Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
8 mars 2011 2 08 /03 /mars /2011 18:54

Bon, allez, je vais me dire que c'est le dernier mais là comment résister ???

Je vous le demande !!!

Il s'agit du challenge de Prune et qui s'intitule "Défi scandinavie blanche"

 

 

Je me suis inscrite dans la catégorie "Ourson"  

Il me faudra donc lire au moins un roman de chacun des 5 pays scandinaves donc :

Danemark

Finlande

Islande

Norvège

Suède

 

Presque tout les titres qui me tentent pour ce mois sont des lectures nordiques,  ça ne pourra être que du gâteau !!!

N'hésitez pas à venir nous rejoindre, il existe aussi un défi Scandinavie noire (polars)

 

De plus ça sera un challenge que je pourrais cumuler avec le challenge de "Voisins, voisine" de Kathel...

 

Pour l'instant je compte lire :

 

Chienne de vie    Le mec de la tombe d'à côté   

 

Bonne soirée à toutes et à tous et très bonnes lectures !!!

 

 

Repost 0
l'or des chambres - dans Challenges
commenter cet article
5 mars 2011 6 05 /03 /mars /2011 12:45

- Marcus Malte - R.Gaillard (Gamma) -

Marcus Malte

 

 
Je vous avais déjà parlé de cet auteur avec ce livre là : "Garden of love"   
 Garden of love   avec ses mots :

 "Il fait parti de ces livres, vous savez, ces livres qui sortent de l'ordinaire. Ceux qui vous rappelent pourquoi vous aimez tant lire. Un de ceux qui vous bouscule et vous malmène.

  C'est un livre qui vous empoigne, vous dévore, vous possède comme une fièvre. Vous tournez les pages comme envoutés, même si vous entrez dans un prodigieux cauchemar. Vous n'avez pas d'autres choix que de continuer. C'est une histoire qui a un sacré souffle, un roman qui a une sacrée personnalitée...

La vie, le monde qui gravitent autour de vous s'effacent, s'écartent comme un rideau.

Et vous avez devant les yeux un univers glacial mais prenant, une histoire incroyable.

Et vous entrez là dedans à petits pas, timidement d'abord, et sans hésitation après comme on se jette dans une décision pour laquelle on a longtemps hésité.

Vous avez le souffle court et le coeur battant...

N'est ce pas là ce que l'on demande à n'importe quel livre ???

Cet évasion là ? "

(Mon billet en entier est par ici.)

 

Alors bien sûr quand vous avez l’occasion de rencontrer l’auteur d’un livre que vous avez vraiment aimé d’amour c’est un grand moment…

 

Et bien sûr j’étais aux anges…

J’ai pris quelques notes mais je ne suis pas très douée pour ça… alors ça paraîtra peut-être un peu confus…

D’abord je dois dire que l’homme est très sympathique, qu’il vous regarde droit dans les yeux et, à mon impression, à un grand respect pour ses lecteurs… Ce n’est pas le genre à faire semblant, à jouer un rôle pour faire vendre son bouquin. C’est un homme entier, vraiment présent à ce qu’il fait.

Au premier abord l’auteur semble peu bavard. Et je pense que le libraire avait pour consigne de meubler la conversation, d’amener les questions… Au début il n’y avait d’ailleurs que lui qui parlait. Mais très vite Marcus Malte a commençé à être plus à l’aise et j’ai senti qu’il avait vraiment envie de s’exprimer. Il faut dire que nous avions la chance d’être en tout petit comité, la salle de rencontre n’est pas bien grande et c’est ça qui fait tout le charme des rencontres dans cette librairie.

Tout d’abord il a comparé son livre, « les Harmoniques », à une ballade de Jazz, lente et nostalgique. Tout en avouant que la musique à une grande importance dans ses bouquins. (elle avait déjà une belle place dans «Garden of love »). Il dit partir de rien et avancer dans son écriture au fur et à mesure. Il dit ne jamais revenir en arrière, quand il prend un chemin il le garde…

 

Il avoue que, ce qui l’intéresse avant tout c’est l’émotion, et sera toujours plus touché par un roman, un personnage que par des documents.

