans son étang en tenue d’Adam. Il n’apprécie que les visites de Robert, son cher petit-fils étudiant en médecine. Cette paisible routine est compromise lorsqu’il permet à une école maternelle d’occuper sa grange. À mesure qu’élèves, parents et professeurs assiègent son refuge, il remet en question la vie solitaire qu’il mène depuis la mort de sa femme, trente ans plus tôt. Quand il croise avec Robert le destin d’Ira, instituteur homosexuel, et de Celestino, jardinier guatémaltèque, il lui devient soudain impossible de rester à l’écart de sa communauté, de ses deux filles, ni même, à sa grande surprise, des joies éphémères de l’amour. "

Il ne devrait donc pas tarder à passer de ma LAL à ma PAL !!!

 

Et voilà deux titres qui stagnaient dans ma LAL (les pauvres....) mais ouf, les voilà déjà en poche :

 

 couverture  Zona frigida d'Anne B. Ragde (dont je trouve la couverture en poche encore plus belle qu'en grand format !!) J'attendais sa sortie en poche avec impatience et me voilà donc comblée par sa sortie en 10/18 !!

Le mot de l'éditeur :

" Qu'est-ce qui a bien pu pousser Bea, jeune caricaturiste branchée de 35 ans, à s'inscrire pour une croisière à destination des terres du Grand Nord ? La croisière, d'abord : un concept plutôt destiné au Troisième âge et pas à une célibataire croqueuse d'hommes comme elle. La destination, ensuite : le Svalbard, dite " Zona frigida ", aux confins septentrionaux de la Norvège, ne constitue pas un territoire des plus accueillants. On prétend même qu'il y fait si froid que tous les animaux sont devenus blancs. Autant dire que la présence de Bea sur ce cargo a de quoi susciter la curiosité de ses compagnons de route.
Si la jeune femme a prétexté auprès de ses proches le besoin de rompre avec son quotidien, il apparaît rapidement que ses motivations sont tout autres : Bea a des comptes à régler avec son passé et ce voyage devrait lui permettre de repartir à zéro. La croisière d'agrément va vite se transformer en cauchemar pour certains passagers."

 

Le deuxième est :  Dérive sanglante de William G. Tapply dont la sortie est prévu le 07 juin 2012 dans la collection "Totem" des éditions Gallmeister.  Pour celui-là aussi je suis ravie... Il me tentait depuis longtemps sans pour autant oser sauter le pas... Et le voilà enfin en poche, alors cette fois je n'hésiterais pas !!

 

Le mot de l'éditeur :

" Suite à un improbable accident de montagne qui lui a fait perdre la mémoire, Stoney Calhoun est un homme sans passé. Cinq ans après avoir quitté l'hôpital, une confortable somme d'argent en poche, il a refait sa vie dans le Maine et coule des jours paisibles entre la boutique de pêche où il travaille et sa cabane enfouie au coeur des bois. Jusqu'à ce que son meilleur ami disparaisse.
Calhoun se lance alors sur sa piste et accumule les découvertes macabres. Au fur et à mesure, il se découvre d'inattendus talents d'enquêteur qui vont le confronter aux fantômes de son passé.
Première aventure de Stoney Calhoun, Dérive sanglante nous promène à travers les paysages idylliques et chargés d'histoire du Maine, jusqu'à un final aussi violent qu'étonnant."

Repost 0
17 avril 2012 2 17 /04 /avril /2012 21:16

Ils me tentaient beaucoup en grand format et les voilà déjà programmés en poche...

 

Celui ci devrait paraître le 12 avril (donc déjà disponible normalement) :

Les yeux au ciel Les yeux au ciel de Karine Reysset aux éditions points

Le mot de l'éditeur :

