Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
11 octobre 2012 4 11 /10 /octobre /2012 18:42

Tumblr_max5lepwue1rdn9cxo1_500_large

Source

 

Un mois très sympa avec de belles lectures, toujours lançée dans la série Harry Potter et juste une petite déception...

 

Coup de coeur jeunesse :

- Harry Potter et la coupe de feu Tome 4 de J.K. Rowling Harry Potter - Harry Potter, T4

Je continue avec toujours autant de plaisir la série, celui était déjà mon préféré en film, il le sera peut-être aussi en livre.

 

J'ai beaucoup aimé :

- Nous étions faits pour être heureux de Véronique Olmi Nous étions faits pour être heureux

J'ai été ravie de voir que Véronique Olmi avait retrouvé sa plume de ses débuts, un très beau roman qui m'a vraiment envouté.

 

J'ai aimé mais je ne sais pas s'ils me laisseront un souvenir impérissable :

- Lily et Braine de Christian Gailly Lily et braine (un petit clic vous mènera vers mon billet)

Une lecture agréable, mais dont je n'ai pas aimé la tournure dans la deuxième partie. Dommage mais on verra à la fin de l'année le souvenir qu'il me laissera.

- Let go de Chloé Mons Let go 

Un tout petit livre (trop peut-être). Une histoire de deuil et un personnage connu.

 

Mes lectures pour mon objectif PAL noire :

objectif-pal-001[1] PAL Noire - 4 

Le bilan de George et la premiere lecture de Claudialucia qui nous rejoint dans cette aventure.

 

Une déception, un abandon :

- Arlington Park de Rachel Cusk Arlington Park

Noir, déprimant, et je n'ai pas bien saisi ou l'auteur voulait en venir... J'ai arrêté à la page 200, je n'en pouvais plus de cette lecture !

 

Presque un coup de coeur :

- Laver les ombres de Jeanne Benameur Laver les ombres

Une auteur dont j'apprécie beaucoup le style et la poésie. Encore une fois la rencontre à eu lieu et j'ai vraiment beaucoup apprécié ma lecture. Je lirais encore sans aucune hésitation Jeanne Benameur !

 

Voilà, c'est tout pour ce mois. Je pensais finir le cinquième tome de Harry Potter mais je n'y suis pas arrivée. C'est pour ça que la première semaine du mois d'octobre lui a été entièrement consacrée (1000 pages quand même pour ce tome qui est le plus long de la série !!)

Rendez-vous le mois prochain :0)

Repost 0
l'or des chambres - dans Bilan du mois
commenter cet article
9 octobre 2012 2 09 /10 /octobre /2012 17:52

Tumblr_mbdq80zyp11qa2ycio1_1280_large

Source

 

 

Changement de dernière minute : Aymeline compte en organiser un, j'attends son billet et je vous donne toutes les informations !!!!

-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------- 

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Alors les voilà ces informations : Aymeline propose donc un RAT pour le 13 octobre, je m'inscrirais donc chez elle plutôt que chez Dewey !! Toutes les infos chez elle sur ce billet. Pour ma part je m'inscris donc pour le samedi 13 octobre de 10 heures à 22 heures.

Et voilà son logo pour l'occasion :

 

 

J'attendais avec impatience de voir si l'une d'entre vous allait se décider à donner une date pour un Read a Thon d'octobre, ne voyant rien venir (:0) j'ai été faire un petit tour sur le blog anglais Dewey où j'ai découvert avec bonheur une date : le 13 octobre... J'ai donc décidé de m'inscrire !! Depuis tout à l'heure je laisse quelques messages pour inciter quelques unes d'entre vous à me rejoindre... C'est vrai que j'aimerais bien ne pas être toute seule samedi mais bon, si ça n'intéresse personne je ferais avec ;0)

Comme d'habitude je ne ferais que 12 heures, 24 heures me semblent tout simplement insurmontable...

Je commence à réfléchir à ce que je vais bien pouvoir lire et je vous donnerais très vite ma petite liste...

Pour vous inscrire c'est par là

Oh, et mon logo ça sera ça : (enfin, j'ai juste choisi une photo :0)

 

NOW AND THEN

Source

Repost 0
l'or des chambres - dans Read-a-thon
commenter cet article
7 octobre 2012 7 07 /10 /octobre /2012 12:46
Une vraie petite merveille :
 
Sublime !!!!!
Et mon retour très vite, sans doute demain avec un billet sur "Laver les ombres" de Jeanne Benameur,
une inscription à un challenge coup de coeur,
un prochain Read a Thon
et mon bilan lecture du mois de septembre.
Très bon dimanche
   
Repost 0
28 septembre 2012 5 28 /09 /septembre /2012 20:02

Panorama de Mulhouse - 1945 - Robert Doisneau

(Mulhouse, ma ville et la petite maison droit devant, coinçé au milieu est à présent une librairie)

 

Une grippe carabinée avec la totale (rhume, toux, fièvre ect...) me met à nouveau complètement à plat. Je suis complètement raplapla... Celles et ceux qui me suivent avec attention savent déjà à quel point une petite grippe m'affecte et m'épuise. Alors je vais essayer de me reposer le plus possible.