Et il semble aussi bien plus intéressé par l’individu que par les masses (je ne sais pas si vous comprenez ce que je dis, mais bien sûr il était beaucoup plus clair !)

A certaines questions du libraire qui ont l’air de l’agacer un peu, il répond qu’il n’aime pas analyser ce qu’il écrit.

Qu’il écrit à l’instinct…

Qu’il retranscrit comme il ressent…

Et je dois dire que j’aime beaucoup cette réponse !

Il dit écrire à l’oreille, sur le rythme, le son mais dit aussi ne pas aimer travailler avec de la musique, que la musique est déjà tellement présente dans son écriture que cela serait une gène dans son travail.

A la question d’une lectrice, qui l’interroge sur cette fin des harmoniques, qui semble ouverte (je précise que je n’ai pas encore lue les Harmoniques) il répond que le côté définitif lui fait peur, qu’il aime laisser une porte ouverte…

A une autre question d’une lectrice qui lui demande quel est son propre livre qu’il préfère il répond « La part des chiens » et je compte bien le lire très vite évidemment…

Et à la question de ce qu’il aime lire lui-même il répond qu’il aime les styles forts, des styles qui forcément ne peuvent pas plaire à tout le monde (encore une réponse qui me plait fortement) Et qu’il ne lit pas plus que de polars que d’autres choses…

Pour finir quand une lectrice lui demande sa façon de travailler, il répond qu’il reprend sans cesse son texte, au fur et à mesure, pages après pages et que, quand il met le point final, c’est pratiquement fini. Qu’il ne change plus grand-chose à ce moment là.

Parce qu’il dit, quand même, qu’après l’instinct il y a le travail et qu’il a une place à 99 %.

Oh j’ai oublié de dire aussi qu’il fait pas mal de livres jeunesses, apparemment au départ, il y est venu un peu par hasard.

Il vient juste d’ailleurs, de signer le texte d’un album « O Corbeau »    O corbeau

 

 o_cor.jpg Dessins : Rémi Saillard



D'autres titres jeunesse :

- De poussière et de sang

- Mon vaisseau te menera bientôt sur un nuage

- Le chapeau et c'est toujours la même histoire encore avec Rémi Saillard



 De poussière et de sang   Mon Vaisseau Te Ménera Jeudi Sur Un Nuage   Le chapeau et c'est toujours la même histoire



Bon, voilà, je crois avoir fait le tour des notes que j’ai pu prendre… Je n’en ai pas pris plus que ça, parce que d’une part je ne suis pas très douée pour ça (ce n’est pas mon métier d’ailleurs…) et d’autre part j’avais envie d’être vraiment présente à cette rencontre.

Je dois dire que je ressors absolument enchantée de cette rencontre… C’était vraiment un très beau moment.

J’ai beaucoup aimé l’homme qu’il donnait à voir, et pas seulement l’auteur.

A ce que j’ai vu, ce n’est pas un homme à parler pour ne rien dire.

Une rencontre vraiment, vraiment très intéressante…

J’espère ne pas avoir dénaturer le sens de ses paroles, si c’est le cas je m’en excuse d’avance. Ce n’est jamais facile de retranscrire les pensées, le ressenti de quelque un qui parle en face de vous.

A part ça je suis ravie… J’ai ma dédicace dans mon exemplaire de "Garden of love"… (Yes !!!!)

Et bien sûr « Les harmoniques » sont reparti avec moi. Je vous en parlerais plus en détail le plus tôt possible… Mais je crois qu’il ne va pas faire long feu dans ma PAL !

Merci encore à Marcus Malte pour cette super rencontre et merci à la librairie Bisey de Mulhouse…

 

La part des chiens    Un billet ici ,ici et .



Les harmoniques    Un billet ici et là aussi.



J'espère lire le plus vite possible "Les Harmoniques"

Quand à "La part des chiens" je pense qu'il va passer rapidement de ma LAL à ma PAL.