" Affaires de famille. Six jours d'arrivées, de fête, de départs dans une famille "recomposée", comme le sont tant d'autres, à l'occasion de l'anniversaire du grand-père. Cette fête familiale est naturellement l’occasion de révéler des secrets, de revenir sur les vieilles trahisons et les anciennes injustices mais aussi, finalement, de retisser les liens, toujours obscurs, qui unissent les membres d’une même famille. Lena, la sœur aînée voudrait ouvrir le chemin de la réconciliation mais se heurte aux histoires passées et présentes, celle d’Achille, le demi-frère mal aimé, de Merlin qui, malgré son âge, est toujours considéré comme un enfant, mais aussi de Stella, la cadette, avec, au milieu d’eux, tous ces petits-enfants qui désordonnent le cours des choses… L’originalité de ce roman réside dans la place faite au lecteur. Convié lui aussi à pénétrer la grande demeure bretonne qui regorge de souvenirs et de recoins interdits, à suivre les enfants et leurs querelles sur la plage, à entendre les confidences et indiscrétions des adultes, il est amené de chapitre en chapitre à reconstituer les faits et gestes de chacun et à découvrir l’origine du mal-être, un drame qui a eu lieu trente ans auparavant et qui n’a jamais cessé d’alimenter leurs angoisses. Ce roman familial explore avec brio les effets de la confrontation : celle des personnages entre eux, mais aussi celle du passé et du présent, des espoirs et de la réalité. "

 

J'ai déjà lu de cet auteur "En douce", "A ta place" et "Comme une mère" et j'ai beaucoup apprécié tout ça... Donc, forcément, je ne pouvais qu'être tentée...

 

Les tétins de Sainte-Agathe Les tétins de sainte Agathe (je préfère de loin la couverture du grand format, je suis un peu déçu par celle du poche) Les tétins de sainte d'Agathe Giuseppina, sortie le 04 avril 2012 au livre de poche (donc déjà disponible aussi)

Le mot de l'éditeur :

" Chaque année, le 5 février, Agata enseigne à sa petite fille Agatina les secrets de la préparation des gâteaux en l’honneur de la sainte dont elles portent toutes les deux le prénom. Tandis qu’elles pétrissent les cassatelle en forme de sein, les tétins, la grand-mère raconte le martyre de la sainte à qui le cruel consul Quinziano, ne supportant d’être repoussé, fit couper les mamelles. Grace à cette histoire dramatique, elle enseigne à sa petite-fille une règle du monde masculin : «Tu dois savoir que, si tu ne ressens pas de plaisir quand ils te touchent, les hommes se sentent atteints dans leur virilité, mais gare à toi si tu y prends du plaisir, parce que là ils te prennent pour une putain. » Ceci est l’un des nombreux avertissements, proverbes et conseils qu’Agata laisse en héritage à sa petite-fille – avec la recette des cassatelle – ingrédients indispensables pour en faire une femme. Et ce parfum de ricotta et de chocolat qui envahit la cuisine où Agatina écoute, fascinée, le récit de sa grand-mère, sert de prétexte à l’évocation de l’histoire de deux familles siciliennes et de leurs femmes. Les tétins vont toujours par paires, répétait inlassablement mamie Agata : deux seins, deux gâteaux pour chaque jeune fille. Cependant, la vie est imprévisible et le sein, doux viatique de joie et de nourriture, peut porter la maladie et le désamour. Le compte n’est pas toujours bon…
De Catane à Palerme, bercés par une langue savoureuse et un style enjoué, aussi frais que les histoires que les femmes se racontent en secret en préparant les repas et le destin de leurs hommes affamés, nous suivons l’évolution trépidante de notre protagoniste et de ses pas dans la vie."

 

Pour celui-ci c'est Moustafette la coupable, c'est son billet qui m'avait donné très envie de lire ce livre, vous le trouverez ici même, en voilà un petit extrait :

" Préparez-vous à une explosion de saveurs et de parfums qui viendront chatouiller vos papilles et vos narines tandis que vous cheminerez sur les chemins caillouteux ou les rues poussièreuses de la Sicile en compagnie de personnages hauts en couleur et aux caractères bien trempés !" Moustafette

 

Le dernier :

Just kidsJust Kids de Patti Smith, une biographie de la rockeuse, sortie prévu pour le 31/05/12 en Folio

Le mot de l'éditeur :