Je reviens dès que je vais mieux...

Je vous embrasse...

L'or

Repost 0
l'or des chambres - dans Humeurs
commenter cet article
25 septembre 2012 2 25 /09 /septembre /2012 17:40
Lily et braine Les éditions de minuit, 2010
 
" Nous t'avons trouvé cette jolie maison avec un grand et beau jardin. On ne t'y voit jamais. Tu pourrais t'y installer, te reposer, bronzer ou lire. Tu ne lis jamais. Tu n'aimes pas lire ?. Non, dit Lily ça me fait réfléchir. C'est plutôt bien, dit la mère. Non, dit Lily, c'est pas bien, ça me raconte des histoires qui me font envie, et tôt ou tard je me demande si la mienne vaut la peine. (P62)"
 
Le mot de l'éditeur :
" Braine vient de passer trois mois dans un hôpital militaire. Il a été gravement commotionné. Il peut de nouveau dire, lire et écrire son nom. Il va rentrer à la maison. Lily l'attend. Il est de retour. Il arrive. Souhaitons-leur de vivre enfin heureux. "
 
Braine revient à la maison, il est amoché, amaigri, éteind. A la gare il y a Lily pour l'accueillir, ainsi que Louis, trois ans, leur fils : "un bel enfant aux cheveux d'un blond nordique, presque blancs, avec des yeux bleu clair ombragés par de longs cils" mais aussi Lucie : "une petite chienne, un bâtard de caniche nain femelle, toute noire, frisée comme un mouton, une boule de poils avec deux petits yeux ronds marron et une langue rose" (P9).
Le premier baiser de Braine est maladroit et brutal :
" .../... elle se sentit, plus qu'attirée, plutôt tirée, happée, capturée, raptée par les bras de Braine puis privée d'air par la bouche de Braine.../...
Elle ne s'attendait pas à autant de force. Elle s'attendait à tout le contraire. Elle pensait trouver un Braine encore faible, à peine capable de la prendre dans ses bras..../...
Il l'avait empoignée, à demi-brisée, et maintenant il ne bougeait plus, il attendait, se disant que peut-être elle aussi elle avait envie de l'embrasser à sa manière de femme. Il ne se trompait pas..../... (p12)
Lily le ramène à la maison, en conduisant elle le regarde, surprise de son état :
" Elle le regardait de nouveau, par moments, aussi souvent que la route et la conduite de la voiture le lui permettaient, et elle le vit enfin comme il était, un type mort de fatigue, tétanisé par la faim et le manque de sommeil, rescapé d'un voyage de plus d'une semaine, en camion, en hélicoptère, bateau, train, et maintenant l'auto, le tournevis, la scène du tournevis somnambulique (P19)."
De même qu'elle s'était rendu compte fort tard que Braine n'avait pas dit un mot, de même elle se rendait compte seulement maintenant que Braine son mari avait terriblement maigri, oui, malgré ce long séjour à l'hôpital, les traits creux, un visage osseux, une tête de déporté, de cancéreux ou de prisonnier qu'on aurait affamé." (P19, 20)
Braine aura à peine le temps de dormir un peu, les parents de Lily les attendent et Lily n'ose pas reporté ce diner de retrouvailles. Le père de Lily est autoritaire et intrusif.
 
J'ai beaucoup aimé la première partie de ce livre, le retour à la vie de Braine qui ne fait que dormir au début. Puis il recommence doucement à sourire, à avoir conscience de la présence de Lily. Ils se retrouvent.
"Ainsi de suite, les morceaux se recollaient. Il faisait beau. Un beau mois de Juillet, un peu chaud mais très beau, et puis l'été c'est l'été. Il fera froid cet hiver. Braine se souvenait de ça, à peu près de tout le nécessaire (P46).
J'ai aimé aussi le retour de Braine à la musique, son instrument qu'il redécouvre, un bugle ; " une sorte de trompette, un clairon à pistons (p 111)", " .../... le bugle, c'est un instrument trompeur, voire traître, il n'a pas la rectitude de la trompette, il est plus court, rond, grave, suave, d'une suavité sombre, mélancolique, un son de velours violet (p78)."
La reconstruction de son groupe de Jazz est en marche...
" Vous exagérez, je crois, dit Rose Braxton, la musique n'est pas si dangereuse. Le jazz, si, dit-il, c'est toujours risqué de se donner en entier, vous changez de langue, vous pensez et vous parlez jazz, bientôt vous n'êtes plus que ça, vous n'êtes plus dans ce monde (p83, 84)"
Rose Braxton, qui tient une boite de nuit et qui veut l'embaucher, enverra chercher à sa place ces anciens partenaires de musique. Et ils reviendront, tous ; Nassoy le bassiste, Patrick le pianiste, le saxophoniste Christian, le batteur Claude.
La musique reprendra sa place dans la vie de Braine.
 