Très bon week end.

Repost 0
l'or des chambres - dans Rencontres
commenter cet article
4 mars 2011 5 04 /03 /mars /2011 13:34

 

Un petit bilan en passant pour le concours S.T.A.R. de chez Liyah.

 

- Azilis, l'épée de la liberté de Valérie Guinot : 426 pages

- Rosa Candida d'Audur Ava Olafsdottir : 333 pages

 

Azilis l'épée de la liberté    Rosa Candida

 

Pour un total de 759 pages.

Oui c'est très peu et je serais probablement dans les dernières mais ça n'a aucune importance parce que je suis ravie de participer.

Ce n'est pas ce week-end que je pourrais me rattraper parce que nous serons très occupés mais dès lundi je serais d'attaque.

Bonnes lectures à toute les participantes !!!

Repost 0
28 février 2011 1 28 /02 /février /2011 18:03

 

     

 

Je sais, j'ai une journée de retard... Mais il me semblait important de le faire parce que si nous ne faisons rien, si les choses continuent de se détériorer comme elles le font alors un jour il sera trop tard... La terre a déjà perdu tellement d'espèces animales...
La nature, les animaux, et les hommes aussi, ne sont plus respectés...
La terre sur laquelle nous vivons n'est plus respecté...
On épuise ses ressources sans aucun état d'âme...
 
Dans l'indifférence totale de nos hommes politique...
Il faudra bien finir par prendre conscience...
Il faudra bien finir par ouvrir les yeux...
Parce que sinon la terre finira par être bien laide...
 
Il est temps que la politique se penche un peu sur cette question primordiale : quelle terre allons-nous laisser à nos enfants ???
Qu'allons nous y gagner à n'avoir aucun respect pour rien...  
 
Pour en savoir plus suivez le lien ici
Repost 0
l'or des chambres - dans Humeurs
commenter cet article
25 février 2011 5 25 /02 /février /2011 13:27

beck-robert-2.jpg

Robert Beck

 

Décembre :

 

Un coup de coeur :

La trilogie de Dina   Le livre de Dina :

 

 Les limons vides  Les vivants aussi   Le Livre de Dina, tome 3 : Mon bien aimé est à moi par Wassmo

 

 

 

Janvier :

 

Trois lectures jeunesse :

 

Un coup de coeur :   Le combat d'hiver

 

 

Et   Bal de givre à New York   La forêt des damnés

 

Et deux abandons de lecture (vous en connaissez la raison) :

 

Un Noël au lac des saules   La reine des glaces

 

Deux lectures que je reprendrais avec grand plaisir à Noël prochain !!!

 

A suivre : ma rencontre à Mulhouse avec Marcus Malte

 

 

Repost 0
l'or des chambres - dans Bilan du mois
commenter cet article
22 février 2011 2 22 /02 /février /2011 17:02
 
 
Une véritable petite splendeur, un bijou, trouvé chez elle. 
 C'est superbe et j'aime autant le clip que la mélodie et la voix !!!
Merci à toi Maman chevalier pour la découverte !
 
Repost 0
20 février 2011 7 20 /02 /février /2011 20:48

" Après 25 ans d’engagement, les Restos du Cœur organisent leur collecte annuelle pour offrir des repas aux plus démunis. Les 4 et 5 Mars, dans les tous les hypermarchés et supermarchés et partout en France, les clients seront sollicités pour acheter et donner aux Restos du Cœur les produits dont ils ont besoin.

A cette occasion, plus de 41 000 bénévoles seront sur place pour collecter les produits, aux côtés desquels se mobiliseront également 3 000 salariés de Carrefour et Danone.

En effet, pour la troisième année consécutive, Carrefour et Danone s’associent aux Restos dans le cadre d’un partenariat à plusieurs niveaux : mobilisation les jours de collecte, mécénat de compétence tout au long de l’année et opération promotionnelle du 16 au 22 Mars durant laquelle 1 repas est offert aux Restos pour l’achat de 4 produits.