" Chronique d’un âge d’or à jamais perdu, Just Kids se lit à la fois comme un récit d’initiation, une ode à un amour disparu — Robert Mapplethorpe — et un témoignage de première main sur la dernière grande époque du New York esthète, celui des grandes heures du Chelsea Hotel et de la Factory, où la bohème la plus fauchée côtoie Jimi Hendrix, Andy Warhol, Allen Ginsberg et autres grandes figures des 70’s.
Le livre s’ouvre et se ferme sur le coup de fil annonçant à Patti Smith la mort de Robert Mapplethorpe des suites du sida : Robert, son alter ego, à la fois amant, ami, frère et incontestablement le grand amour de sa vie. Entre-temps, au fil de pages riches d’images poétiques, Patti Smith évoque leur relation : la rencontre de ces deux gamins fauchés et pétris de rêve dans le Brooklyn du Summer of Love. ; leur amour ensuite, fait d’un quotidien de misère et d’une bouillonnante émulation artistique, qu’ils entretiendront toute leur vie. Ensemble, ils s’installent au mythique Chelsea Hotel et travaillent avec un panache incroyable à se faire une place sur la scène new-yorkaise : Patti en tant que poète et performer, et Robert, plus tard, comme photographe. Leur ascension dans le monde se fera non pas au détriment de leur lien, mais bien de leur amour : Robert découvre son homosexualité et Patti a du mal à supporter le faste de ses nouveaux mentors.
Les anecdotes pleuvent, drôles et mélancoliques, comme cette scène où le poète Ginsberg, prenant Patti pour un joli garçon et espérant une sensuelle récompense, lui offre quelques cents pour qu’elle s’achète un sandwich… Au final, ni les succès ni les différences ne les sépareront : leur collaboration restera immortalisée par la cultissime photo que Mapplethorpe réalise pour la couverture de l’album phare de Patti, Horses. Et c’est bien là le coeur du livre : par-delà l’évocation des incroyables années 70, par-delà la naissance de deux mythes rock et controversés, ce qui frappe c’est avant tout la puissance amoureuse de cet éloge à l’ami-amant disparu, figure absolue de l’âme soeur.
Première véritable incursion de Patti Smith dans le domaine du récit autobiographique, Just Kids vient, s’il en était besoin, confirmer son immense talent. Musicienne, poète, interprète, artiste graphique, Smith démontre ici qu’elle est aussi, sans aucun doute, un grand écrivain.
Patti Smith est née en 1946 dans une famille modeste. À 21 ans, elle quitte le New Jersey pour un New York en pleine effervescence artistique. Sans un sou et sans un ami, elle parviendra par son talent et sa ténacité à s’imposer comme une des artistes les plus originales de son temps. Elle demeure une icône rock adulée par plusieurs générations, et ses albums et concerts restent de véritables événements. Elle vit aujourd’hui aux États-Unis, où elle se consacre à la musique, aux arts plastiques et à l’écriture. Après plusieurs beaux livres et recueils de poèmes, Just Kids est la première autobiographie de Patti Smith parue en France.  "

 

Pour celui-ci je n'ai eu besoin de personne, j'ai très envie de lire cette biographie, une époque, une vie qui me fascinent tout simplement.... Mais j'ai tout de même trouvé un très beau billet iciEt un autre là.  J'ai juste hâte de le lire !!


De belles sorties à venir, non ??

Repost 0

Présentation

  • : Le blog de l'or
  • Le blog de l'or
  • : Je suis une jeune femme passionnée de littérature... Mon blog sera surtout un concentré de ma plus grande passion : la lecture... Il y aura aussi quelques touches de peintures, de cinéma, de musiques et un peu de ma vie aussi... L'Or des Chambres pour un hommage à la très grande Françoise Lefèvre dont j'emprunte le titre d'un de ses livres.
  • Contact

Lectures (et défis) en cours

" Le bon critique est celui qui raconte les aventures de son âme au milieu des chefs-d'oeuvre" Anatole France, phrase lue chez l'Irrégulière 

 

Wikio - Top des blogs - Littérature  

      

 Découvrez Hellocoton      

 

 I ♥ mon libraire

 Gaëlle la libraire     

 

Meuse l'oubli

Meuse l'oubli 

 

Nos vies désaccordées

Nos vies désaccordées

 

Ariel

Ariel de Sylvia Plath       

 

Le Docteur Jivago

Le docteur Jivago pour "Un hiver en Russie" (jusqu'au 21 mars) avec Touloulou   

 

Ernest et Célestine - Le roman d'Ernest et Célestine  

Le roman d'Ernest et Célestine dont je fais la lecture à PetitDernier tous les soirs 

 

Par ici, c'est chaque jour une nouvelle photo de Doisneau, Atelier Robert Doisneau

 

Par là, le Bonheur du jour 

Recherche

J'aimerais lire très bientôt...