Je n'ai pas aimé la suite ni la tournure que les évènements ont pris après ça. Cette lecture était agréable, j'ai pris beaucoup de plaisir à lire ce livre. Mais dommage, la deuxième partie est partie sur une route que je n'ai pas aimé. Je l'ai trouvé banale, pas à la hauteur de ce que ce livre augurait. Mais j'en garderais tout de même un bon souvenir.
Pour finir, un passage que j'ai trouvé très beau ; Lily et Braine regarde un film de Minnelli  : "Comme un torrent" avec Sinatra. Lily ressent le besoin de parler de ce film à Braine, ils sont dans la voiture pour rentrer chez eux et voilà ce qu'elle lui dit :
" Elle se rangea sur le bas-côté. Elle avait le sourire. Elle était très émue. Il fallait qu'elle s'arrête. Braine : Pourquoi tu t'arrêtes ? Elle : Pour te parler. Lui : Me parler de quoi ? Elle : Du film.
A un moment donné, dit-elle. Lily avait les yeux pleins de larmes : A un moment donné, Sinatra donne à lire à Shirley Mac Laine le livre qu'il a écrit. Elle le lit. Il est présent. Il tourne en rond. Elle a fini. Il lui demande ce qu'elle en pense. Elle répond qu'elle trouve ça beau. Alors lui, très énervé, il la prend pour une gourde, il lui dit : Et pourquoi tu trouves ça beau ? Comme si on pouvait dire pourquoi. Mais elle, Shirley la gourde, elle lui répond : Parce que je t'aime.
Lily redémarra sans commentaire. S'arrêta de nouveau et, elle regardait Braine, lui aussi la regardait, elle lui dit : Je n'ai jamais entendu une réplique aussi belle, et je pleure parce que lui ne l'aime pas, c'est trop triste, et aussi parce que j'ai compris que ce qui est beau comme l'amour ne se fabrique pas sous une bagnole qui pisse de l'huile. "
 
Quelques jours après, et, on faisant mon billet, je me rends compte que cette lecture m'a émue bien plus que je ne le pensais.
 
 Challenge "Des mots et des notes" d'Anne
 
 
 
 
Repost 0
l'or des chambres - dans Littérature
commenter cet article
21 septembre 2012 5 21 /09 /septembre /2012 16:46

Celles et ceux qui me suivent avec régularité le savent déjà mais j'ai découvert l'hiver dernier une auteur qui m'avait littéralement enthousiasmé, j'avais vécu des heures divines dans le petit village de Three Pines, en compagnie de l'inspecteur Armand Gamache. Un livre délicieux, parfait pour une lecture à faire au coin du feu, enveloppé dans un plaid en buvant un thé chaud et en regardant la neige tomber derrière les fenêtres. Ce titre c'était "Sous la glace" Sous la glace et j'avais vraiment adoré !! (un petit clic sur le titre pour lire mon billet).

En voici quelques mots :

" J'avouerais que, ce que j'ai aimé le plus dans ce roman, n'est pas l' enquête policière, qui est pourtant pas mal du tout, mais bien l'ambiance et l'atmosphère qui règne dans ce roman... Ce roman est idéal pour les fêtes de Noël parce que vous y nagerez en toute béatitude... Il regorge de passages délicieux qui vous feront fondre j'en suis certaine... Et puis il y a aussi cette neige et ce froid qui j'aime tant mais que j'ai un peu du mal à trouver chez moi en ce moment... En effet, dans cette petite ville de Three Pines il neige, il y fait glacial et on y a tout intérêt à très bien s'habiller !!!

Les personnages eux aussi sont tout à fait craquants, j'ai beaucoup aimé l'inspecteur Armand Gamache, il m'a semblé d'une sagesse exemplaire cet inspecteur là... Il y a aussi les trois grâces, trois vieilles dames tout à fait originales... Et puis Clara et Peter, un couple éminemment sympathique...
Bref j'y étais si bien dans ce livre que j'y serais bien restée plus longtemps... Je compte bien prolonger le plaisir en lisant "Nature morte" chez le même éditeur...
Et il y a ce village, Three Pines, tellement bien décrit et qui apparait si chaleureux et douillet, que l'on ferait bien ses bagages immédiatement pour aller y vivre (en tout cas moi...).../..."

En me promenant sur le site Actes Sud (une habitude assez régulière :0) j'ai eu la très bonne surprise de constater que le troisième tome de cette série policière avait tout juste paru.

Son titre : "Le mois le plus cruel" Le mois le plus cruel et en voici le résumé de l'éditeur :

" Durant le week-end de Pâques, le village de Three Pines s'anime le temps d'une grande chasse aux oeufs. Mais une fois la nuit tombée, le monde des vivants se mêle à celui des morts.