Nous comptons également sur votre mobilisation à vous, blogueurs, pour soutenir les Restos du Cœur. Ainsi, pour chaque billet publié sur les Restos du Cœur, Danone et Carrefour s’engagent à offrir 10 Repas aux Restos du Cœur. L’an dernier, cette mobilisation des blogueurs avaient permis d’offrir 16 675 repas. "

 

 

 

 

 

Voilà donc ma participation. 10 repas pour un tout petit geste ce n'est franchement pas difficile !!!

 

A vous donc de continuer à faire tourner cette si jolie chaine. Et si nous faisions mieux que les 16 675 repas de l'année dernière ?!!!

 

Et bien sûr, comme tous les ans je participerais à la collecte, pour ma part je choisis toujours la même chose, des petits pots pour bébés et des produits de base : café, farine, sucre ect... Ce n'est pas grand chose mais c'est avec des gouttes d'eau que  l'espoir se construit !

 

Toutes les infos ici.

Repost 0
l'or des chambres
commenter cet article
18 février 2011 5 18 /02 /février /2011 22:36

Je faisais juste comme ça une petite visite aux éditions Gaïa dont je suis une grande fan et je tombe sur une super nouvelle : l'annonce de la sortie de la suite de : " Le mec de la tombe d'à côté " et la date donnée pour cette sortie est annonçée pour le  2 mars 2011.

 

Alors, c'est pas une super bonne nouvelle ça ???

 

 

 

Pour les curieuses voilà le petit résumé sur le site :

 

" Elle c'est Désirée, la bibliothécaire, et lui c'est Benny, le paysan. Elle dévore les livres comme les produits bio, lui élève des vaches et n'imagine pas qu'on puisse lire "de son plein gré". Pourtant, ils s'accordent trois essais pour avoir un enfant ensemble. Si cela ne donne rien, c'est terminé pour toujours. Et si ça marche...

Comme le disait un critique littéraire suédois : "Le quotidien tue l'amour, la vie de famille l'enterre. " C'est gai. Bienvenue dans le caveau de famille !

Pétillant et jubilatoire. " 

 

Le caveau de famille

De Katarina Mazetti

Roman traduit du suédois par Lena Grumbach

240 pages

2 mars 2011

Editions Gaïa

 

Vous pouvez lire les premières pages ici. 

Le week-end s'annonce plutôt bien, non ?

 

Repost 0
15 février 2011 2 15 /02 /février /2011 20:02

 

Cher amour
 
Lecture commune avec Anne, Pascale et Sharon. (que je remercie en passant d'avoir décalé la date pour cette lecture)
 
Quatrième de couverture :
 
" C'est à madame T., la femme aimée, sublimée mais jamais rencontrée, que s'adressent les lettres réunies dans ce magnifique carnet de voyage. De l'Amazonie aux bordels de Manille en passant par les planches de théâtres parisiens, Bernard Giraudeau arpente le monde et cultive son amour rêvé. Personnages légendaires et simples quidams se côtoient dans un récit poétique, cru, intime et flamboyant. "

 

Bernard Giraudeau c'est d'abord une écriture somptueuse, un style incroyable, une écriture qui vous emporte dans ses filets aussi sûrement qu'un souffle impitoyable. C'est une écriture qui vous prend par la main et qui ne vous lâche plus.

Des mots qui roulent sous la langue et le palais... des mots comme une fièvre...

Bernard Giraudeau c'est quelqu'un qui voyage à votre place et vous entraîne sans égoisme aucun et vous fait partager tout cela. C'est aussi un style très masculin pour raconter des histoires (à mon avis).

Bernard Giraudeau c'est une voix très sensuelle qui vous murmure à l'oreille et vous êtes dans l'obligation de l'écouter...

Mais c'est une langue qui demande concentration et un livre pas aussi évident d'accès, que je le croyais...

"Cher amour" c'est un livre couvert de croix aux crayon de papier, presque à toutes les pages.

C'est un livre qui ne se laisse pas apprivoiser aussi facilement que je le pensais, oui... c'est un livre qui m'a donné du fil à retordre.