 

Rose-Aimée - Rose-Aimée, T1

Rose Aimée T1

 

Shutter island

Shutter Island

 

L'arbre du père

L'arbre du père    

 

Les ignorants

Les ignorants 

Archives

Lectures communes

Les mains nues

Les mains nues de Simonetta Greggio avec Laure

Pour le 27 mai

 

 

Le Seigneur des anneaux - Le Seigneur des anneaux, T2 

Le seigneur des anneaux tome 2, les deux tours

Décembre avec Za et Malou 

 

Villa Amalia

Villa Amalia

avec George

 

Une adoration

Une adoration

avec George

 

 

 

Derniers coups de coeur

Sous la glace

Sous la glace

 

 

Les femmes du braconnier

 

La terre fredonne en si bémol

 

Cent ans

 

Le canapé rouge

 

Les insurrections singulières

     

Fugue 

  

Garden of love

 

Jours de juin

 

Le coeur cousu

 

Julius Winsome

 

  Le reste est silence

 

 Le treizième conte

 

Mademoiselle Chambon

Billets à venir

Twilight - Twilight, T4

Twilight T4

 

Twilight - Twilight, T3

Twilight T3

 

Twilight - Twilight, T2

Twilight T2

 

Twilight - Twilight, T1

Twilight T1

 

La fois où je suis devenu écrivain

Là fois où je suis devenu écrivain

 

Un temps fou

Un temps fou

 

Sac d'os

Sac d'os

 

L'enlèvement

L'enlèvement

 

Cette nuit-là

Cette nuit là

 

Hunger Games - Hunger Games, T3

Hunger games T3

 

Les demeurées

Les demeurées

 

Hunger Games - Hunger Games, T2

Hunger games T2

 

Eux sur la photo

Eux sur la photo

 

Habibi

Habibi (BD)

 

Paradise

Paradise

 

Les trois lumières

Les trois lumières

 

Thérapie

Thérapie

 

Orgueil et préjugés

 

Hunger Games - Hunger Games, T1

Hunger Games

 

Le Seigneur des anneaux - Le Seigneur des anneaux, T1

Le seigneur des anneaux T1

 

La reine des délices

La reine des délices

 

Fais-moi peur

Fais moi peur

 

Sous la glace

Sous la glace

 

Eloge de la faiblesse

Eloge de la faiblesse

 

Winter

Winter

 

Je ne suis pas celle que je suis

Je ne suis pas celle que je suis

 

Chienne de vie

Chienne de vie

 

La vieille anglaise et le continent

La vieille Anglaise et le continent

 

Le sommet des dieux - Le sommet des dieux, T3

Le sommet des Dieux, tome 3

 

Sobibor

Sobibor

 

Les oreilles de Buster

les oreilles de Buster

 

 New York, journal d'un cycle

New York, journal d'un cycle

 

Le premier été 

Le premier été

 

 Le sommet des dieux - Le sommet des dieux, T2

Le sommet des dieux T2

 

L'odeur du figuier, un parfum de délicieuse mélancolie

L'odeur du figuier

 

0.4

0.4

 

Les collines du tigre

Les collines du tigre

 

Miel et vin

Miel et vin

 

Un certain vertige

 

Le blues des Grands Lacs

Le blues des grands lacs

 

Quinze kilomètres trois

Quinze kilomètres trois

 

Le sommet des dieux - Le sommet des dieux, T1

Le sommet des dieux T1

 

L'échappée belle

L'échappée belle

 

  Les années douces - Les années douces, T2

Les années douces T2

 

Le caveau de famille

Le caveau de famille

 

Le mec de la tombe d'à côté

Le mec de la tombe d'à côté

 

Ne tirez pas sur l'oiseau moqueur

Ne tirez pas sur l'oiseau moqueur

 

Rosa Candida

Rosa Candida

 

Azilis l'épée de la liberté

Azilis l'épée de la liberté

 

Ouragan

Ouragan

 

Les tendres plaintes

Les tendres plaintes     

Challenges 2013

tour-du-monde-1

Le tour du monde en 8 ans

 

Challenge Irlande : illimité !!