Lorsque Armand Gamache arrive le lendemain, l'inspecteur-chef de la Sûreté du Québec découvre une scène de crime des plus inhabituelles. Dans la vieille maison abandonnée des Hadley, où il a déjà failli perdre la vie, une séance de spiritisme, organisée pour libérer la demeure du mal qu'elle recèle, s'est terminée de façon tragique. Un corps sans vie git à terre, celui d'une participante apparemment morte de peur.

Mais Gamache a appris à se méfier des apparences. Il sait que le décor de carte postale de la petite bourgade des Cantons-de-l'Est cache d'inavouables secrets. Il sait que l'explosion de vie du printemps dissimule des pulsions de mort. Il sait que l'un des siens est sur le point de le trahir.

Dans cette nouvelle enquête, les lecteurs de Louise Penny retrouveront avec bonheur l'inspecteur-chef Gamache, sa veste de tweed impeccable, son côté délicieusement suranné, son physique de bon vivant, ses longues promenades méditatives, et cette façon de se tenir debout quand tout le monde pense qu'il est sur le point de tomber."

 

J'ai continué ma petite visite et voilà que je découvre qu'il y aura également une sortie poche en Babel du premier tome (que je n'avais pas encore lu, oui, j'ai commençé ma découverte par le tome deux, mais ce n'était pas un souci pour la compréhension). Le premier tome s'intitule " Nature morte" Nature morte et en voilà un petit résumé également :

" Un dimanche d'automne, le jour se lève sur le charmant village québécois de Three Pines, et les maisons reprennent vie peu à peu. Toutes, sauf une... La découverte dans la forêt du cadavre de Jane Neal bouleverse les habitants de la petite communauté. Qui pouvait bien souhaiter la mort de cette enseignante à la retraite, peintre à ses heures, qui a vu grandir tous les enfants du village et dirigeait l'association des femmes de l'église anglicane ? L'inspecteur-chef Armand Gamache, de la Sûreté du Québec, est dépêché sur les lieux. Il ne croit guère à un accident de chasse. Au cours de sa longue carrière au sein de l'escouade des homicides, il a appris à se méfier des apparences. Tandis que ses adjoints procèdent aux premiers interrogatoires, il s'abstrait du tumulte, s'assied sur un banc, dans le parc du village, s'imprègne des lieux et fait ce qu'il sait faire le mieux : il observe. Alors, lentement, à force d'attention, la perfection du tableau s'estompe. Des craquelures d'abord invisibles lézardent le vernis, l'œil averti devine les retouches, les coupables repentirs, les inavouables repeints. Bientôt, la fresque idyllique livrera ses terribles secrets... Avec ce premier volet des enquêtes de l'inspecteur-chef Armand Gamache, Louise Penny a concocté un roman plein de charme, de subtilité et d'humour, dans la plus pure tradition des grands maîtres de la littérature policière. "

 

Louise Penny est une auteure canadienne, vous vous doutez donc qu'elle ne pouvait que me plaire...

Conclusion, si vous ne saviez pas quoi lire ce week end voilà deux très bonnes idées !!

Repost 0
17 septembre 2012 1 17 /09 /septembre /2012 13:54

J'étais déjà inscrite au challenge de Val mais encore un que je n'avais pas réussi à boucler (et même pas à commencer d'ailleurs :0)

Voilà que Dawn reprend le flambeau et le décide en illimité, et c'est une très bonne nouvelle

Evidemment je me suis inscrite et je vous donne deux des très beaux logos que Dawn a crée :

 

 

 

Pour en savoir plus c'est par là.

Qui va nous rejoindre ??

 

Pour les lectures je compte lire :

Kate O'Riordan (Un autre amour, Pierres de mémoire)

Nuala O'Faolain (Best love Rosie, Chimère, J'y suis presque)

Claire Keegan (les trois lumières ou l'antarctique)

Anne Enright (Retrouvailles)

 

Un autre amourPierres de mémoireBest love RosieJ'y suis presque

ChimèresRetrouvaillesLes trois lumièresL'Antarctique

 

Repost 0
l'or des chambres - dans Challenges
commenter cet article
16 septembre 2012 7 16 /09 /septembre /2012 13:12
Sugar and spice, virtue and viceSugar and spice, virtue and vice
impossible.FUCK.
Et en bonus un morceau d'une sublime beauté découvert chez elle et que j'écoute depuis, dès que j'en ai l'occasion...
Prenez le temps de l'écouter...
 