C'est un livre qui se lit plus facilement à petites gorgées et tout doucement que dans la précipitation et la gloutonnerie.

C'est un livre de voyages, de légendes, de voix cassés qui racontent des choses oubliés... C'est le milieu du théatre, des comédies et des comédiens...

C'est aussi l'histoire d'un amour rêvé, fantasmé, grandiose...

Bernard Giraudeau c'est un homme pour qui j'avais déjà beaucoup d'admiration avant de le lire et cela ne s'est pas refroidi après sa lecture, au contraire. Je ressens juste, maintenant, de la tendresse aussi, pour l'homme qu'il était. Un homme entier, fragile, et qui subit des défaites dans sa chair, dans son corps.  Loin du héros incassable que l'on pourrait imaginer dans le personnage de la star.

Un homme que j'aurais aimé connaître...

 

J'aurais aimé vous en dire beaucoup, beaucoup plus mais je préfère lui donner la parole... Parce que son style vous en dira certainement plus que tout ce que je pourrais moi, vous en dire...

Ce billet aura certainement une suite parce que j'aimerais vous donner encore des extraits, parce qu'il y a tant à découvrir de cet auteur...

C'est un livre que je relirais forcément parce que j'ai eu l'impression de passer à côté de pas mal de choses tout à fait indépendantes de ma volonté mais je pense que ce n'était pas le meilleur moment pour le lire... J'aurais aimé avoir plus de temps devant moi pour le lire avec plus de concentration mais je ne voulais pas remettre encore une fois cette lecture commune...

 

Ecoutez le plutôt :

 

" Ces récits sont des voyages au pays des hommes. Voyager, on n'en revient jamais. Je vous écris pour prolonger l'instant, en garder une trace, tordre le cou à la fugacité, à l'oubli, à l"impermanence", ceci sans succès bien sûr puisque c'est vouloir figer l'éphémère et j'aime l'éphèmère, nul n'est parfait. "

 

" Pourtant ce cavalier mongol en haut de la montagne, qui regarde le soleil se lever sur la vallée sans frontières, sait que le monde est là où il pose son regard et nulle part ailleurs. Il n'y a pas d'autres territoires que celui où tu poses ton regard, où la lumière, d'un doigt te montre le chemin.

Le voyage est une aube qui n'en finit pas. Comme Jim Harrison, je trouve que c'est beau, l'aube, les aubes du monde, à Saint-Pétersbourg, au Kenya, au Mexique, partout, que ce soit avec l'éléphant qui boit, les usines qui fument, les Andes poudrées, Paris la brume derrière Belleville. C'est l'aube qui est belle parce qu'elle embellit. C'est l'annonce de l'éblouissement, la naissance de la vie incompréhensible. Tu regardes l'aube, mon amour, non, tu la vis, tu es en elle, tu t'abîmes pour renaître. Le bonheur du voyage, c'est de faire tout pour la première fois. "

 

" Pourtant la forêt est là, tout autour, elle enveloppe, avale et digère parfois, mais je reviendrai. Je ne finirai pas comme Maufrais rongé par les fièvres, bouffé par les fourmis. "

 

" Une pluie de lumière illumine les visages des enfants, leur regard vers le ciel, vers les big-bang mystérieux. C'est ce regard là qui me fascine, le mien sans doute à leur âge, un regard qui s'échappe du monde, mon enfance, la même en eux. "

 

Bernard Giraudeau, c'est aussi un homme profondément humain :

 

" Un homme assis sur le pas de sa porte se lève en me voyant. Vous êtes venu à notre enterrement ? Filmez la mort du peuple amazonien ! Je viens du Nordeste, là-bas c'est la misère , la faim pour beaucoup. Le gouvernement nous a donné des terres à défricher, une

 maison, un peu d'argent. C'était le paradis. Mais les terres sont vite devenues stériles, la baraque se pourrit et le pécule d'Etat a fondu. Il y a bien l'école pour apprendre, apprendre quoi ? Les enfants regardent Tv Globo et ils disent pourquoi pas nous ? Dites-leur qu'on meurt, personne n'entend, on est trop loin. "

 

la guyane est traversée par l'amazone et la forêt amazonienne. ce territoire

 

 

A la fin de ce billet je sens une grande tristesse m'envahir, et cela pour deux raisons. La première c'est que cet homme formidable n'est plus. Et que nous avons perdu avec lui un grand auteur. La deuxième c'est que je sens que je n'ai pas été à la hauteur de ce livre sublime...  J'aurais pourtant tellement aimé vous avoir donné l'envie suffisante de vous jeter dessus...