 

Fin : 31 Juillet 2013

 

objectif-pal-001[1]

Objectif PAL Noire by L'Or et George ; illimité

 

http://img15.hostingpics.net/pics/279733ILEDESERTE2.jpg

Fin : 01 Août 2013 (ou plus)

 

   

Fin : 30 septembre 2013

 

Fin : 30 juin 2013

 

Il viaggio

Fin : 31 Octobre 2013

 

Fin : Décembre 2013 (prolongation) 

 

Challenge littéraire

Repris par Anne 

Fin 31 décembre 2013     

 

Liste des participants

Fin : novembre 2013  

 

challenge gilmore girls 2013

Repris par Touloulou

Date de fin : 08 octobre 2014 

 

challengeQuatreSaisons    

Prolongation jusqu'au 21 décembre 2013

 

dc3a9fi_scandinavie_blanche

            3/5 Ici et  et

Fin : 31 décembre 2013 Repris par Lystig 

 

Fin : 28 Juillet 2013

 

logonaturewriting1 

-/5

Fin : décembre 2012 (Folfaerie m'a donné une prolongation pour cette année, merci à elle !!)

 

  Challenge Colette

-/3

Fin : 23 Septembre 2013 (Prolongation) 

 

Ici, et là 

3/3

Fin : 21 Juin 2013

 

Femmes du mondel ogo  

Cent ans Wassmo

La terre fredonne en si bémo l- Strachan

Les femmes du braconnier - Pujade Renaud

Fin : décembre 2012 (renouvelable)    

 

2/10 Re-Prolongation du challenge :

Fin : 05 avril 2014  

 

Prolongation du challenge

Fin : 30 septembre 2013    

Index auteurs


Agus Milena - Battement d'ailes

Ahern Cecelia - Un cadeau du ciel

Beckett Bernard - Genesis

Benameur Jeanne - Les insurrections singulières

Bertholon Delphine - L'effet Larsen

Brisac Geneviève - 52 ou la seconde vie

Cabasson Armand - La reine des mots

 Calvetti Paola -L'amour secret

Chabrol Caroline - Sous les cahiers, la mort

Cohen Welgryn Myriam - Mères - Myriam Cohen Welgryn
Constantine Barbara - A mélie, sans mélo

Delaflotte Mehdevi Anne - Fugue

Dickens Charles - Un chant de Noël
Divakaruni Chitra Banerjee -Ma soeur, mon amour

Donovan Gérard -Julius Winsome

Estibal Sylvain - Le dernier vol de Lancaster
Ferney Alice - Paradis conjugal
Giraudeau Bernard - Cher amour

Girerd Jacques Rémy, Benoît Chieux - L'enfant au grelot  (album enfant)
Glass Julia - Jours de juin

Guelfenbein Carla - Le reste est silence

Haasse Hella S. -La source cachée
Hannah Kristin - La magie du bonheur

Henrichs Bertina -La joueuse d'échecs 

Herry Jeanne - 80 étés

Hobbie Holly - Juste à temps pour Noël - Holly Hobbie (album enfant) 
Holder Eric - Mademoiselle Chambon

Kamimura Kazuo - Lorsque nous vivions ensemble 1
Kamimura Kazuo - Lorsque nous vivions ensemble 2

Kingsolver Barbara - Un été prodigue

Kortepeter Paul et Susan Wheeler - Youpi, pas d'école  (album enfant)
Lemoine Annie - Les heures chaudes

Lethielleux Maud - Dis oui, Ninon
Levraud Murielle - Le soir autour des maisons 

Malte Marcus - Garden of love

Martinez Carole - Le coeur cousu

Matheson Richard - Je suis une légende

Mazurel Claire et Marie H. Henry - Demain c'est Noël (album enfant)
Mégnin Jean-Philippe - La voie marion

Meyer Stephenie - Les âmes vagabondes

Miller Rebecca - Les vies privées de Pippa Lee 

Moning Karen Marie - Fièvre noire

Mosse Kate - Les fantômes d'hiver

Picasso Marina - Grand-père
Rice Luanne - Les carillons du bonheur
Ryan Carrie -La forêt des damnés

Sampioro Dominique - La petite présence
Scholes Katherine - Les amants de la terre sauvage

Setterfield Diane - Le treizième conte
Sigurdardottir Steinnunn - Le Cheval Soleil
Tardieu Laurence - Comme un père

Vann David - Sukkwan Island   
Vigan Delphine De - No et moi

Woolf Virginia - Mrs Dalloway