 
Repost 0
12 septembre 2012 3 12 /09 /septembre /2012 16:41
Vous le savez, ce n'est un secret pour personne, mes billets lectures en retard s'amoncellent et il serait plus que temps que je m'y mette. Certaines d'entre vous m'avaient conseillés de regrouper en un seul billet plusieurs lectures. Je crois que ça peut être une solution assez logique pour les lectures plutôt bof-bof de ces derniers mois.
Je vais donc commencer par ces trois-là :
 
La noyée  La noyée de Thérèse Bohman édtions Balland, Existe en Pocket La noyée
 
Le mot de l'éditeur :
Un huis clos familial lourd de secrets…
Au plein cœur d’un été caniculaire, Marina se rend en vacances chez sa sœur Stella qui vit à la campagne avec son compagnon, Gabriel, un écrivain.
Elle va explorer cette grande et vieille maison, son jardin envahi de plantes grimpantes, de fleurs rares, comestibles ou toxiques. Une végétation de toute sorte, qui foisonne et se révèle pleinement dans cette chaleur humide, où l’on suffoque, où l’on peine à respirer.
Au fil des jours s’installe entre les deux sœurs un état de tension et d’angoisse : Marina se persuade que la relation amoureuse entre sa sœur et Gabriel est une impasse ; Stella garde un lourd secret quelle n’arrive pas à partager. Dans cette atmosphère torride et étouffante naît entre Gabriel et Marina une attirance physique irrésistible. Insidieusement, de ce triangle amoureux va surgir le drame…
Écrit dans un style raffiné et captivant, ce roman nous donne accès à l’intimité de trois personnages dont la tension dramatique est palpable. Un roman subtil, entre séduction, silence et trahisons.
 
Vous le savez déjà j'adore les romans Nordiques, ce roman là étant suédois, cela ne pouvait que me tenter. Ce qui m'attirait dans ce roman est ce côté huis-clos (que j'adore en général) et cette atmosphère annoncée lourde et poisseuse. Au final ça a été une déception totale. Rien ne m'a plu dans ce roman, ni le style de l'auteur trop banal, ni l'histoire de ces deux femmes victimes consentantes. Je pense que c'est ce dernier point qui m'a vraiment plus qu'agacée... Cela ne m'a pas du tout semblé crédible.
Je n'ai trouvé qu'un seul billet sur ce livre et c'est celui de Fabienne, si vous voulez en savoir plus faites-y un petit tour. Elle n'en a pas du tout la même approche que moi.
 
Joanna Hershon - La nuit de l'étang. La nuit de l'étang, Joanna Hershon, éditions encre de nuit
 
Le mot de l'éditeur :
" Une grande maison familiale située au milieu des bois, près d'un étang. Un week-end d'été dans le New Hampshire. Aaron, étudiant modèle, est venu présenter sa petite amie, Suzanne, à ses parents. Il y a là Jack, son frère cadet, adolescent rebelle, et Lila, la petite soeur âgée de huit ans. Au cours d'une nuite où éclatent passions, rancoeurs et ambiguités, le week-end tourne à la tragédie : Jack meurt et Aaron disparait à jamais. Accident ou crime passionnel ? Dans la tête de Lila, témoin qui n'a presque rien vu, les images sont floues, les souvenirs se télescopent. Dix ans plus tard, Lila, devenue une jeune fille, n'a pas surmonté cette double perte. Comment construire sa vie quand l'enfance est si lourde à porter ? Peut-on apprendre à aimer si l'on croit que l'amour peut tuer ? Comment découvrir la vérité quand, autour de soi, règne la loi du silence ? Commence alors une quête éperdue qui conduira Lila à New York puis dans une petite ville du Michigan, à la recherche d'Aaron et d'une vérité qui, seule, pourra l'aider à vivre..."
 
Ce livre là faisait partie de ma PAL noire. Lorsque je l'avais acheté je pensais qu'une histoire telle que celle là ne pourrait que me plaire. Une jeune fille ayant subie la perte de ces deux frères ainés lorsqu'elle était enfant et cela dans des conditions plutôt troubles et dramatiques, ça ne pouvait que m'intéresser. J'étais curieuse de voir l'incidence que cela aurait sur sa vie future et comment elle allait bien pouvoir surmonter cette perte. 
En fait, Lila doit faire face aussi à ses parents qui ne veulent plus rien entendre de leur fils disparu, qu'ils considérent désormais qu'il ne leur reste qu'une seule fille. Lila adorait ses frères, comment survivre à leurs départs ? Jeune fille elle sera très solitaire, fuyant le contact avec les autres, se concentrant uniquement sur ces études. Elle n'aura de cesse de retrouver ce frère qui a fuit loin d'elle, loin de leur famille.
Je pense que ce sujet aurait pu être traité bien mieux. En tout cas cela n'a pas fonctionné du tout pour moi et pour celui là aussi la déception était au rendez-vous.
Je n'ai trouvé aucun billet pour ce livre, et il me semble même qu'il soit désormais épuisé.
 