 

Merci à Blog O Book et aux éditions "Points" pour l'envoi de ce livre et pardon pour le (grand) retard.

 

Repost 0
l'or des chambres - dans Littérature
commenter cet article
12 février 2011 6 12 /02 /février /2011 20:48

Logo STAR - Les lectures de Liyah

 

L'idée vient de chez Liyah et elle est vraiment trop géniale. Il s'agit de lire le plus de pages possible durant la période du  19 février 2011 au 20 mars 2011 à minuit. Alors, bien sûr, je ne vais certainement pas faire un super score, mais ça n'a aucune importance. L'idée me plait vraiment de trop et si ça me fait le même effet que le Read a Thon, ça devrait bien me stimuler... Et le logo, franchement, est vraiment trop mignon !

Vous pouvez vous inscrire entre le 05 et le 18 février mais il y a quelques règles à tenir, alors je vous invite à les lire chez Liyah dès maintenant.

(Merci George)

 

                                              Marilyn Monroe

 

A part ça je voulais souhaiter la bienvenue à un nouveau blog de lecture qui m'a l'air bien sympathique. C'est Nadael et son blog à un bien joli nom : Les mots de la fin. Vous pouvez lui faire une petite visite et comme moi lui souhaiter bienvenue dans notre petit monde, bien sympathique, de la blogosphère lecture.

Voili, voilà...

Je vous souhaite un très bon week-end.

 

Repost 0

Présentation

  • : Le blog de l'or
  • Le blog de l'or
  • : Je suis une jeune femme passionnée de littérature... Mon blog sera surtout un concentré de ma plus grande passion : la lecture... Il y aura aussi quelques touches de peintures, de cinéma, de musiques et un peu de ma vie aussi... L'Or des Chambres pour un hommage à la très grande Françoise Lefèvre dont j'emprunte le titre d'un de ses livres.
  • Contact

Lectures (et défis) en cours

" Le bon critique est celui qui raconte les aventures de son âme au milieu des chefs-d'oeuvre" Anatole France, phrase lue chez l'Irrégulière 

 

Wikio - Top des blogs - Littérature  

      

 Découvrez Hellocoton      

 

 I ♥ mon libraire

 Gaëlle la libraire     

 

Meuse l'oubli

Meuse l'oubli 

 

Nos vies désaccordées

Nos vies désaccordées

 

Ariel

Ariel de Sylvia Plath       

 

Le Docteur Jivago

Le docteur Jivago pour "Un hiver en Russie" (jusqu'au 21 mars) avec Touloulou   

 

Ernest et Célestine - Le roman d'Ernest et Célestine  

Le roman d'Ernest et Célestine dont je fais la lecture à PetitDernier tous les soirs 

 

Par ici, c'est chaque jour une nouvelle photo de Doisneau, Atelier Robert Doisneau

 

Par là, le Bonheur du jour 

Recherche

J'aimerais lire très bientôt...