Un petit extrait :
" Aaron entrouvrit un oeil, crut entendre des oiseaux sur le toit. Mais non, c'était la pluie. Et puis non. C'était le matin, tout simplement. Les planchers craquaient, la théière sifflait. Des voix lui parvenaient depuis le rez-de-chaussée, un rayon de soleil vint lui caresse l'épiderme. Il en déduisit qu'il ne pleuvait plus et qu'il était tard. Suzanne était déjà levée.
Il ouvrit les rieux et jeta un coup d'oeil par la fenêtre. Lila faisait la roue sur la pelouse. Une vraie petite acrobate. Aaron était en sueur. C'était perturbant, de se réveiller après les autres, pas de suzanne, et toute la maisonnée en pleine activité. Il faisait chaud pour la saison. Debout, pas très stable sur ses pieds, il offrit son corps à la brise légère qui soulevait les voilages et le réveillait doucement. Il se regarda dans le miroir en pied que sa mère avait fixé sur la porte quand elle avait cessé de marquer au feutre, chaque année, la croissance de son fils aîné. L'image était floue. "
 
Adèle Blanc-Sec - Adèle Blanc-Sec, T1  Adèle Blanc-Sec - Adèle Blanc-Sec, T2 Adèle Blanc-Sec de Tardi, éditions Casterman
 
Le mot de l'éditeur du premier tome
" Dans ce premier épisode des AVENTURES EXTRAORDINAIRES D'ADÈLE BLANC-SEC, nous faisons connaissance avec la célèbre héroïne de Tardi. Dotée d'une personnalité hors du commun, Adèle nous entraîne dans un univers mystérieux (dans lequel Paris occupe une place de choix), peuplé de monstres et d'êtres étranges, qui fera le succès de cette série. "
 
Du second :
" En ce mois de décembre 1911, Paris est secouée par la brusque réapparition de la peste et par une mystérieuse vague de disparitions sur le Pont-Neuf. Adèle, déterminée à venger la mort de son ami Lucien Ripol, mène l'enquête, persuadée qu'un lien existe entre ces trois affaires. Affrontant tour à tour Albert, son ancien complice, et une redoutable secte d'adorateurs du démon Pazuzu, arrivera-t-elle à échapper aux différentes menaces qui planent sur elle ?"
 
 
 
Si je n'avais pas vu le film de Luc Besson je ne crois pas que j'aurais eu l'idée de lire ces BD, mais j'ai beaucoup aimé le film et par hasard, j'ai trouvé les deux BD réunis en un seul volume, lors d'une promenade à un vide-grenier et ceci pour presque rien. J'ai donc tenté le coup. J'avoue ne pas avoir aimé plus que ça les dessins de Tardi (pardon à ses fans dévoués) et j'avoue (encore plus rougissante...) que je n'ai presque rien compris à toutes ces aventures d'Adèle, cela m'a semblé complètement embrouillé et totalement trouble... L'histoire du film était bien plus claire et même (pardon encore pour les adorateurs de Tardi :0), bien plus intéressante...
J'avais vraiment beaucoup aimé le film et le personnage d'Adèle qui est drôle, futée et intrépide... Un vrai caractère de femme bien trempé. Alors bien sûr c'est loufoque mais les personnages de Tardi sont assez bien croqués à mon avis.
En conclusion je regarderais à nouveau avec beaucoup de plaisir le film mais je ne pense pas lire la suite des aventures d'Adèle (qui contient quand même beaucoup de tomes).
Le film a été vu par Géraldine aussi, juste par là
 
JPEG - 120.9 ko
 
Et pour finir, un petit bonus,  la bande annonce :
 
 
Repost 0
l'or des chambres - dans Littérature
commenter cet article
9 septembre 2012 7 09 /09 /septembre /2012 13:22

Robert Doisneau - Vers Kufstein, Tyrol 1957

 

Le matin, réveil très tôt, histoire de sentir sur soi le souvenir de la fraîcheur de la nuit.

Un grand bol de chocolat, quelques bouts de brioches dorés.

Les garçons et leurs copains autour de la table, les rires et les gloussements.

La promesse pour eux d'une journée de liberté et d'une profusion d'oxygène.

Ils pourront crier de toute la force de leurs poumons, courir jusqu'à en perdre haleine.

Ils pourront oublier la rentrée, les cahiers, les contraintes.

C'est dimanche, et ils ne penseront pas à la semaine à venir

Ils oublieront celle qui est passé et le stress des premiers devoirs

Ils seront libres, heureux, en totale immersion dans cette nature encore vierge.

Ils passeront une journée magnifique.

Un souvenir qui sera comme une force pendant leurs longues journées passés sur des chaises.

Un souvenir comme une bouffée d"oxygène.

Et même, ils en feront peut-être, une de leurs plus belles rédactions. 

Ils écriront  de leurs plus belles écritures le titre, tout en haut de leurs feuilles à grands carreaux :

" Un dimanche à la montagne" !!!

 

L'or

 

Bon dimanche !!!