 

Rose-Aimée - Rose-Aimée, T1

Rose Aimée T1

 

Shutter island

Shutter Island

 

L'arbre du père

L'arbre du père    

 

Les ignorants

Les ignorants 

Archives

Lectures communes

Les mains nues

Les mains nues de Simonetta Greggio avec Laure

Pour le 27 mai

 

 

Le Seigneur des anneaux - Le Seigneur des anneaux, T2 

Le seigneur des anneaux tome 2, les deux tours

Décembre avec Za et Malou 

 

Villa Amalia

Villa Amalia

avec George

 

Une adoration

Une adoration

avec George

 

 

 

Derniers coups de coeur

Sous la glace

Sous la glace

 

 

Les femmes du braconnier

 

La terre fredonne en si bémol

 

Cent ans

 

Le canapé rouge

 

Les insurrections singulières

     

Fugue 

  

Garden of love

 

Jours de juin

 

Le coeur cousu

 

Julius Winsome

 

  Le reste est silence

 

 Le treizième conte

 

Mademoiselle Chambon

Billets à venir

Twilight - Twilight, T4

Twilight T4

 

Twilight - Twilight, T3

Twilight T3

 

Twilight - Twilight, T2

Twilight T2

 

Twilight - Twilight, T1

Twilight T1

 

La fois où je suis devenu écrivain

Là fois où je suis devenu écrivain

 

Un temps fou

Un temps fou

 

Sac d'os

Sac d'os

 

L'enlèvement

L'enlèvement

 

Cette nuit-là

Cette nuit là

 

Hunger Games - Hunger Games, T3

Hunger games T3

 

Les demeurées

Les demeurées

 

Hunger Games - Hunger Games, T2

Hunger games T2

 

Eux sur la photo

Eux sur la photo

 

Habibi

Habibi (BD)

 

Paradise

Paradise

 

Les trois lumières

Les trois lumières

 

Thérapie

Thérapie

 

Orgueil et préjugés

 

Hunger Games - Hunger Games, T1

Hunger Games

 

Le Seigneur des anneaux - Le Seigneur des anneaux, T1

Le seigneur des anneaux T1

 

La reine des délices

La reine des délices

 

Fais-moi peur

Fais moi peur

 

Sous la glace

Sous la glace

 

Eloge de la faiblesse

Eloge de la faiblesse

 

Winter

Winter

 

Je ne suis pas celle que je suis

Je ne suis pas celle que je suis

 

Chienne de vie

Chienne de vie

 

La vieille anglaise et le continent

La vieille Anglaise et le continent

 

Le sommet des dieux - Le sommet des dieux, T3

Le sommet des Dieux, tome 3

 

Sobibor

Sobibor

 

Les oreilles de Buster

les oreilles de Buster

 

 New York, journal d'un cycle

New York, journal d'un cycle

 

Le premier été 

Le premier été

 

 Le sommet des dieux - Le sommet des dieux, T2

Le sommet des dieux T2

 

L'odeur du figuier, un parfum de délicieuse mélancolie

L'odeur du figuier

 

0.4

0.4

 

Les collines du tigre

Les collines du tigre

 

Miel et vin

Miel et vin

 

Un certain vertige

 

Le blues des Grands Lacs

Le blues des grands lacs

 

Quinze kilomètres trois

Quinze kilomètres trois

 

Le sommet des dieux - Le sommet des dieux, T1

Le sommet des dieux T1

 

L'échappée belle

L'échappée belle

 

  Les années douces - Les années douces, T2

Les années douces T2

 

Le caveau de famille

Le caveau de famille

 

Le mec de la tombe d'à côté

Le mec de la tombe d'à côté

 

Ne tirez pas sur l'oiseau moqueur

Ne tirez pas sur l'oiseau moqueur

 

Rosa Candida

Rosa Candida

 

Azilis l'épée de la liberté

Azilis l'épée de la liberté

 

Ouragan

Ouragan

 

Les tendres plaintes

Les tendres plaintes     

Challenges 2013

tour-du-monde-1

Le tour du monde en 8 ans

 

Challenge Irlande : illimité !!