Repost 0

Présentation

  • : Le blog de l'or
  • Le blog de l'or
  • : Je suis une jeune femme passionnée de littérature... Mon blog sera surtout un concentré de ma plus grande passion : la lecture... Il y aura aussi quelques touches de peintures, de cinéma, de musiques et un peu de ma vie aussi... L'Or des Chambres pour un hommage à la très grande Françoise Lefèvre dont j'emprunte le titre d'un de ses livres.
  • Contact

Lectures (et défis) en cours

" Le bon critique est celui qui raconte les aventures de son âme au milieu des chefs-d'oeuvre" Anatole France, phrase lue chez l'Irrégulière 

 

Wikio - Top des blogs - Littérature  

      

 Découvrez Hellocoton      

 

 I ♥ mon libraire

 Gaëlle la libraire     

 

Meuse l'oubli

Meuse l'oubli 

 

Nos vies désaccordées

Nos vies désaccordées

 

Ariel

Ariel de Sylvia Plath       

 

Le Docteur Jivago

Le docteur Jivago pour "Un hiver en Russie" (jusqu'au 21 mars) avec Touloulou   

 

Ernest et Célestine - Le roman d'Ernest et Célestine  

Le roman d'Ernest et Célestine dont je fais la lecture à PetitDernier tous les soirs 

 

Par ici, c'est chaque jour une nouvelle photo de Doisneau, Atelier Robert Doisneau

 

Par là, le Bonheur du jour 

Recherche

J'aimerais lire très bientôt...

 

Rose-Aimée - Rose-Aimée, T1

Rose Aimée T1

 

Shutter island

Shutter Island

 

L'arbre du père

L'arbre du père    

 

Les ignorants

Les ignorants 

Archives

Lectures communes

Les mains nues

Les mains nues de Simonetta Greggio avec Laure

Pour le 27 mai

 

 

Le Seigneur des anneaux - Le Seigneur des anneaux, T2 

Le seigneur des anneaux tome 2, les deux tours

Décembre avec Za et Malou 

 

Villa Amalia

Villa Amalia

avec George

 

Une adoration

Une adoration

avec George

 

 

 

Derniers coups de coeur

Sous la glace

Sous la glace

 

 

Les femmes du braconnier

 

La terre fredonne en si bémol

 

Cent ans

 

Le canapé rouge

 

Les insurrections singulières

     

Fugue 

  

Garden of love

 

Jours de juin

 

Le coeur cousu

 

Julius Winsome

 

  Le reste est silence

 

 Le treizième conte

 

Mademoiselle Chambon

Billets à venir

Twilight - Twilight, T4

Twilight T4

 

Twilight - Twilight, T3

Twilight T3

 

Twilight - Twilight, T2

Twilight T2

 

Twilight - Twilight, T1

Twilight T1

 

La fois où je suis devenu écrivain

Là fois où je suis devenu écrivain

 

Un temps fou

Un temps fou

 

Sac d'os

Sac d'os

 

L'enlèvement

L'enlèvement

 

Cette nuit-là

Cette nuit là

 

Hunger Games - Hunger Games, T3

Hunger games T3

 

Les demeurées

Les demeurées

 

Hunger Games - Hunger Games, T2

Hunger games T2

 

Eux sur la photo

Eux sur la photo

 

Habibi

Habibi (BD)

 

Paradise

Paradise

 

Les trois lumières

Les trois lumières

 

Thérapie

Thérapie

 

Orgueil et préjugés

 

Hunger Games - Hunger Games, T1

Hunger Games

 

Le Seigneur des anneaux - Le Seigneur des anneaux, T1

Le seigneur des anneaux T1

 

La reine des délices

La reine des délices

 

Fais-moi peur

Fais moi peur

 

Sous la glace

Sous la glace

 

Eloge de la faiblesse

Eloge de la faiblesse

 

Winter

Winter

 

Je ne suis pas celle que je suis

Je ne suis pas celle que je suis

 

Chienne de vie

Chienne de vie

 

La vieille anglaise et le continent

La vieille Anglaise et le continent

 

Le sommet des dieux - Le sommet des dieux, T3

Le sommet des Dieux, tome 3

 

Sobibor

Sobibor

 

Les oreilles de Buster

les oreilles de Buster

 

 New York, journal d'un cycle

New York, journal d'un cycle

 

Le premier été 

Le premier été

 

 Le sommet des dieux - Le sommet des dieux, T2

Le sommet des dieux T2

 

L'odeur du figuier, un parfum de délicieuse mélancolie

L'odeur du figuier

 

0.4

0.4

 

Les collines du tigre

Les collines du tigre

 

Miel et vin

Miel et vin

 

Un certain vertige

 

Le blues des Grands Lacs

Le blues des grands lacs

 

Quinze kilomètres trois

Quinze kilomètres trois

 

Le sommet des dieux - Le sommet des dieux, T1

Le sommet des dieux T1

 

L'échappée belle

L'échappée belle

 

  Les années douces - Les années douces, T2

Les années douces T2

 

Le caveau de famille

Le caveau de famille

 

Le mec de la tombe d'à côté

Le mec de la tombe d'à côté

 

Ne tirez pas sur l'oiseau moqueur

Ne tirez pas sur l'oiseau moqueur

 

Rosa Candida

Rosa Candida

 

Azilis l'épée de la liberté

Azilis l'épée de la liberté

 

Ouragan

Ouragan

 

Les tendres plaintes

Les tendres plaintes     

Challenges 2013

tour-du-monde-1

Le tour du monde en 8 ans

 

Challenge Irlande : illimité !!