 

Fin : 31 Juillet 2013

 

objectif-pal-001[1]

Objectif PAL Noire by L'Or et George ; illimité

 

http://img15.hostingpics.net/pics/279733ILEDESERTE2.jpg

Fin : 01 Août 2013 (ou plus)

 

   

Fin : 30 septembre 2013

 

Fin : 30 juin 2013

 

Il viaggio

Fin : 31 Octobre 2013

 

Fin : Décembre 2013 (prolongation) 

 

Challenge littéraire

Repris par Anne 

Fin 31 décembre 2013     

 

Liste des participants

Fin : novembre 2013  

 

challenge gilmore girls 2013

Repris par Touloulou

Date de fin : 08 octobre 2014 

 

challengeQuatreSaisons    

Prolongation jusqu'au 21 décembre 2013

 

dc3a9fi_scandinavie_blanche

            3/5 Ici et  et

Fin : 31 décembre 2013 Repris par Lystig 

 

Fin : 28 Juillet 2013

 

logonaturewriting1 

-/5

Fin : décembre 2012 (Folfaerie m'a donné une prolongation pour cette année, merci à elle !!)

 

  Challenge Colette

-/3

Fin : 23 Septembre 2013 (Prolongation) 

 

Ici, et là 

3/3

Fin : 21 Juin 2013

 

Femmes du mondel ogo  

Cent ans Wassmo

La terre fredonne en si bémo l- Strachan

Les femmes du braconnier - Pujade Renaud

Fin : décembre 2012 (renouvelable)    

 

2/10 Re-Prolongation du challenge :

Fin : 05 avril 2014  

 

Prolongation du challenge

Fin : 30 septembre 2013    

Index auteurs


Agus Milena - Battement d'ailes

Ahern Cecelia - Un cadeau du ciel

Beckett Bernard - Genesis

Benameur Jeanne - Les insurrections singulières

Bertholon Delphine - L'effet Larsen

Brisac Geneviève - 52 ou la seconde vie

Cabasson Armand - La reine des mots

 Calvetti Paola -L'amour secret

Chabrol Caroline - Sous les cahiers, la mort

Cohen Welgryn Myriam - Mères - Myriam Cohen Welgryn
Constantine Barbara - A mélie, sans mélo

Delaflotte Mehdevi Anne - Fugue

Dickens Charles - Un chant de Noël
Divakaruni Chitra Banerjee -Ma soeur, mon amour

Donovan Gérard -Julius Winsome

Estibal Sylvain - Le dernier vol de Lancaster
Ferney Alice - Paradis conjugal
Giraudeau Bernard - Cher amour

Girerd Jacques Rémy, Benoît Chieux - L'enfant au grelot  (album enfant)
Glass Julia - Jours de juin

Guelfenbein Carla - Le reste est silence

Haasse Hella S. -La source cachée
Hannah Kristin - La magie du bonheur

Henrichs Bertina -La joueuse d'échecs 

Herry Jeanne - 80 étés

Hobbie Holly - Juste à temps pour Noël - Holly Hobbie (album enfant) 
Holder Eric - Mademoiselle Chambon

Kamimura Kazuo - Lorsque nous vivions ensemble 1
Kamimura Kazuo - Lorsque nous vivions ensemble 2

Kingsolver Barbara - Un été prodigue

Kortepeter Paul et Susan Wheeler - Youpi, pas d'école  (album enfant)
Lemoine Annie - Les heures chaudes

Lethielleux Maud - Dis oui, Ninon
Levraud Murielle - Le soir autour des maisons 

Malte Marcus - Garden of love

Martinez Carole - Le coeur cousu

Matheson Richard - Je suis une légende

Mazurel Claire et Marie H. Henry - Demain c'est Noël (album enfant)
Mégnin Jean-Philippe - La voie marion

Meyer Stephenie - Les âmes vagabondes

Miller Rebecca - Les vies privées de Pippa Lee 

Moning Karen Marie - Fièvre noire

Mosse Kate - Les fantômes d'hiver

Picasso Marina - Grand-père
Rice Luanne - Les carillons du bonheur
Ryan Carrie -La forêt des damnés

Sampioro Dominique - La petite présence
Scholes Katherine - Les amants de la terre sauvage

Setterfield Diane - Le treizième conte
Sigurdardottir Steinnunn - Le Cheval Soleil
Tardieu Laurence - Comme un père

Vann David - Sukkwan Island   
Vigan Delphine De - No et moi

Woolf Virginia - Mrs Dalloway