 

Fin : 31 Juillet 2013

 

objectif-pal-001[1]

Objectif PAL Noire by L'Or et George ; illimité

 

http://img15.hostingpics.net/pics/279733ILEDESERTE2.jpg

Fin : 01 Août 2013 (ou plus)

 

   

Fin : 30 septembre 2013

 

Fin : 30 juin 2013

 

Il viaggio

Fin : 31 Octobre 2013

 

Fin : Décembre 2013 (prolongation) 

 

Challenge littéraire

Repris par Anne 

Fin 31 décembre 2013     

 

Liste des participants

Fin : novembre 2013  

 

challenge gilmore girls 2013

Repris par Touloulou

Date de fin : 08 octobre 2014 

 

challengeQuatreSaisons    

Prolongation jusqu'au 21 décembre 2013

 

dc3a9fi_scandinavie_blanche

            3/5 Ici et  et

Fin : 31 décembre 2013 Repris par Lystig 

 

Fin : 28 Juillet 2013

 

logonaturewriting1 

-/5

Fin : décembre 2012 (Folfaerie m'a donné une prolongation pour cette année, merci à elle !!)

 

  Challenge Colette

-/3

Fin : 23 Septembre 2013 (Prolongation) 

 

Ici, et là 

3/3

Fin : 21 Juin 2013

 

Femmes du mondel ogo  

Cent ans Wassmo

La terre fredonne en si bémo l- Strachan

Les femmes du braconnier - Pujade Renaud

Fin : décembre 2012 (renouvelable)    

 

2/10 Re-Prolongation du challenge :

Fin : 05 avril 2014  

 

Prolongation du challenge

Fin : 30 septembre 2013    

Index auteurs


Agus Milena - Battement d'ailes

Ahern Cecelia - Un cadeau du ciel

Beckett Bernard - Genesis

Benameur Jeanne - Les insurrections singulières

Bertholon Delphine - L'effet Larsen

Brisac Geneviève - 52 ou la seconde vie

Cabasson Armand - La reine des mots

 Calvetti Paola -L'amour secret

Chabrol Caroline - Sous les cahiers, la mort

Cohen Welgryn Myriam - Mères - Myriam Cohen Welgryn
Constantine Barbara - A mélie, sans mélo

Delaflotte Mehdevi Anne - Fugue

Dickens Charles - Un chant de Noël
Divakaruni Chitra Banerjee -Ma soeur, mon amour

Donovan Gérard -Julius Winsome

Estibal Sylvain - Le dernier vol de Lancaster
Ferney Alice - Paradis conjugal
Giraudeau Bernard - Cher amour

Girerd Jacques Rémy, Benoît Chieux - L'enfant au grelot  (album enfant)
Glass Julia - Jours de juin

Guelfenbein Carla - Le reste est silence

Haasse Hella S. -La source cachée
Hannah Kristin - La magie du bonheur

Henrichs Bertina -La joueuse d'échecs 

Herry Jeanne - 80 étés

Hobbie Holly - Juste à temps pour Noël - Holly Hobbie (album enfant) 
Holder Eric - Mademoiselle Chambon

Kamimura Kazuo - Lorsque nous vivions ensemble 1
Kamimura Kazuo - Lorsque nous vivions ensemble 2

Kingsolver Barbara - Un été prodigue

Kortepeter Paul et Susan Wheeler - Youpi, pas d'école  (album enfant)
Lemoine Annie - Les heures chaudes

Lethielleux Maud - Dis oui, Ninon
Levraud Murielle - Le soir autour des maisons 

Malte Marcus - Garden of love

Martinez Carole - Le coeur cousu

Matheson Richard - Je suis une légende

Mazurel Claire et Marie H. Henry - Demain c'est Noël (album enfant)
Mégnin Jean-Philippe - La voie marion

Meyer Stephenie - Les âmes vagabondes

Miller Rebecca - Les vies privées de Pippa Lee 

Moning Karen Marie - Fièvre noire

Mosse Kate - Les fantômes d'hiver

Picasso Marina - Grand-père
Rice Luanne - Les carillons du bonheur
Ryan Carrie -La forêt des damnés

Sampioro Dominique - La petite présence
Scholes Katherine - Les amants de la terre sauvage

Setterfield Diane - Le treizième conte
Sigurdardottir Steinnunn - Le Cheval Soleil
Tardieu Laurence - Comme un père

Vann David - Sukkwan Island   
Vigan Delphine De - No et moi

Woolf Virginia - Mrs Dalloway